Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les lettres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Sam 3 Aoû - 10:58

Constance ne conservait pas toutes les lettres reçues et ne répondait pas toujours dans son bureau donc il pouvait avoir des morceaux de correspondances.
Citation :
Expéditeur : Charles_antoine
Date d'envoi : 26/07/1461 - 16:04:36
Titre : Re: De la compagnie des Lames d'Enorig
Bonjour,

Je vous prie de m'excuser de ne point vous connaître. Ayant passé toute mon enfance en Champagne, je ne connais que très peu les amis lorrains de mon père.
Je vous remercie pour vos condoléances. Cela me touche.
Je ne doute point que lui, ma mère, ainsi que ma soeur aînée sont allé rejoindre ma tante au Paradis Solaire.

Concernant les fouilles, je vous avais dit être en attente de confirmation par rapport à quelques invitations que j'avais déjà envoyé.
Hélas pour vous, ces invitations ont été acceptées et ma compagnie est ainsi complète.

Je pense néanmoins qu'il reste possible de faire une seconde compagnie lorraine et que nous pourrions oeuvrer ensemble dans la recherche du trésor.


J'espère vous rencontrer un jour et pouvoir discuter avec vous de la Lorraine et de mon père.


Salutations,

Charles-Antoine d'Appérault Von Frayner d'Azayes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Sam 3 Aoû - 11:20

Ma chère amie,

Il est plaisant de constater que parfois la vie est bien faite... Dernièrement je pense beaucoup à toi et j'avais dans l'idée de t'écrire mais tu m'as devancée. Ta présence me manque mon amie... Les tavernes sont un peu vides et en plus Kyroper a investi dans un jeu de Ramponneau mais j'ai bien du mal à trouver des partenaires de jeu.

Ta missive m'a trouvé en bonne forme mais je pense que tu auras du mal à me croire quand tu vas me lire : j'ai quitté toutes mes fonctions en Lorraine!! Je n'ai fait que deux mandats à la tête de la mairie de Toul et puis j'ai eu envie de laisser un peu la place. J'avais dans l'idée de me représenter mais actuellement je n'aime pas trop ce qui est fait donc j'ai même rendu mes clés du Conseil Municipal, un peu sur un coup de tête. J'ai tout abandonné pour pouvoir voyager, je suis une simple enseignante qui étudie la médecine et les maladies autant qu'elle le peut.

Oh comme ce soit être joli les bords de mer où tu te trouves. Moi c'est sur les plages de Calais que j'ai l'intention de partir respirer un peu car la chaleur est étouffante en Lorraine avec l'air marin ce sera beaucoup plus supportable.

Je suis ravie que tu sois heureuse et je l'avoue je suis rassurée que ce soit avec un homme... même si tes "égarements" n'ont pas tâché notre belle amitié. Il faudra que tu viennes à Toul ou au moins que nos chemins se croisent à nouveau pour que je rencontre ce Dom qui te comble de bonheur et qui va faire de toi une mère. Préviens moi pour ton retour en Lorraine.
Je ne sais pas si je te l'ai déjà dit mais j'ai aidé deux femmes à mettre leur enfant au monde et je suis mère également... mais tout cela remonte à des années puisque le dernier né que j'ai sorti du ventre de sa mère n'est autre que Son Altesse Charlemagne VFC.

Mon amoureux, mon fiancé (bien que nous ne pouvons plus nous marier puisqu'il est en disgrâce impériale) est bien revenu mais il se prénomme Grégor. Le retour fut un peu mouvementé car il est revenu sans me le dire et que moi je partais avec l'armée pour lui faire la surprise de le retrouver... donc nous nous sommes encore perdus de vue. Je t'épargne les détails où nous avons bien failli mettre un terme à notre relation, je ne veux pas revivre ça en te l'écrivant excuse moi. A présent nous sommes d'accord pour quitter la Lorraine et l'Empire pendant un temps et pouvoir un peu respirer. Pour cela nous allons aller vers le Nord, dans le Duché de mon enfance : l'Artois. Je vais aussi lui faire visiter l'abbaye de Tastevin et lui montrer comment on y fabrique la meilleure bière du monde!!

Cela fait très longtemps que je n'ai pas vu le petit Max. Je ne sais pas ce qu'il devient mais son "amoureuse" Garance va se marier prochainement avec un Spinalien que je ne connais pas...
De même cela fait des mois que je n'ai pas vue Arphasar mais il faut dire que je ne sortais plus.

Là je dois partir pour Epinal afin de rejoindre l'Armée Impériale car il y a un risque d'attaque donc je remets encore mes projets à plus tard. Si je tente d'expliquer que je devais partir en voyage ILS sont bien capables de me reprendre mes terres en disant que je n'ai pas protégé la Lorraine.

Enfin comme tu l'as si bien écrit il faut profiter de chaque jour et je garde l'espoir de jour meilleur surtout pour Mon Aimé qui ne mérite pas ce qui lui arrive.

Prends bien soin de toi, de ton amoureux et du fruit de votre amour.

Amicalement,

Constance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Dim 4 Aoû - 9:53

Bonjour Père Poussix,

Je suis ravie de pouvoir causer un peu de surprise auprès d'un ami de longue date.

Je me porte bien mais je ne sais pas quand je vais pouvoir venir je m'apprête à partir au combat. C'est à croire qu'on ne veut pas me laisser revenir en Artois, il y a toujours quelque chose!!

C'est une très belle étape que vous avez franchie si la bière peut se vendre aux taverniers. Il faudra que je demande aux taverniers lorrains s'ils sont intéressés.

Dès que j'en sais plus sur une date possible de départ et donc d'arrivée en Artois je te préviens.

Une dernière chose : as-tu des nouvelles de mon frère de cœur, Bolbec? Je lui ai écrit le même jour qu'à toi mais il ne m'a pas répondu. Peut-être qu'il ne me pardonne pas mon silence ou peut-être qu'il a des ennuis de santé...

A bientôt mon ami,

Constance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Invitation de Garance   Dim 4 Aoû - 20:31

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Dim 4 Aoû - 21:31

[D'une ex Bailli à une ex Duchesse]
Cassandre, mon amie,

Ce courrier doit être une surprise pour toi mais je te l’apprends peut-être j’écris très peu… C’est un très vieux défaut et il est tenace. Pourtant en ce moment j’ai des envies d’écriture, je ne veux plus perdre d’amis.

J’espère que tu te portes bien. Comment se porte Catherine Rose et quel âge a-t-elle à présent ?

Je ne sais pas si tu le sais mais je n’ai plus de responsabilité en Lorraine, suite au mandat de Clootaire j’ai voulu prendre une pause. Il m’a vraiment déçue et il fallait que je prenne de la distance avec le Conseil… J’ai été maire suite à une prise de brigands et cela m’a plu mais là aussi j’ai arrêté, voulant laisser la place aux autres. L’université m’a lassée aussi : toujours des gens pour critiquer mais jamais personne pour prendre les postes donc je suis partie. Je suis restée des mois dans mon coin et je me remets depuis quelque temps à sortir.

Le dernier endroit où j’ai décidé à me rendre fut la Chambre des Nobles. C’est vraiment étrange comme à une époque je regrettais de ne pas y avoir accès et qu’à présent j’y vais à reculons. C’est toujours la même chose : tout le monde veut tirer la couverture à lui et toujours à montrer du doigt les erreurs des autres. Cela ressemble bien souvent à un poulailler…

Pourtant c’est ce lieu qui m’a donné encore plus envie de t’écrire. Tu dois te demander pourquoi et bien tout simplement parce que Sabifax a dit que tu ne vivais plus en Lorraine. Tu as déménagé ? Où es-tu ? Te revoila dans les Flandres ? Si c’est le cas je pousserai mon voyage en Artois jusqu’à toi.

Dis-moi cela fait longtemps maintenant que toi et Palogar êtes séparés, tu n'as pas eu ton lot de bonheur auprès de tes amants lorrains, est-ce que tu as retrouvé l'amour?
Est-ce que tu es satisfaite dans tes fonctions? Cela doit être plaisant de voir des belles tenues tous les jours...

J'avais vraiment envie de t'écrire alors j'ai arrêté de remettre ce projet à plus tard mais là il se fait tard et la lumière de la bougie m'a vraiment fatiguée.

J'ai hâte de te lire.

Prends soin de toi,


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Mar 6 Aoû - 21:29

Citation :
Expéditeur : Gregor.
Date d'envoi : 05/08/1461 - 12:37:29
Titre : Re: levée de ban
Ma douce et tendre Constance,

Ce fut naturel pour moi de vous accompagner jusqu'à Epinal. Ce ne fut en rien un problème, mais tout au contraire, un plaisir.
Je ne sais rien de plus sur cette mobilisation si ce n'est que ce serait pour combattre deux voire trois armées brigandes. J'ignore le reste, et cela m'embête je dois dire. Je ne suis plus au courant de rien comme vous devez vous en douter.

J'aurais bien proposé d'intégrer l'armée, mais si c'est pour être sous les ordres de Ludwig, alors non, je préfère voir la Lorraine tomber que de servir Ludwig. Mes paroles sont extrêmes, j'en ai bien conscience, mais je pense que vous me comprenez.
Donc faites ce que l'on vous ordonne de faire, partez avec l'armée si on vous le dit, je resterai en Lorraine.
Tophe a mis un brin de marjolaine à 600 écus sur le marché de Toul. Il s'agit de la somme que je dois à la mairie. Une fois acheté, je ne devrai plus rien à Toul et nous pourrons partir où bon vous semblera.
L'Artois me disiez-vous je crois ... alors ce sera l'Artois.
Nous en reparlerons à votre retour si vous partez.
Si vous partez, je remonterai à Toul pour payer mes dus à la mairie, préparer mes économies et vous attendrai.
Il me tarde.

Prenez soin de vous, et surtout tenez-moi au courant.

Je vous aime et ne souhaite pas qu'il vous arrive malheur.

Grégor, votre dévoué

Mon Aimé,

Je viens d'avoir les ordres et même s'ils ne sont pas très clairs je comprends que nous partons ce soir ou demain...
J'aimerai tellement pouvoir dire non et partir maintenant en Artois mais cela est impossible.

Je ne sais pas si vous aviez projeter d'entreprendre des fouilles mais j'avais commandé une pelle à Clemen_de_monmouth pour 165 écus. Je n'ai pas pu lui acheter vous pouvez la prendre à ma place si vous le souhaitez et ça me permettrait de tenir mes engagements.

Pour ce qui concerne vos choix, je comprends tout à fait et je vous approuve.

En Artois nous irons à Tastevin, j'ai contacté le Père Abbé qui est toujours un ami et il n'y a pas de souci pour nous y rendre. Je vous expliquerai les détails à mon retour.

J'aurai aimer vous voir avant de quitter la Lorraine mais la vie n'est pas toujours bien faite.

Il faudrait que vous écriviez à votre sœur : transmettez lui mes amitiés et demandez lui si sa grossesse se passe bien, la délivrance ne doit plus être très loin.

Je vous aime,

Constance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Jeu 8 Aoû - 23:21

Citation :
Expéditeur : Gregor.
Date d'envoi : 08/08/1461 - 15:03:46
Titre : Re: Re: Re: levée de ban
Ma douce,

Vous voila partie avec l'armée.
Je suis donc parti moi aussi, pour Vaudemont demain, puis Toul samedi.
Ainsi, j'attendrai votre retour avec impatience. Lorsque vous reviendrez, mes affaires seront prêtes, toutes réglées définitivement pour notre départ.

Tastevin, fort bien. Vous connaissez le père-abbé, c'est encore mieux.
J'avais déjà entendu son nom, par une franc-comtoise qui a vécu un bon moment à Tastevin, Spikelilou. Peut-être la connaissez-vous aussi ? J'en doute mais je demande à tout hasard.

Jade m'a écrit avant-hier, tout va bien pour elle.
J'ai une nouvelle nièce. J'en suis bouleversé.
Je dois dire que je ne sais pas même le nombre de neveux et nièces que j'ai. Quelle honte penserez-vous ... rassurez-vous, j'ai honte. Il me faut lui écrire pour lui demander de me les citer. Je sais que je ne suis pas très présent, ni pour vous, ni pour elle, ni pour Harmonie.
C'est regrettable, mais voyez, en ce moment, j'ai du temps. Donc je prends la plus pour écrire à chacune d'entre vous trois.
Vous êtes ma première lettre. Ne le dites point à Jade ni à Harmonie, elles en seraient jalouses, ne croyez-vous pas ?
Je plaisante, elles trouveraient normal, du moment qu'elles aussi aient de mes nouvelles.

J'espère que vous avez ri à ma bêtise, je sais combien le temps peut être long dans une armée, l'attente du combat peut être interminable.
J'essaye donc de vous remonter le moral, je prie chaque jour pour votre sécurité, et n'en doutez point, je fais tout pour vous aider en ce domaine.

Je suis sur la route de Vaudémont ce jour, il me tarde d'arriver à Toul et de tout préparer avant le grand départ.
Vous revoir rapidement est mon plus grand souhait, je n'y manquerai pas, croyez-moi.

J'espère que cette lettre vous trouvera en bonne santé.
Je tâcherai de vous écrire régulièrement, pour prendre de vos nouvelles, espérant que les potentiels combats vous épargneront. Je m'en voudrai sinon de n'avoir pas été là pour vous protéger.

Je vous aime ma douce Constance.

Votre dévoué, Grégor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Ven 9 Aoû - 13:51

Mon Aimé,

Je suis à présent à Vesoul en compagnie d'un de vos amis : Starkel. J'ai fait sa rencontre à Luxeuil et le hasard fait qu'il prend le même itinéraire que l'armée pour le moment. Je regrette de ne pas avoir emporter de potions et des écus, j'aurai pu faire de bonnes affaires avec lui.

Je ne connais pas Spikelilou et j'ai hâte de revenir pour ensuite aller en Artois. Enfin je vous demanderai peut-être un petit délai pour terminer mon étude de la maladie et que nous puissions prendre des essences curatives avec nous!

Je suis ravie d'apprendre que Jade se porte bien et que vous ayez une nouvelle nièce. Si je ne me trompe pas dans les comptes vous avez 5 neveux et nièces : Maximilien, Mathilde, la petite poupée d'Ezequiel, le garçon né plus tôt que prévu suite à la victoire électorale de Ludwig puis cette petite. Vous féliciterez votre sœur pour moi.

Je suis ravie d'être la première à qui vous ayez écrit mais je suis la plus en danger alors cela s'explique aisément.
Comme vous le savez si bien les journées sont longues et en plus cela manque cruellement d'organisation : on ne peut rien faire, même pas un peu de mine et nous n'avons aucun ravitaillement. Je n'ose pas poser de question, j'attends que des personnes en meilleure relation avec la famille VF le fassent.

La seule chose qui m'est permise est les fouilles mais je ne trouve jamais rien d'intéressant. Je jalouse un peu votre ami de Saint Claude qui a une armure complète et peut en plus vendre ce qu'il ne peut pas porter.

J'ai failli oublier de vous prévenir : nous sommes invités au mariage de Garance à Trèves le 15 août. J'espère que vous ne me ferez pas l'affront de refuser une occasion de nous voir malgré la levée de ban.

Je vous aime mon cher Gregor.

Votre douce Constance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Mer 14 Aoû - 9:30

Mon Aimé,

Cette mobilisation est horrible : déjà vous n'êtes pas là, on est à Vesoul pour le sixième jour et il n'y a rien à manger ici. On reçoit une solde de 16 écus depuis quelques jours. Il serait tellement mieux de nous libérer la journée mais bon ils préfèrent faire au plus simple et au plus coûteux.

Je vous écris pour vous dire qu'il me tarde d'être au mariage de Garance [http://archidiocesedetreves.fr-bb.com].
Je vous envoie cette missive par coursier car elle est accompagnée d'un paquet : j'ai pris la liberté de faire confectionner une tenue pour cette occasion. J'espère que cela vous plaira : vous avez le choix entre les cuissardes ou les braies simples. J'ai peur que vous ayez trop chaud en cuissardes mais c'est à vous de voir. J'aurai une tenue parfaitement assortie. Je suis heureuse avec vous, amoureuse et je veux que cela se sache. Nous serons beaux vous allez voir!!

Ah oui Carlotta, votre cousine, m'a proposé d'aller jouter en Languedoc et je trouve que c'est une occasion parfaite pour montrer mon nouveau blason. J'ai tenté de dire non car je sais que vous n'appréciez pas trop que je fasse des combats mais je n'ai pas résisté bien longtemps. Voudrez vous venir avec nous? [présence juste RP]

Je vous aime mais je dois tenter de trouver un peu de nourriture.

Tendrement,

Constance

HRP : les tenues =>

Code:
[img]http://imageshack.us/a/img818/7853/nw3f.png[/img][img]http://imageshack.us/a/img16/8574/nqz5.png[/img]
Citation :
Expéditeur : Gregor.
Date d'envoi : 14/08/1461 - 14:01:54
Titre : Re: vesoul
Mon aimée,

Oui j'ai pu apprendre pour la mobilisation. Je sais que cela fait un moment que vous êtes à Vesoul, et j'avoue ne pas pouvoir vous donner plus d'explications.
Vous devez aller à Dole normalement.
Je sais que je ne devrais plus m'intéresser à ces affaires de sécurité, mais je ne peux m'empêcher. D'une vous êtes concernée directement par cette histoire, de deux, j'ai bien peur d'avouer que ce domaine me manque. Je suis impuissant désormais, et cela m'attriste. J'aurais aimé vous en dire plus, mais je n'en sais pas plus que vous. Je ne comprends pas même le pourquoi de l'arrêt de l'armée à Vesoul.
On dit que c'est pour protéger la frontière avec la Champagne. Vous ne devez pas être sans savoir que Langres et Troyes ont été prises par les brigands. Peut-être est-ce la seule raison de votre arrêt.

Je ne peux rien faire pour vous depuis Toul, j'en suis navré. Cela m'attriste au plus haut point. J'espère que vous trouverez de quoi vous nourrir, c'est important pour que vous soyez en bonne forme.
Je ne sais comment est la situation actuelle à Vesoul.

J'accuse bonne réception de votre cadeau. J'en suis honoré et n'ai pu m'empêcher d'essayer les deux tenues. J'ai une préférence l'une d'entre elle.
Je n'ai pas envie de vous le dire, de peur de gâcher la surprise.
Vous la découvrirez lors de la cérémonie. Car oui j'y serai. Pour vous, car j'ai bien peur de ne connaître les mariés, que de nom.

Pour ce qui est des joutes. Que dire ...
J'ai du rechercher dans les archives familiales pour découvrir le lien de parenté que j'avais avec Carlotta Isabel. En effet elle est ma cousine, mais voyez de loin tout de même. Ma famille est si grande que j'ai honte de le dire, je ne sais parfois plus qui est qui.
Charles Marie de Talleyrand Sparte est le fils adoptif de Victor Marius de Sparte. Feu Victor était le cousin de ma mère Katarina. Carlotta est la fille de Charles Marie, ce qui fait que nous sommes cousins au 3e degré. Assez éloigné pour que je ne m'en souvienne pas.
Mais j'ai pu le redécouvrir avec vous. N'est-ce-pas compliqué ces grandes familles?
Je le pense sincèrement, oui.
Concernant les joutes, il est vrai que ce n'est pas mon activité favorite, il est vrai que j'ai peur pour vous. Mais si tel est votre désir, vous pourrez jouter. Je ne veux point vous l'empêcher car vous semblez aimer cela.
Je veillerai sur vous depuis l'extérieur de la lice, interviendrai au moindre problème.
Donc vous pouvez compter sur ma présence.

Vous devez me connaître, je suis tête-en-l'air. Aussi, je vous saurai gré de bien vouloir me rappeler lorsque le mariage et les joutes débuteront. Afin que je n'oublie pas ces occasions de vous voir.
Je vous en remercie par avance.

Mes pensées vous accompagnent.
Chaque jour j'essaye d'en apprendre plus sur la mission de votre armée, et je vous communiquerai mes nouvelles dès que j'en saurai plus.

Je vous aime et vous embrasse.

Grégor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Mer 21 Aoû - 16:35

Sixtine ma tendre amie!!!

Je t'en supplie tu dois tenir le coup.
J'ai tout compris en voyant Garance et Eflam mais tu n'es en rien responsable.

Je ne sais pas ce qui leur a pris, je ne comprends pas pourquoi ils se sont mariés.

Il n'est pas simple d'être parent, il n'est pas simple de comprendre nos enfants.

Je pense que Garance est dans une mauvaise passe, qu'elle ne mesure pas les conséquences de ses actes. Elle doit vouloir être différente, tester les limites.

Pour moi la personne fautive de tout cela est l'homme marié qui l'a draguée. Il est facile de faire tourner la tête d'une jeune fille. Elle n'est pas la première à se faire séduire à la veille d'un mariage.

J'aimerai tellement faire demi tour et rentrer à Nancy pour prendre soin de toi. Prends soin des jumeaux, que je ne connais même pas, veille sur Malo, veille sur Reki et tiens le coup.

Si cela t'aide alors plonge toi dans le travail!! Pour moi ça a marché : l'Université m'a empêché de perdre pied et a été mon garde fou en Artois. Tu dois présenter ta candidature à l'Université. Si tu es élue lance de nouveaux projets.

Je suis presque certaine que Garance regrettera de vous avoir fait du mal, elle se sentira fautive et ne voudra pas revenir mais le temps aidant elle reviendra.

Penses à toute ta famille : vous venez de perdre, temporairement j'en suis certaine, Garance alors personne ne supportera de te perdre!!! Je ne sais pas quand je rentrerai en Lorraine mais je suis certaine que je veux venir te voir à Nancy alors tu as intérêt d'être en vie à ce moment là!!

Tendrement,

Constance de Clèves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Mer 21 Aoû - 20:36

Bonsoir cher vendeur de pain,

Je ne sais pas si vous avez fourni mon portrait aux videurs des tavernes mais je n'arrive pas à entrer ce soir. J'espère que vous n'êtes pas en train de bouder pour une paire de miches.

Demain je ne serai plus là et j'espère que vous pensez à moi en mangeant.

Je vous souhaite une bonne soirée.

Constance de Clèves

[Lexinias]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Jeu 26 Sep - 14:36

Citation :
Expéditeur : Johanna
Date d'envoi : 11/09/1461 - 19:36:41
Titre : 11-09-1461
Dear Sepa, Audric, Camma, Vitoria_eva, Constance_de_cleves, Sarah_elisabeth

general Findecano asked me to send you the following letter of His Imperial Majesty.

May God bless you.

Johanna
Lieutenant

~~~~~~~~~~~~~~


Nobles, soldiers of the Holy Empire,

The road was long, sometimes testing, but we accomplished our mission. Today, you can be proud of you : you have done your job, perfectly, courageously. Our goal has been accomplished and Geneva remains in Imperial hands ; ensuring the safety of our lands and our homes. Brigands were punished as they deserved. They understood that we were one and we always be one, against our enemies.

You all have worked long and hard, endured long voyages to and from. You are the architects of this victory. And accordingly, the Empire wants to thank all of you for this. You risked your life for your ideals, for your people. Your courage will never be forgotten.

Today, we are nearing Luxeuil and Lorraine, where most of you live and have ships to go home with. This army will stay here to protect the border, but all volunteers are free to go if they wish to do so.

God bless you and bless the Empire.

Deo volente

Ludwig von Frayner
Divinus Favente Clemencius Romanorum Imperator Electus semper Augustus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Jeu 10 Oct - 14:16

Citation :
Expéditeur : Gregor.
Date d'envoi : 24/09/1461 - 09:06:26
Titre : Petit pli
Mon aimée,

Voici maintenant longtemps que je n'ai pris la plume pour vous écrire.
Si vous lisez ce pli c'est que mon pigeon voyageur vous a trouvé, car je ne sais pas même où vous êtes.
Je n'ai plus de nouvelles de l'armée par les personnes qui la suivaient, je n'ai plus de lettres de votre part. Je suis dans le noir le plus complet.
Et je m'inquiète.

J'espère que vous vous portez bien. Je n'ai pas eu vent de combats qui se seraient déroulés entre votre armée et de possibles personnes.
J'en déduis, sauf erreur de ma part, que vous êtes saine et sauve.
Cette pensée me remplit de joie, j'espère ne pas me tromper.
J'aimerais simplement un mot de votre part, me dire que tout va pour le mieux pour vous, un mot me suffirait amplement. Je vous sais très prise, aussi je ne vous demande point plus.

Je n'ai plus de nouvelles de personnes. Voyez je me lève le matin, je cherche un travail puis le fait, je mange le soir puis je dors.
Il est temps que vous rentriez à Toul, que je vous voie, et que nous partions en Artois.
La vie me pèse en ce moment, me pèse énormément.
Vous me manquez terriblement, et j'espère que ce pli vous rappellera à mon bon souvenir, que vous avez un homme qui vous aime qui vous attend à votre retour.
J'espère que ce dernier sera bientôt, je n'en peux plus d'attendre.
Mes bagages sont prêtes depuis un bon moment maintenant, je n'attends plus que vous.

Écrivez-moi si vous en avez le temps et l'envie, j'aimerais tellement vous lire.

Je vous aime ma douce Constance,

Votre dévoué, Grégor


PS : avez-vous appris que Ludwig était malade ? Je crois sa fin proche, je m'en réjouis par avance.



[HRP : désolé d'être resté sans nouvelle depuis un bon petit moment, hormis ce message hrp il y a plus de deux semaines maintenant. La ligne adsl a eu du mal à être ouverte, elle aurait du l'être le 10 (comme je te l'avais dit), elle ne l'a été qu'hier. Donc je me connectais chaque matin avec le portable, mais impossible d'écrire des courriers. J'espère que tu ne m'en veux pas trop, et surtout comment vas-tu ? La nouvelle année commencée, mon rythme acquis, j'ai maintenant plus de temps pour du rp si cela te dit. Voila les nouvelles. Bises ! Anthony
Citation :
Expéditeur : Palogar
Date d'envoi : 24/09/1461 - 17:31:36
Titre : Disparition de Floche
La famille Reaumont Kado'ch a la profonde douleur de vous annoncer le décès tragique de la duchesse d'Hattonchatel, Floche de Reaumont Kado'ch.

Les funérailles seront célébrées en cathédrale de Nancy lundi 30 septembre 1461.

J'espère vous y croiser pour honorer la mémoire de celle qui fut une grande Dame de Lorraine

Palogar de Reaumont Kado'ch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Lun 28 Oct - 8:41

Citation :
Expéditeur : Satineduval
Date d'envoi : 10/10/1461 - 08:14:27
Titre : coucou mon amie!
Bonjour Constance !

J'espère que tu vas bien ! Pour ma part, le moral oscille entre le plaisir de revenir en Lorraine d'ici environ 5 jours et la souffrance de voir mon échec amoureux avec Dom. Hélas, nous avons décidés d'un commun accord de nous séparer. Je dis commun accord, mais en fait c'est lui qui en a parlé en premier et moi, par fierté, j'ai accepté..

Ensuite, à Limoges, il est parti sans un mot, sans un regard..peut-être déçu que j'aie dit oui sans me battre pour qu'il reste encore, ou peut-être n'en avait-il plus rien à faire de moi. Je n'en ai aucune idée, même si, à présent, il est de retour à mes côtés, car, finalement il a trouvé que notre histoire avait une fin mesquine et que tout l'amour que nous avons eu l'un pour l'autre méritait une séparation plus digne.

A présent, je le laisse m'accompagner jusqu'en Lorraine et se racheter un peu de m'avoir abandonnée comme du linge sale sur le parvis de Limoges. Je ne lui en veux pas, parce que, j'oublie vite le passé et les mauvais souvenirs. Heureusement que j'ai cette nature qui fait que, je préfère voir le bon coté de la vie.

Je t'écris pour avoir des nouvelles, car tu n'as pas répondu à ma dernière lettre, où je te demandais si tu pouvais venir pour mon accouchement. Là, il y a ma sœur qui propose de m'aider, donc ça devrait aller, je ne vais pas me retrouver seule pour ce moment tant redouté.

Deuxièmement, je possède des plantes que j'ai cueillie dans le sud et en tant que médecin, je voulais savoir si tu en as besoin, sinon je vends tout sur la route..voici la liste :

Pavot blanc, marjolaine, paternelle, tilleul, celeri, lavande, anis, romarin, saule blanc, angélique, camomille, sureau noir..

As-tu besoin d'une de ces plantes, Constance ?

En attendant ta réponse, je t'embrasse fort sur les deux joues et à bientôt, en Lorraine ! Ton amie, Satine
11 octobre 1461 a écrit:
Mon amie,

Je m'excuse pour mon absence de nouvelles. Je ne suis pas chez moi et donc je n'ai pas ton précédent courrier sur moi mais je vais tenter de répondre un peu.

Je vais plutôt bien mais les levées de ban successives m'ont vraiment épuisée, je me remets mais on risque d'être à nouveau sur le qui-vive très rapidement.

Je suis désolée pour ta rupture amoureuse, personnellement je ne vois presque plus Gregor et je me demande si un éventuel mariage aurait un sens ou non.

Je devais me rendre en Artois en été et puis j'ai dû aller me battre pour l'Empire, à présent je suis de retour en Lorraine mais c'est elle qu'il faut défendre. Je ne sais pas si un voyage en hiver serait une bonne idée. Je n'en ai pas encore reparlé avec Gregor mais du coup je pense que je serai en Lorraine en décembre.

Concernant les herbes médicales j'en ai un bon stock. Tu peux revendre sans aucun doute les herbes suivantes (je t'indique la quantité dont je dispose) : marjolaine (100), partenelle (121), tilleul (134), celeri ( 168), anis (130) et lavande (134).
En ce qui concerne le pavot blanc, j'en ai 36 et ça sert à faire des consultations poussées. Tu peux donc en garder pour toi si jamais un jour tu as besoin de consulter et que le médecin n'en a pas. Moi je n'ai pas besoin de pavot blanc.
Je veux bien t'acheter du saule blanc, de l'angélique et du romarin. Je suis également preneuse de sureau noir.
S'il te reste de la camomille je veux bien t'en racheter mais si tu arrives à vendre surtout profites!

Je peux te donner le nom d'autres médecins en Lorraine : Sixtine, Fabia, Ellebasi et Toutpm. Par contre je ne sais pas si elles font ou non des potions.

Je t'embrasse

Constance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Lun 28 Oct - 8:59

Mon aimé,

Cela fait plusieurs semaines que je suis rentrée à Toul, nous sommes presque voisins et nous ne nous sommes toujours pas vus... Vous me manquez.
Je sais que tout cela est de ma faute, je ne voulais pas me présenter à vous à mon retour et je suis restée dans ma chambre pendant des jours pour récupérer.

Je ne me cherche pas d'excuse car je n'en ai pas vraiment. J'espère que vous m'aimez toujours.
J'ai pensé à vous chaque jour. Tous les soirs pour m'endormir je m'imaginais à votre bras, dans une belle église, tous les regards sur nous...

Je pense que notre prochain voyage sera en réalité notre voyage de noces... J'aurais aimé que nous partions en été, cela aurait été des plus agréables mais... mais vous savez qu'en Empire on ne fait pas toujours ce qu'on veut.

L'Empereur est mort comme vous le savez... vous devez être soulagé. Pour ma part j'ai tout de même de la peine pour Liz, je n'ai jamais rien eu contre elle et elle doit mettre en terre son époux mais surtout sa fille. Je ne sais pas si elle surmontera cette épreuve, ce n'est pas dans l'ordre des choses.

Les nouvelles sont tristes ces derniers temps... Avez vous été à l'enterrement de Floche? Je n'ai pas pu m'y rendre et je ne sais même pas si mon courrier a été lu publiquement.
J'ai récemment eu des mauvaises nouvelles de mon ami Uriel, tellement sombres que je n'ai pas encore trouvés la force et les mots pour lui répondre.

Mon aimé je vous en prie donnez moi rendez vous cette semaine en taverne. Vous me manquez infiniment et j'aimerai que nous fixions une date.

Oh une dernière chose : avez vous des nouvelles de votre soeur? Toute sa famille se porte bien?

Très tendrement,

Constance

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Dim 10 Nov - 8:30

Citation :
Expéditeur : Monsieur le Maire
Date d'envoi : 28/10/1461 - 20:51:59
Titre : Merci et encore Merci
MesDames, Messieurs,
Chères Touloises, Cher Touloises,
Chers Amis

Je tiens à vous remercier doublement en ce début de mandat, Oui doublement,

D’abords en mon nom, de m’avoir une nouvelle fois apporté votre confiance à la gestion de nôtre belle ville de Toul. J’avais sollicité votre voix lors des dernières élections afin de finir le travail engager, ouvrir la ville sur le monde et faire de Toul la ville où il fait bon vivre. Vous m’avez soutenu et élus pour accomplir cette tâche et je n’en dérogerais points ; vous avez ma parole.

Enfin, que Maire, la ville a été secouée par un nombre important d’attaque mené par plusieurs groupe, certain de ces groupes ont été jusqu’à essayer de prendre le pouvoir, d’autres, menaient une guerre d’usure attendant notre faux pas. Vous avez toujours été présent à mes côtés, aux côtés de la maréchaussée et de l’armé pour tenir les remparts de la ville face à l’assaillant. Notre combat n’a pas été vain car, nous avons repoussé armes au poing plusieurs attaques et tenu bon sur nos positions. C’est pour cet engagement et votre dévouement que je souhaite vous remercier.

Si J’ai choisi de vous écrire ce jour, c’est pour vous informer que la ville sait se montrer reconnaissante de vos engagements. En effet, j'ai commencé à discuter avec nôtre du Duc dès la fin de la vague de danger que nous venons de subir pour faire en sorte de remercier convenablement la population Touloise qui a réagi avec sang-froid et bravoure à l’oppressant. Mais, ceci ayant été ponctué par l’élection municipal, je ne pouvais en parler précédemment faute de quoi, j'aurais été probablement accusé.

Nous sommes tombé d'accord sur le non payement par les paysans, artisans, érudit, enfin tous les habitants de Toul de leur impôt personnel de la quinzaine, celui-ci sera intégralement payer par la ville.

Ma conception de l’économie municipal est ainsi : la ville n'a pas vocation à faire des trésors de guerres, (Veuillez m'excuser de l'expression) Mais quand la ville a assez de liquidité pour fonctionner à quoi bon en accumuler sans raison ? est-ce que la vie de la ville s'en porte mieux ? la réponse est évidement non !

Rendons au Toulois, une partie du sacrifice économique lié à la triste période que nous venons de vivre.

Je reviendrais vers vous rapidement, car, vous êtes sans le savoir de nouveaux postes sont à pourvoir afin de m’aider dans la gestion de la ville.
Et, je souhaites mettre à profit ces réformes pour contribuer à améliorer la vie de la ville.

Vive la liberté retrouvé,
Vive la Lorraine,
Vive Toul,
Citation :
Expéditeur : Gregor.
Date d'envoi : 01/11/1461 - 09:50:19
Titre : Re: m'en voulez vous?
Mon aimée,

Je pense ne pas faire exception à la règle, je vais entamer ce courrier par mes plus plates excuses, pour mon silence, pour ma personne, pour tout.
Pour tout car je pense que vous devriez me quitter. Je ne suis plus que l'ombre de moi-même, je ne saurai vous rendre heureuse dans ces conditions.
Cela me rend triste de vous l'écrire, de savoir que cela vous fera du mal, mais je me suis toujours fait la promesse de vous rendre heureuse. Et là je n'arrive plus à le faire, je m'en rend compte depuis quelques temps maintenant, et votre courrier vient confirmer ma pensée.

Cela n'est nullement une lettre d'adieu, sachez-le. Vous voulez voyager, je viendrai avec vous, je vous l'avais promis, je m'y tiendrai. Cela me fait plaisir.
Vous êtes rentrée il y a longtemps à Toul, je vous ai vu, le soir là j'étais sur les remparts. Mais voyez, tellement de temps, et nous n'avons pas trouvé le moyen de nous voir, de nous parler, juste 2 ou 3 lettres, rien de plus.
Le temps me manque, il me manquait déjà beaucoup avant, mais là il me manque, je crois, encore plus. De plus, je n'ai plus la force de faire quoique ce soit, je n'en ai ni l'envie, ni le temps.
Voyez ce que Ludwig a fait de moi, j'avais de nombreux projets en tête à l'époque, il y a 3 mois, il me les a tous coupé sous le pied, il m'a coupé dans mon élan, et depuis je ne suis plus que l'ombre de moi-même. J'ai perdu ami, famille, travail. Plusieurs personnes ne veulent plus me parler à cause de cette disgrâce, je suis devenu un héros pour d'autres.
Cela est ironique n'est-ce-pas ?
Je ne veux plus parler à mère par exemple, pour ce qu'elle m'a fait ...

Alors oui, je suis heureux de la mort de Ludwig. Vous ne pouvez pas savoir à quel point j'ai ri, et si je croise un Von Frayner à présent, je ne pourrai m'empêcher de le lui faire savoir, que leur Ludwig était le premier des imbéciles, pour rester poli.
Je ne plaindrai jamais sa famille pour ce décès, jamais ! J'en suis trop content pour cela.

Pour le reste, oui j'ai appris pour Uriel, j'en suis désolé, mais je loue cet homme, son courage, son bonheur intérieur, sa sérénité. Si j'avais été avec lui en ce moment, certainement que je l'aurai accompagné dans sa quête. Cela me ferai tant de bien je pense, non, je le sais, c'est ce qu'il me faudrait.
Je suis complètement perdu, pardonnez-moi.

Je n'ai pas été à l'enterrement de Floche, cela m'attristait trop. Et je n'ai plus de nouvelles de personnes, pas même de Jade, enfin, quelques une il y a plus d'un mois. Elle a demandé le divorce, mais ne l'a pas obtenu. Son mari la bat je crois, je le savais, je l'avais prévenu avant qu'elle ne se marie, elle a refusé de m'écouter. Elle habite désormais Luxeuil.
Harmonie, plus de nouvelles. Rien. Je ne comprends pas.
Je ne comprends plus rien. Est-ce aussi la disgrâce? Sans doute ...

Voyez ma vie, je ne veux pas vous infliger pareille souffrance. Nous resterons ami, sachez-le, si vous le désirez encore.
Nous devons nous voir pour parler de cela. Ce soir, le pouvez-vous? Demain matin, en début d'après-midi? Dites-le moi, je vous confirmerai une heure.

Je vous aime Constance, mais je ne souhaite plus vous faire souffrir, voila pourquoi je vous demande de me quitter, je tiens trop à vous pour cela.

Grégor
La réponse de la Vicomtesse fut très courte mais suivie d'une longue entrevue en taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Dim 17 Nov - 8:22

Mon cher Palogar,

J'espère que cette missive te trouvera en bonne santé malgré cet automne qui est déjà bien rude.

J'espère que tu ne m'en veux pas de ne pas être venue à l'enterrement de Floche je n'en avais vraiment pas la force physique. C'est dommage que mon courrier se soit perdu, je trouvais que j'avais été bien inspirée et je n'ai pas réussi à le réécrire... dommage je n'avais pas fait de brouillon.
Est-ce que lors de la cérémonie tu as parlé de moi et de mon incapacité à venir? Je me fiche un peu de ce que pense les gens mais cela me ferait mal que les personnes présentes pensent que Foche n'était plus mon amie.

En fait je dois avouer que de ne pas être venue rend les choses irréelles. Je n'arrive pas à me faire à l'idée que je ne croiserai plus cette jeune femme au grand coeur... La Duchesse qui avait foi en la Lorraine pendant si longtemps... Peux-tu me dire où repose son corps? J'ai besoin de faire mon deuil et pour cela de voir sa tombe... J'aimerai le faire avant l'hiver.

J'ai une autre annonce à te faire et j'aurai préféré le faire de vive voix... J'ai cru comprendre que la soule reprenait et je suppose que tu as écrit à Emeraude. Je ne pense pas me tromper et écrivant que tu n'as probablement pas eu de réponse. Figure toi que je n'ai plus aucune nouvelle d'elle... Elle pensait probablement que la soule lui permettrait de rencontrer un amoureux et ce ne fut pas le cas. Elle ne s'épanouissait pas en Lorraine alors je pense qu'elle est partie sans rien dire. Je ne sais pas si je la reverrai un jour alors ne compte pas sur elle pour les matchs. J'espère que tu as des remplaçants.

Amicalement,

Constance

Citation :
Expéditeur : Palogar
Date d'envoi : 17/11/1461 - 16:35:40
Titre : Re: Des nouvelles

Bonjour Constance

Bien sûr j'avais dit un petit mot pour celles et ceux qui m'avaient envoyé un mot sans pouvoir venir l'enterrement.

Tu peux aller te recueillir sur la tombe de Floche évidemment : elle repose dans le parc de Hattonchatel (http://hattonchatel.forumperso.com/f3-parc)

Pour Emeraude, je comprends. Je dois dire que pour le moment j'ai tout juste le nombre de joueur. Je vais tâcher de la remplacer le plus vite possible.

J'en profite pour te signaler que je vais entreprendre un long voyage pour recherche des PDL. Je compte aller jusqu'en Espagne.
Je serai donc absent plusieurs mois de Toul.

D'ailleurs si jamais tu avais envie de voyager, tu es la bien venue.
Je vais rejoindre ma soeur et son promis à Epinal puis nous passeront à Dôle pour prendre Armael qui m'accompagne.
Nous irons ensuite à Auch (la destination de ma soeur) puis nous poursuivrons plus au sud.

Je pars d'ici quelques jours, semaine prochaine max.

Porte toi bien si on ne se revoit pas d'ici mon départ !
Palogar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Les lettres    Dim 10 Aoû - 9:13

Le pseudo Duc n'était pas reconnu par l'Impératrice Jade, voila que le ministre du Royaume déclare Constance félonne.

Kran a écrit:
Citation :



De nous, Secrétaire du ministère de la défense du Royaume de Lotharingie

A l'intention du peuple de Lotharingie,


    Suite aux déclarations Impériales, tenant le Duc de Lorraine pour ennemi de l'Empire,Faisons savoir qu'en tant qu'organe au service de l'Empire, et au service de la stabilité et de la pérennité du Royaume de Lotharingie, et des Provinces qui la composent,Apporterons notre soutien sous quelque forme que ce soit et mettrons tous les moyens à disposition afin que la voix de l'Empire soit entendue et qu'il soit mis fin à la prise d'otage de la Lorraine pour les ambitions d'un homme.De ce fait, les représentants du Conseil Ducal Lorrain, déclaré félon de par son Duc ne seront plus les bienvenues en nos locaux.  Nous apporterons en outre toute aide et soutient de quelque nature que ce soit qui serait utile à l'Empire. Appelons le peuple Lorrain et toute personne désireuse d'apporter la paix et la stabilité à prendre les armes contre le Duc Félon.Les Provinces sont invitées à garder un regard et à aider dans la mesure de leur moyen si tel est leur désir, sous réserve d'un ordre Impérial. Toute support sera néanmoins apprécié par l'Empire.Parce-que c'est dans l'union que nous sommes forts,


Pour la Lorraine,
Pour la Lotharingie,
Pour l'Empire,


Krän d'Ormerach
Ministère de la Défense de Lotharingie
Comte de Dampierre Sur Salon
Vicomte Royal de Gouvy
Seigneur d'Ettuefont et Grand'Combe Châteleu en Morteau


Fait à Besançon le 09 Aout de l'An de Grâce 1462

Citation :
Sieur ministre,
Salutations,

Si je prends la plume ce jour c'est pour vous exprimez mon incompréhension et somme toute ma colère car je crois bien que c'est le sentiment que j'ai eu en lisant que j'étais félonne.
Qu'ai-je fait pour mériter ce titre? Je me suis présentée à des élections ducales et j'ai été élue Conseillère Ducale!! Ensuite j'ai due respecter la Constitution lorraine et le peuple lorrain et prendre Scapin comme Duc! Jusque là je n'ai absolument rien à me reprocher.

Hier notre bien-aimée Impératrice a déclaré qu'elle ne reconnaissait pas Scapin comme Duc et qu'il avait 24 heures pour démissionner. A ce que je sache il n'a rien été demandé aux autres Conseillers.

Puisque vous semblez prompt en décision j'aimerai savoir ce que je dois faire pour aider le Royaume et l'Empire. Une félonne devrait je suppose démissionner de toute fonction, je me trompe? Je suis Conseillère Ducale sans aucune responsabilité IG, je suis maire de Toul et aussi Adjointe de la rectrice (je gère l'élaboration des plannings des cours).

Je pense que je vais écrire directement à l'Impératrice, au Roy et peut-être aux deux candidats pour ce poste.

Il serait bon de ne pas tout mélanger.

Respecteusement,

Constance de Clèves, Maire de Toul, Conseillère Ducale élue par les Lorrains,
Vicomtesse de La Fère, Dame de Vavincourt, de Montigny et de Maintenay.
Porteuse de l'Alérion de bronze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les lettres    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les lettres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dread Mac Farlane, Apprentie Pirate : jeu de lettres !
» Un Flyer dans la Boite aux lettres
» nombre de lettres
» ACTION chaine de lettres ztamp
» Combat carré qui apparait a la place des lettres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Blâmont :: Seigneurie De Montigny (Constance) :: Bureau de Constance-
Sauter vers: