Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre avec Charles de Raveline

Aller en bas 
AuteurMessage
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Rencontre avec Charles de Raveline   Ven 22 Mar - 8:10

Le serviteur conduisit le jeune homme jusqu'à la salle de réception

Veuillez attendre ici je vous prie, je vais vérifier si Son Altesse peut vous recevoir

Romain s'inclina et sortit prévenir la Régente de l'Empire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles_de_Raveline



Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Ven 22 Mar - 17:30

Charles se retrouva dans une splendide salle de réception, qui n'était que faste. Fort heureusement, sans avoir prévu la chose, il se trouvait dans une tenue, qui ne déteignait pas trop par rapport au lieu. Malgré qu'il aurait pu sans problème faire bien mieux.

Il devait attendre ici. C'est donc ce qu'il fit. Il attendait debout, à peu prêt au milieu de la pièce, et attendait qu'on vienne le trouver.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Dim 24 Mar - 1:03

Avertie par Romain de la visite de Charles, elle lui dit de le faire patienter quelques minutes le temps qu'elle termine de rédiger une lettre. Lorsque ce fut fait et remis à un serviteur pour l'envoi, la jeune femme se rendit à la salle de réception, somme toute simplement vêtue d'une simple cotte et d'un chaud mantel.

Charles, je suis ravie de vous voir! Je ne vous attendais pas. Je vous en prie, veuillez vous asseoir.

D'un geste, elle lui indiqua un fauteuil et en prit un autre.

J'espère que vous vous portez bien. Que me vaut l'honneur de votre visite?

Elle sonna pour qu'on apporte des rafraîchissements.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles_de_Raveline



Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Dim 24 Mar - 12:06

Le jeune homme du attendre quelques minutes, mais peu lui importait, il avait tout son temps. Il en profita pour observer les dorures, les tapisseries, tout le faste qu'affichait la salle de réception. Enfin... il n'eut pas tant de choses à regarder. Il s'était arrêté quelques instants sur des détails, mais il avait rapidement fait le tour.

Fort heureusement, Jade ne tarda pas à venir et à se présenter. Charles l’accueillit avec un sourire aux lèvres. Il fallait avouer qu'il avait un peu de mal avec l'étiquette, et qu'il avait parfois du mal à savoir ce qu'il avait à faire. Il accueillit donc la régente, d'une révérence, en plus du sourire. Cela, avant d'aller s'asseoir dans le fauteuil qui lui était indiqué.


Veuillez m'excuser de ne point vous avoir prévenu de ma visite. Je n'avais moi-même pas prévu de venir vous saluer. Je suis en tout cas tout autant ravi que vous de vous saluer.

Une partie des salutations d'usage était donc faites. Mais il en restait quelques unes.

Et bien je me porte aussi bien qu'il l'est possible, je vous remercie de vous en inquiéter. Et vous-même?

Il en avait donc finit de ce côté là. Il n'y avait plus qu'à expliquer sa présence.

Je suis venu, en raison d'une discussion que nous avions eu, il y a bien longtemps, peut-être ne vous en souvenez-vous pas. J'avais eu la volonté d'acquérir un carrosse, ce que je n'ai toujours pas fait. Or à l'époque, vous n'étiez point en Lorraine, mais j'avais l'envie de commander ce carrosse auprès de vous, et de vos sujets, du fait du superbe carrosse que vous avez, fait par vos sujets.

Je suis donc venu avec la volonté de vous commander un carrosse, si vous acceptez, et bien évidemment, j'y mettrais le prix qu'il faudra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Sam 30 Mar - 1:42

Je vais bien également mais totalement absorbée par la campagne impériale comme vous vous en doutez!

L'énergique jeune femme avait les traits tirés, soumise à la tension de gérer un Empire, de faire campagne tout en étant enceinte, devenait du ressort de l'impensable. Elle écouta néanmoins la proposition, se souvenant parfaitement de la demande.

Oui, en effet et l'ancien Seigneur de Frouard devait s'en occuper mais s'est retiré au monastère où il a finalement trouvé la mort. Si cela vous intéresse, je peux demander à Loguen que vous connaissez bien de coordonner pour la construction.

Je crois qu'il est dans une des ailes du château que vous connaissiez bien !


D'un mouvement délicat, elle agita une petite clochette, demandant à un serviteur d'aviser le Seigneur que sa Suzeraine le faisait quérir.

Souhaiteriez-vous une coupe de mirabelle Charles ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles_de_Raveline



Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Sam 30 Mar - 17:47

Charles écouta la Duchesse jusqu'au bout. Il était bien évidemment au courant pour la campagne impériale, qu'il suivait de près, mais de l'autre côté de la barrière. Il n'était bien évidemment pas candidat, juste électeur. La chose l'intéressait, car en face de Jade, se trouvait entre-autre un Von Frayner, et Charles avait bien du mal à en supporter certains... dont l'autre candidat. Et puis, il appréciait tout simplement Jade, ce qui faisait donc une raison de plus de suivre les élections, et de soutenir cette dernière.

Oui je me doute bien, surtout que vous devez à la fois gérer la campagne, et l'Empire en tant que régente.

Le sujet de discussion passa ensuite vers le carrosse, comme il se le devait. Il compris alors que le projet était resté présent, mais que certains faits avait empêcher qu'il se réalise. Il avait donc une grande chance d'avoir son carrosse.

Je suis désolé pour lui. Et oui, je connais le sir Loguen, et l'ai déjà croisé de nombreuses fois dans les locaux du parti.

Une clochette était apparue dans les mains de la Duchesse.Charles n'avait même pas remarqué où elle l'avait prise. Il fut donc légèrement surpris lorsqu'un léger carillonnement se fit entendre. Quand à la proposition, il ne put que refuser. Le goût de la mirabelle lui était des plus en écœurant.

Je vous remercie mais non. N'auriez-vous pas du vin plutôt?

Peu lui importait le vin, il n'allait pas faire son difficile, tant qu'on ne lui donnait pas de la mirabelle. En attendant qu'un serviteur ne se présente, il continua la conversation:

Et comment va votre famille sinon? Vos enfants se portent bien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Sam 30 Mar - 23:55

Loguen errait le plus souvent dans l'aile politique du chateau, il s'afférait à queluques travaux, par ci et par la, sa charge était trés prenante, mais il y avait toujours à faire un peu partout.

Il était donc callement en train de marcher à travers les couloirs quand il croisa un serviteur, on le cherchait, aprés quelques minutes de renseignements, il comprit une seul chose, sa suzeraine le mandé, ainsi il devait répondre à l'appel ne sachant à quel sauce il pouvait être manger.

Il se dirigea donc à grans pas dans la salle de reception ou allait rejoindre sa suzeraine, il passa ses mains sur ses vétements, pour les défroisser avant de franchir la porte, et d'incliner la tête pour les saluer..


Votre Altesse, Charles, bien le bonjour, comment allez vous ? Vous m'avez mandé votre Altesse ?

Dit'il avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Ven 5 Avr - 17:53

Puisque la mirabelle était refusée, un autre choix fut alors proposé

J'ai du vin d'Alsace, un blanc légèrement sucré, cela convient-il ?

Prenant une pause, pensant à ses enfants, un sourire apparut sur son visage

Ils vont très bien ! Les aînés débutent la pastorale avec Ellebasi et la petite dernière se tient debout mais hésite à faire les premiers pas seule.

Jade fut interrompue par l'arrivée de Loguen

Je vais fort bien, je vous en remercie et vous ? Je vous ai fait mander car Charles a une demande. Il aimerait commander un carrosse aux artisans de mon domaine mais je n'ai guère le temps de m'en occuper. Accepteriez-vous de gérer cette commande ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles_de_Raveline



Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Sam 6 Avr - 7:53

Le jeune homme n'avait pas l'air d'avoir vexé la Duchesse en refusant la mirabelle. Il ne savait jamais comment trop s'y prendre pour refuser la mirabelle. Que penserait-il lui-même si on refusait le vin d'Anjou qu'il proposait? Probablement pas très bien, quoique. Il pouvait tout à fait se dire que la personne n'était pas assez fin gourmet pour apprécier toute la qualité des vins de la région d'origine des Raveline.

Volontiers, je vous remercie.

Charles agrémenta ses paroles d''un sourire, qui se prolongea en écoutant Jade parler de ses enfants.

Et bien si tout le monde va bien c'est parfait.

Puis Loguen arriva. Charles laissa la Duchesse expliquer, mais il répondit quand même à Loguen.

Salutations. Fort bien merci, et vous-même? En tout cas, son Altesse a tout dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Sam 6 Avr - 17:09

Il écouta sa suzeraine puis Charles, commander un carosse, il réfléchissait déjà aux meilleurs artisans qu'il pourrait contacter, a ce quil faudrait comme matériaux, mais quel type de matériaux, cette question le fit revenir à lui au même moment ou Charles prenait la parole, tant mieux, il n'avait rien loupé, il hocha la tête avant de dire.

Je vous comprend votre altesse, je vais assez bien aussi, merci beaucoup. C'est avec plaisir que j'accepte d'honorer votre demande Charles.

Il réfléchit quelques instants avant de continuer.

Il me faudrait donc quelques informations pour votre commande, le type de carosse les matériaux, votre budget et ainsi de suite, je me tiens à votre disposition.

Il ajouta un petit sourire, prêt à écouter la commande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles_de_Raveline



Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Sam 6 Avr - 23:21

Le jeune homme avait déjà de nombreuses idées quant à la réalisation de son carrosse. Celui-ci devrait transpirer le luxe, la richesse. Et... par la même occasion, pouvoir se montrer discret lorsque les occasions le nécessiterait. Un mélange peut-être difficile dans un sens, mais, tout dépendait la manière dont on prenait l'affaire. Et le budget serait bien évidemment en conséquence.

Et bien, déjà, concernant le budget, il n'a pas de limite. Enfin... ne me trouvez pas quelque chose d’inestimable non plus. Le commerce rapporte mais ne donne point l'infini.

Charles sourit, avant de reprendre sur des détails plus précis.

L'extérieur doit être noir. Un noir de la nuit. Et bien évidemment, le bois devra être ciré. Aucun blason, un noir uni. Aucune dorure non plus. Un carrosse assez haut aussi, pour éviter que la terre ne salisse trop la voiture. Bien entendu, le bois se devra d'être de qualité.

C'était les premiers points, mais surtout, c'était les plus simples. Car ses idées pour l'intérieur étaient bien plus complexes.

Pour l'intérieur, le roi règnera aussi, tout du moins pour les parois. Les tissus qui couvriront les ouvertures devront être noir de l'extérieur, mais un rouge vin... comme le vin d'Anjou pour l'intérieur. Sur les sièges, le noir devra se mêler à ce même rouge. Tissu devra être utilisé, et coussins. Les dorures pourront cette fois être utilisés pour les tissus. Je veux aussi pouvoir cacher quelque chose sous l'une des banquettes.

Quelques instants de réflexion furent nécessaire, avait-il pensé à tout? A première vu oui, mais il n'était pas le spécialiste des carrosses. Entre son idéal et les faits, il devrait y avoir des différences.

Avez-vous besoin d'autres précisions? Peut-être sur des points que j'aurai oublié ou pas assez précisé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Dim 7 Avr - 12:41

Il l'écouta avec attention, notant les détails dans sa tête avant de reprendre la parole.

Alors concernant la couleur, cela ne va pas être simple, la seul essence qui pourrait correspondre est l'ébène que je ferais venir du moyen orient, d'egypte plus précisément, par contre, on ne peux pas obtenir des planches en cette matière donc on peut par exemple vous faire une structure en chène pour la solidité et vous couvrir l'extérieur d'ébène et l'intérieur de tissu en rembourant l'intérieur pour que cela soit plus confortable pour vous. Qu'es que vous en pensez ?

Il enchaina.

Pour l'intérieur, je n'ais pas trés bien compris ce que vous voulez pour les siéges, pourriez vous m'expliquer, vous souhaitez un autre type de tissu rapellant l'extérieur, c'est sa ? Aprés il me faudrait comme détail suplémentaire pour l'intérieur, combien de place, aprés, on peut bien sur, vous faire plein de rangement, cela complique un peu le travail, mais dans tous les cas, la travail de l'ébène extérieur va prendre du temps, donc on peut paufiner l'intérieurpour vous faire quelque chose de divin.

Puis finis.

Pour revenir a l'extérieur, il faudrait me dire si vous voulez quelque chose de particulier pour le cocher, que cela soit confortable ou pas spécialement, le proteger de la pluie, ainsi de suite, vous me dites. Il me faudrait aussi l'attelage, combien souhaitez mettre de monture, pour un ouvrage de ce type, le minimun serait de quatre si je puis dire, mais on peut faire jusqu'a 8 si vous voulez plus d'endurance et de rapidité. Et pour finir le rengement, souhaitez vous qu'on puisse atteler des malles ou autre par dessu le caroce, ou derrière, si vous voulez quel soient habrité ou non, ainsi de suite.

Avant d'ajouter.

Je vous écoutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles_de_Raveline



Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Dim 7 Avr - 14:02

Le jeune homme n'avait donc pas été assez précis car de nombreuses questions furent posé. Il en perdu le fil un instant. Allait-il se souvenir de tout? Il allait essayer... Qu'il écoute le Loguen:

Pour l'ébène ce sera parfait. Et le tissu sera en effet plus confortable pour l'intérieur, cela rendra le carrosse plus douillet. A l'intérieur, le tissu doit être noir, donc pour les parois, mais aussi pour les banquettes. Tout ce qui pourrait être ajouté, coussins entre autre, doivent être dans un rouge comme cité précédemment. Le rideau qui cachera les ouvertures au niveau des portes. Du côté extérieur devra être noir, et l'intérieur rouge, un double rideau donc. Et le rouge doit être décoré de fils d'or.

C'était comme cela il imaginait la chose. Il espérait que ces idées correspondraient au fait et que tout cela lui plairait. Il enchaîna sur la suite:

Quatre places seront suffisantes, 2 de chaque côté bien évidemment. Il n'y a pas besoin de plusieurs rangements, juste un seul et unique, sous une banquette, et le plus discret possible, qui pourrait servir à la fois comme cachette et comme coffre de sûreté. Vous pensez que c'est possible?

Pour l'intérieur ce devrait suffire. Il fallait en effet que la chose soit divine. Que le luxe respire. Quant à l'extérieur... il se permis une petite taquinerie.

Que huit chevaux? Je pensais au moins à une dizaine...

Il simula un air contrit avant de laisser son visage s'illuminer.

Non huit chevaux, ce sera parfait. Je pourrais avoir besoin de vitesse parfois. Le cocher devra être protégé de la pluie. D'ailleurs, j'aimerais qu'il ne soit pas seul à l'avant, qu'ils soient deux. Mes serviteurs devront être propre, même si cela n'empêchera pas la poussière. Mais un vêtement supplémentaire suffira à éviter cet affront. Les malles, plutôt à l'arrière. Mais là aussi, je crois qu'il est possible de faire quelque chose pour que des serviteurs y soient. Des sortes de plate-forme pour qu'ils se tiennent debout?Deux places suffiraient là aussi. Ou bien agrandir le carrosse en longueur, et faire une de... comment dire... comme devant finalement. Une banquette simple et protégée. Mais il faudrait toujours pouvoir mettre les malles derrière, je n'aime pas quand elles sont sur le dessus. Et elles devront elles aussi être abritées.

Tout ceci n'entraînerait pas que des frais de matériels. Charles allait aussi devoir investir dans le personnel, et les chevaux. Il pourrait s'approprier le plus jeune étalon, Maraudeur, sans difficulté, ainsi que Flamme. Jonquille et Iris pourraient aussi faire parti de l'attelage, mais il préférerait les garder comme poulinières, leur père était quand même Choubidou, un très bel étalon mais malheureusement trop vieux. Quant aux domestiques... Son inséparable Sebastian ferait évidemment parti du voyage. Mais il avait besoin de Grell à Orléans et Angers. Manquait donc 3, voir 4 serviteurs à l'appel... Il allait falloir y penser...

Concernant les chevaux, auriez-vous des propositions à me faire? Il m'en manquera 5 ou 6... Des étalons seraient préférables je pense... J'ai ouïe dire que les étalons des terres du Danemark étaient très endurants, forts et surtout rapide. Peut-être plus que les chevaux allemands. Je penserais aux domestiques plus tard...

La question restait ouverte pour les domestiques. Il attendait une proposition, ou pas. Un cocher serait parfait... un nouveau domestique pour tout... et deux gardes. Une équipe jeune et dynamique. Il voulait montrer le luxe, mais il ne voulait pas pour autant attirer tous les brigands à sa poursuite! Il n'était pas fou non plus!

Mais tout cela allait lui coûter bien cher. Il allait falloir qu'il écrive à Grell, pour qu'il puisse lui faire parvenir une lettre de change pour les nombreuses pièces encore présentes à Orléans. Celles d'Angers pouvaient y rester pour le moment... Il allait avoir besoin de la plupart de ses richesses... Était-il fou de dilapider la moitié de la fortune qu'il avait amassé au fil des années? Probablement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Dim 7 Avr - 18:23

Il l'écouta avec attention, pour le coup, c'était lui qui avait du mal a mémoriser toutes les demandes, il structura le tout dans sa tête mentalement avant de reprendre.

Je note, c'est parfais pour l'intérieur, mais du coup, vous n'avez pas peur que l'intérieur soit trop sombre avec tout sa ? Je note aussi, aucune armoirie familial, même a l'intérieur ? Pour le coffre de sureté, il n'y a pas de soucis, nous allons voir si il n'est pas possible de vous faire quelque chose de trés sécurisé, juste une question la dessu, vous voulez pouvoir accéder au contenue assi sur la banquette ou en vous levant ?

Il enchaina sur les montures et l'extérieur.

Je notte pour vos domestique tout est possible, donc deux, c'est bien sa ? à l'avant plus deux a l'arrière, des males à l'arrière aussi dans un compartiment couvert, c'est bien sa ? Toujours aucune armoirie, que du noir ? Pour les siéges aussi si on en fait ?

En ce qui concerne les montures, je peux trés bien vous le faire pour une dizaine mais aprés je trouve qu'on perd en souplesse dans le carosse, à vous de me dire ? Pour la race, vous devez me parlez de Jutland j'imagine, ce sont en effet de belle monture mais si je peux me permettre, avec une robe Alezan, sa ne collerait pas trop avec votre carosse noir. J'élève personnellement des Shire à Frouard, je m'en sers pour la joute et pour la guerre, mais ils peuvent trés bien tiré votre carosse et eux ont une robe noir. Je ne sais pas si vous les conaissez ?


Cette race était sa préféré de toutes les montures qu'il avait pus cotoyé, des montures gigantesque, trés docil mais formé au combat, cela devenait bardé de pic, des anges de l'apocalipse et si il pouvait faire connaitre son élevage naissant mais qui déjà prospéré, pourquoi pas. Il attendait donc les réponses avec une certaine impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles_de_Raveline



Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Dim 7 Avr - 18:46

Charles réfléchit concernant les armoiries. Certes il n'en voulait pas à l'extérieur pour la discrétion, mais pourquoi pas à l'intérieur. L'idée lui plaisait finalement.

Pour l'intérieur. Le blason serait donc pas peint mais tissé sur le tissu noir. Pourquoi pas. Je vous ferais apporté mon propre blason personnel. Il n'est cependant pas reconnu par la hérauderie n'était pas noble. Mais aux dernières nouvelles aucun noble ne s'est enregistré avec.

Quant à la question de la lumière, pensez-vous qu'il serait possible, qu'à l'intérieur, au quatre coin, se trouve des sortes de boîte en un verre des plus épais, où pourrait se trouver des bougies? Et surtout sans risques d'incendies. Elles seraient allumé en cas de besoin... Enfin, si quelqu'un se trouve avec moi. Pour ma part le noir ne me fait pas peur, et ne me dérange aucunement.


Il avait surtout tant passé de nuit dans le noir... à attendre que la journée arrive... C'était aussi l'un des rares moyens pour qu'il puisse espérer dormir.

L'extérieur doit être le plus simple possible, et surtout, ne pouvant laisser imaginer la personne à l'intérieur. Si un jour le contraire doit arrivé, je ferais faire de longue tenture noire que je ferais attaché sur les côtés du carrosse, avec mon blason dessus. Mais pour l'instant ce n'est pas nécessaire. Et oui, deux domestiques à l'avant, et deux à l'arrière. Ceux de l'arrière doivent pouvoir sauter du carrosse avec rapidité, en cas de besoin. Ce seront des personnes d'armes. Et pour les sièges des domestiques, noirs. Pas besoin d'un rembourrage très important... le minimum sera parfait, et un tissu de qualité relative suffira. D'ailleurs, en pensant au tissu. J'ai pensé au velours pour l'intérieur, qu'en pensez-vous? J'apprécie particulièrement les reflets que cette étoffe peut apporter.

Charles esquissa un sourire pour la question des chevaux. Il ne connaissait pas la race que lui proposait Loguen. Mais il voulait bien la découvrir. Des chevaux avec une robe noire, cela serait la cerise sur le gâteau!

Non je ne connais pas du tout cette race, et je demandes donc à voir. Votre proposition est fort intéressante. Mais du coup, il me faudrait 9 chevaux. On ne sait jamais ce qui peut arrivé, une maladie, un sabot à referré, un poulinage... Il serait donc préférable d'en avoir un de plus...

Le jeune bourgeois trouvait dommage que Loguen n'ai quand même pas mordu à l'hameçon pour les serviteurs. Peu importe, il en trouverait par ses propres moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Lun 8 Avr - 10:49

Il nota les détails mentalement, la chose prenait forme dans sa tête, encore fallait'il voir les possibilités avec les artisans de sa seigneurie. Quand il avait prit possetion de ses terres il ne savait pas à quoi s'attendre, à l'époque, il se serait satisfait du minimun, mais la ce fut le coup de chance. Des artisans trés compétant tentait des ateliers, son prédécesseurs avaient déjà commencé à spécialiser la seigneurie dans le travail d'exeption, Loguen n'avaitplus eut qu'a continuer ce qui était fait et rajouter ses conaissances au bouillon de conaissance de la seigneurie. Le seul probléme qu'il avait, c'était le nombre, il ne manquait pas particulièrement de domestique, mais il devait les former et il était encore loin d'avoir finis. Comme pour les montures cela prenait du temps. Encore que pour les montures, il avait eut la chance d'entretenir déjà quelques membres de la race Shire pas loin de l'hotel familial à Epinal, il n'avait donc eut juste à acheter quelques beaux calibres et le tour était joué pour constituer son élevage. Il reprit donc la parole.

Oui pour l'intérieur, je ne fonctionne qu'au tissage et autre techique durable, un carosse pouvant être soumis au intempéries, cela pourrait être problématique sur la durée si on essaye d'appliquer des techniques plus simple. J'attend votre blason personel, je ne savais pas que c'était impossible de l'enregistrer, vous m'en voyez désolé. En tout cas, pour la lumière, aucun soucis, nous pouvons tout à fait faire ceci, le tout est que vous puissiez lire un texte dans le carosse je pense, cela pourrait vous être util.

Oui, je comprend tout à fait pour l'extérieur et pour l'intérieur, on peut tout à fait vous présenter un systéme qui dissimule totalement les habitants du carosse avec même un verrou à l'intérieur trés discret, mais qui vous perme d'être comme dans un chateau dans votre carosse ? Je comprend tout à fait pour les personnes de derrièe, moi même homme d'arme, j'ais déjà quelques idées, je verrais avec les artisans ce qu'il est possible de faire. Pour les siéges, je pensais à un cuir noir pour ésister aux intempéries enfaite, parce que si on met un tissu, je ne donne pas chère de sa peau et de l'état, tandis qu'avec un bon cuir, c'est assez facil d'entretient. Qu'en dites vous ? Pour l'intérieur, je pensais en effet au velour ou à la fourure, àvous de voir, le velour seras sans doute plus neutre en terme d'odeur et d'évolution, mais c'est vous qui me dites ?

Je comprend donc que vous êtes pour un attelage à 8, je peux tout à fait vous vendre 9 monture par contre ce ne sera que des étalons, je ne vend pas mes poulinière, vous me comprendrez. Vous verrez, les Etalons de cette race sont trés imposant, pour ceux que je vais vous proposer, que j'ais dressé pour ce style d'utilisation, ils font à peu prés 900 kilos pour une taille au garot d'1 métre 75. Vous pourrez les utiliser aussi pour la monte si vous voulez vous promenez mais pour aller à la guerre ou en Lice je vous le déconseille vutqu'ils n'ont pas du tout était dressé pour, il risque d'avoir des réactions byzarres.. Mais si la race vous convient par la suite, je pourrais vous en fournir pour la monte, la joute ou la guerre, pour la chasse, je vous le déconsseille aussi car il vaut mieux un petit modél un peu plus rapide. Celle la est trés endurante et assez rapide mais ne battra jamais un petit modél, mais ils pourront bouger le arosse sans soucis par contre, ce qui leur permettra d'avoir une vie plus longue.


Une nouvelle série de question, mais on arrivait petit à petit à un modéle concret qu'il pourrait discuter avec ses artisans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles_de_Raveline



Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Lun 8 Avr - 16:57

Les choses continuaient d'avancer, lentement, mais surement. Les propos que portaient Loguen lui confirmait qu'il s'y connaissait assez pour prendre un main un tel chantier. Ce n'était quand même pas à la porter de toutes les mains. Tout ceci était donc rassurant pour le jeune homme qui savait qu'il mettait ses économies entre des mains sûres. Enfin normalement.

Le but est en effet d'être dissimuler de l'intérieur, sans pour autant y asphyxier lorsque l'été prendra place. C'était pour cette raison que j'avais pensé aux rideaux mais si vous avez d'autres idées pourquoi pas. L'idée du verrou me paraît tout à fait appropriée. La tranquillité ne peut pas faire de mal.

En tout cas je n'avais aucunement pensé au cuir pour l'extérieur. Je plussoie aussi donc. Mais pour l'intérieur je préfère rester sur le velours plutôt que la fourrure. Il faudra par contre à mettre une épaisseur de plume ou de laine sous le velours des parois contre lesquelles nos têtes seraient posées lorsque nous serions assis. Je ne voudrais pas arriver à destination avec des bleus derrière la tête.

Concernant les chevaux, ils seraient réservés au carrosse. J'ai des chevaux pour l'équitation, et ma jument est dressée pour la guerre. Quant à la joute, je ne puis y participer du fait de mon rang, il en est de même pour la chasse. Votre description me plaît, mais j'aimerais pouvoir voir un spécimen s'il est possible avant de me décider et d'en prendre commande officiellement.


Le jeune homme était un marchand, et lorsque l'on ne connaissait pas, on préférait voir plutôt que d'écouter une description qui bien évidemment, pouvait être embellie, ou dénigrée... mais surtout, qui reflétait une impression qui pouvait être personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Mar 9 Avr - 10:46

Les possibilités s'enchainait dans sa tête, il n'y avait plus cas si on pouvait dire, il écouta les dernière demandes et petits éclaircissement, il pourrait bientot prendre congé et lancé la construction rapidement qui allait être assez longue pour le moins rien que du fait que cetains produits devaient être commandé de trés loins, heureusement quand il y pensait, il conaissait quelques personnes dans les grands comptoirs commerciaux. Cela pourrait peut être devenir util par la suite si on voulait réduire les délais, mais le grand mot était qualité.

Oui, c'était la problématique qui est de ne pas asphyxier en été, mais je suis sur qu'on les artisans trouveront une solution miracle, je spécialise Frouard dans la production de luxe, j'ais donc normalement attiré les artisans les plus compétant de la région. Je note pour le verrou.

D'accord pour le velour, vous avez raison, cela tiendra mieux sur la durée, bien sur le rembourage était déjà prévu, mais il sera présent pour que cela soit plus confortable et douillet a moins que vous ne le vouliez pas ? Par contre il reste un dernier point, le sol, je ne pourrais vous le faire en velour tu fais qu'il sera trés vite salis et on devra le changer entrainant de nouveaux couts. Donc pourquoi pas reprendre la couleur extérieur ou tenter de trouver une essence de bois de la même couleur que le velour ? Vous me dites.

Le plus simple pour les montures, comme la construction ne se fera pas en un jour, je vous invite à venir sur mes terres de Frouard, juste au nord de nancy, quand vous suivez la moselle vers le nord, au moment ou vous rencontrez la meurthe qui vous barre la route, vous vous retournez et ce sera Frouard. Si vous franchissez la meurthe, vous arrivez en terre exacte du duché de Pompey. De la, je pourrais vous faire une démonstration, cela sera plus simple, qu'en dites vous ?

Et quand j'y pense, vous cherchiez des domestiques ? Peut être que ma Suzeraine pourra vous aider.


Dit'il en désignant jade en inclinant la tête, aprés tout elle était présente et ils l'avaient légèrement oublié..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles_de_Raveline



Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Mar 9 Avr - 17:39

Charles écouta. Il était près à répondre aux questions dès qu'elles étaient posées mais il n'en avait pas le temps, et devait attendre en espérant ne pas en oublier une en passant. Il voyait déjà le carrosse prendre forme devant ses yeux. Malheureusement, il lui faudrait attendre avant de pouvoir le toucher ce carrosse. Il devait pour le moment répondre aux questions pour que la perfection soit le nom de cette œuvre.

Si si il faut que le carrosse soit le plus douillet possible à l'intérieur. Dès fois que j'ai envie de m'y reposer, on ne sait jamais. Concernant le sol, il est vrai que je n'y avais pas pensé. Pensez-vous qu'il serait possible d'y mettre un bois plus simple qui aurait préalablement été teint d'un rouge identique à celui du velours rouge vin... D'ailleurs, même pour le bois extérieur, sera-t-il d'un noir parfait? Excepté en cas de saleté bien évidemment...

Et j'accepte donc votre invitation avec plaisir. Vous me ferez savoir par un coursier lorsque vous aurez la possibilité de m'accueillir, je ne voudrais pas déranger.

Et il va en effet me falloir trouver de nouveau domestique à mettre à mon service. Un cocher, un majordome supplémentaire ainsi que deux hommes d'armes sachant manier l'épée au moins. Un marmiton sera probablement aussi nécessaire mais je verrais cela plus tard, et c'est plus facile à trouver. Il y a moins besoin de confiance ou de formation. Je ne suis pas un maître facile.


Le jeune homme esquissa un nouveau sourire et se tourna vers la Duchesse qui était resté silencieuse durant l'édification des plans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Mar 9 Avr - 20:07

Il avait donc tout pour passer commande auprés de ses artisans, juste le détail du sol qui restait à régler, il réfléchis, teindre du bois, cela n'avait jamais été tenté avant mais on pouvait mener des expériences aprés tout, il répondit donc en premier lieu à son interrogation sur l'ébéne.

Alors pour l'extérieur, oui cela sera un noir matte, on commandera expréssément des essences bien noir pour que le tout soit totalement unie, donc le bois sera totalement noir et vous pourrez lancé des centaines de sceaux d'eau dessus, la couleur tiendra dans tous les cas vue que ce n'est pas une teinte. En ce qui concerne le bois à l'intérieur, plus je réfléchis, plus je me dis que je ne connais pas d'essence rouge, donc en effet la teinte serait la seul solution bien que jamais pratiqué à ma conaissance mais on peut tenter, par contre pour le résultat, on devra peut être le revoir si sa ne marche pas mais comme on se fait une armature avec une autre essence, cela ne pose pas de soucis.

Donc on va tenter la teinture et je vous tiendrais au courant, vous avez d'autre questions ?


Dit'il tout se se prparant à se mettre de coté si sa suzeraine prenait la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Mar 16 Avr - 17:22

Les deux hommes discutaient et les détails de la construction ne la passionnant guère, son esprit vagabonda allégrement. Est-ce que Ezequiel avait pu régler ce différent avec le métayer ? Maximilien avait-il fait faux bond à son précepteur ? Mathilde répondait-elle correctement aux enseignements de la gouvernante ? Jane la réclamait-elle ? Est-ce que le bébé allait donner un autre coup ? Bref, préoccupations toutes familiales qui la rendit distraite et qu'elle n'entendit pas immédiatement la question qui lui était posée.

Hum... pour la domesticité, Romain, mon serviteur qui vous a accueillit pourrait vous conseiller. Il a l'habitude d'embaucher mon personnel domestique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles_de_Raveline



Nombre de messages : 213
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Mer 17 Avr - 21:24

Charles répondit tout d'abord à Loguen, qui d'ailleurs avait questionné en premier.

Aucune autre pour le moment. Je pense que la teinture peut fonctionner, mais il ne faudrait pas qu'elle soit trop humide, et il faudrait aussi un bois plutôt aéré, et fin pour que les pigments puissent tenir. Enfin... si jamais ils tiennent.

Quant à la Duchesse, celle-ci semblait vraiment être ailleurs. Elle devait avoir envie de s'éclipser. Charles avait en conséquence l'impression de déranger... Ce serait au jeune bourgeois de s'éclipser dès que possible, pour ne pas déranger plus longtemps.

J'écouterais donc ses conseils avec attention.

Charles laissa un cours instant de silence... durant lequel de toute manière, personne ne prit la parole.

Bon et bien je ne voudrais pas vous déranger plus longtemps, je vais m'enquérir des conseils de votre serviteur. Vous devez avoir bien d'autres choses à faire. En tout cas je vous remercie de m'avoir reçu et d'avoir accéder à ma requête.

Sourire du jeune Raveline qui commençait vraiment à se sentir de trop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 10/01/2013

MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   Jeu 18 Avr - 9:34

Loguen ne sentait pas du tout le malaise ambiant étant concentré dans ses pensés, il écouta la remarque de Charles et prit note, il ne suivit plus trop la discussion ordonnant le tout dans sa tête, enfin il dit aprés avoir vérifier de ne pas couper la parole à quelqu'un.

Je vais donc vous laisser, messire, je vous recontacterai dés que les traveaux ont un peu avancé et pour que vous veniez assisté à une démonstration de mon élevage de Shire. Passez une bonne journée, votre altesse, si vous me permettez.

Il s'inclina devant elle et fila comme il était venu, il allait devoir voir pas mal de gens et écrire quelques courrier, c'était la première commande que Frouard avait à remplit et il n'espèrait pas la dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec Charles de Raveline   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec Charles de Raveline
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rendez vous avec Charles-Wii
» Quelle est le panda le mieux approprié avec un feca?
» Duo avec un Panda
» Souci avec les spoilers !
» iPhone : Comparatif des 4 applications qui permettent de communiquer avec les lapins Nabaztag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Vittel :: Château de Vittel :: Le Château - quartiers communs :: Salle de Réception-
Sauter vers: