Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hommage a Lisandru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anios



Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Hommage a Lisandru   Jeu 31 Mai - 14:07

Anios après avoir beaucoup réfléchi, décida finalement de se lancer, espérant que personne ne lui en voudrai d'exprimer ce qu'elle avait a dire.

J’espère ne froisser personne en venant m'exprimer ici, j'ai appris la mort de Lisandru et cela m'a bouleversée, il a été pour moi un véritable mentor et je respectais l'homme qui l’étais, je l'admirais pour toutes ses qualités de cœur , d'homme juste, droit et de GRAND homme en soi...
Alors si j'ose m'exprimer c'est pour cela, je voudrai rendre hommage a ce grand homme que les Lorrains reconnaissaient comme l'un de leur et pour cause il l’était et aussi car les Lorrains auraient aimer voir en grand duc, qu'il aurait été. Je suis attristée pour lui qui a vu ses rêves se briser par deux fois a cause de la mesquineries de certains...


Anios essuya doucement ses yeux qui ne cessait de pleurer depuis qu'elle avait appris la mort de son ami.

Lisandru avait toujours un mot gentil, quelque chose qui nous poussait a donner le meilleur de nous même, il a beaucoup apporté a ce parti, a la Lorraine, a ses amis. J'ai eu la chance de le connaitre, il laissera un grand vide en nous tous et en Lorraine. Je ne l'oublierai pas, je n'oublierai pas que c'est grâce a lui que je suis devenue ce que je suis aujourd'hui. J’espère qu'il aura trouver le repos de l'esprit et que ses tourments se seront envolé avec sa douleur lorsqu'il est parti rejoindre le Très Haut.

Elle leva les yeux vers le ciel et dit entre deux sanglots:

J’espère que tu es heureux et bien la ou tu es... A bientôt mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Hommage a Lisandru   Jeu 31 Mai - 15:50

Non... Anios devait faire erreur sur la personne... c'était impossible ! Elle avait reçu une lettre de lui encore ce matin, il lui disait que tout allait bien... cela ne pouvait, elle se trompait ! Mais pourquoi pleurait-elle ? Non ! Le déni frappa de plein fouet la jeune femme qui regardait de toute part, espérant qu'on démente l'information. Aussi blanche qu'un linceuil, tenant à peine sur ses jambes, se raccrochant à un mince espoir, Jade regarda Anios en murmurant

Quand ? Comment ?

Espérant secrètement que tout était faux. Ses jointures blanchirent en serrant le rebord de la table, une peur sans nom lui vrillait les entrailles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellina

avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 13/03/2012

MessageSujet: Re: Hommage a Lisandru   Jeu 31 Mai - 16:19

La d'Acoma entendait à peine les paroles d'Anios. Désormais dès qu'on prononçait le nom de son neveu, l'image de son corps inerte se balançant dans le vide lui revenait en mémoire. Les images qu'elle tentait tant de refouler lui revinrent en mémoire, Lisandru la corde au cou accroché dans l’arbre, elle hurlant à la mort gisant au sol, puis pour finir le corps de lisandru, enfin détacher reposant dans ses bras. Combien de temps était-elle resté ainsi, assise par terre, lisandru dans ses bras, en le berçant doucement? Elle n'aurait pu le dire, elle n'était plus que l'ombre d'elle même, complètement envahit par une douce folie. Une folie qui lui permettait de s'échapper quelques instant de la dure réalité. Parfois, dans sa tête c'était comme si rien ne s'était passé, comme si il était toujours là, lui son neveu, son fils, son frère son confident, son tout!
Durant leur enfances, ils avaient étaient compagnons de jeux, jusque au départ de lisandru. Puis le jeune homme devenue adulte et revenue dans la famille, Hell avait tout fait pour rendre la disparition de sa mère moins difficile à supporter pour lui. Lui donnant tout l'amour qu'elle le pouvait. Combien de fois lui avait-il répété qu'elle était sa seconde mère? Mais elle avait faillit.... oui elle n'avait pas remplit sa mission, et n'a sut le protéger....

Elle était reconnaissante envers Anios, de l'hommage qu'elle lui faisait, elle même aurait été incapable de dire un mot. Depuis que c'était arrivé, elle n'avait pu décrocher un mot. Sauf pour lui parler à lui, croyant bêtement qu'il l'entendait...
La d'Acoma serrait doucement les poings et les dents, elle ne voulait pas partir en crise de larmes à nouveau, elle savait que sa folie de la veille reviendrait au galop... il fallait qu'elle soit forte pour lui..... c'est ce qu'on ne cessait de lui répéter, mais en était-elle capable? Était-elle aussi forte qu'elle l'avait toujours prétendue?

Elle posa sur Anios un regard pleins de reconnaissance, elle aurait aimé la remercier comme il se devait, mais elle en était incapable. La gorge noué, les yeux brillant elle prit la main de la jeune femme dans la sienne en la serrant doucement, montrant par se geste, à quel point ce qu'elle avait fait la touchait.

Elle se tourna ensuite vers jade, encore une fois elle ne put dire un mot. Ses lèvres commencèrent à trembler dangereusement, et des larmes silencieuse coulèrent sur ses joues.

Ils avaient tué son neveu... ELLE l'avait tué! Et la jeune tante avait soif de vengeance.... Ersinn avait sans doute raison en disant qu'elle n'avait pas les idées claires, et que la vengeance ne servirait à rien. Mais allez lui faire comprendre ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Hommage a Lisandru   Jeu 31 Mai - 16:30

Jade regardait Hellina qui d'était mise à pleurer en la regardant. Les doutes se firent plus angoissants, les deux femmes ne pouvaient pas pleurer pour rien mais la rouquine refusait d'admettre la mort de Lisandru. C'était impossible, pas lui. Il lui avait qu'il allait bien. Pourquoi était-elle partie pour le ban... pourquoi maintenant... L'air hagard, elle secouait la tête, niant les sombres dessins qui se profilaient devant elle.

Nonnnnn

Comme si le refus, allait rendre réel sa volonté. Il serait là, à son retour... tout était faux, il ne pouvait pas, il ne devait pas... La rouquine se mit à respirer plus vite, angoissée, figée, la gorge nouée. Le destin n'allait tout de même pas être assez cruel pour lui ravir l'être cher une autre fois...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anios



Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Hommage a Lisandru   Jeu 31 Mai - 18:04

Anios sentit la main d'Hellina dans la sienne, elle su alors qu'elle avait bien fait de dire ce qu'elle avait sur le cœur par contre elle s'en voulait tout a coup réalisant que Jade ne savait pas encore. Elle alla s'agenouiller près de son l'ancienne duchesse.

Je suis sincèrement désolée Dame Jade je pensais que vous saviez... Lisandru... sa voie se brisa , elle prit une grande bouffée d'air il fallait qu'elle reste forte pour lui dire car elle savait que la douleur de Jade serai cent fois supérieure a celle de tous ceux qui serai la... A été trouvé mort... Je suis tellement désolé je croyais que vous le saviez pardonnez moi de vous donner tant de peine.

Elle se permis de prendre les mains de Jade dans les siennes pour lui signifier toute son amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Hommage a Lisandru   Jeu 31 Mai - 18:20

Anios s'agenouillait devant elle... non, pitié, non ! Les mots arrivèrent à son oreille comme un écho lointain, la vérité fut plus douloureuse que le doute. Que s'était-il passé ? L'impensable l'atteignit en plein fouet, il avait préparé sa mort... sinon comment aurait-elle pu continuer de recevoir des lettres comme si tout allait bien... Il l'avait abandonnée... Elle tomba à genoux face à Anios, serrant ses mains, un coup au coeur, les yeux embués de larme, secouant la tête.

non, pas Lisandru... non...

Anéantie, elle couvrit son visage de ses mains, laissant ses larmes mouiller ses joues dans un accès de douleur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anios



Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Hommage a Lisandru   Jeu 31 Mai - 18:22

Anios la pris doucement dans ses bras et la berça doucement, la peine qu'elle devait ressentir était immense. Anios s'en voulait qu'elle l'apprenne d'elle. Elle la garda contre elle et lui murmura combien elle etait désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Hommage a Lisandru   Jeu 31 Mai - 18:42

À ce stade-ci le choc l'avait terrassée. Sans aucune fierté, elle resta là, à pleurer dans les bras d'Anios. Elle avait trouvé une homme droit, honnête et bon pour lever son deuil, qui l'avait aimer en silence pour lui laisser le temps de pleurer son défunt époux, qui s'était montré suffisamment courtois pour respecter la bienséance et les usages en demandant officiellement au Roy de la courtiser, qui s'était montré patient alors qu'elle s'ouvrait à ses déclarations, qui avait gagné l'affection de ses petits, qui la protégeait, qui éprouvait une fierté sans nom à être à son bras, qui avait réussi à lui donner goût à l'avenir et à l'amour. Voilà que à nouveau le destin l'éprouvait, ses espoirs anéantis...

La colère s'empara d'elle, non comment pouvait-il l'avoir laissé ? Avoir préféré la mort ? Elle aurait voulu crier mais aucun son ne sortit de sa gorge bloquée par l'émotion. Elle resta là, agenouillée, ses jambes ne l'auraient pas supporté si elle s'était levée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Hommage a Lisandru   Jeu 31 Mai - 18:52

Romain arriva, porteur d'une triste missive portant le scel du Seigneur de Frebécourt. À voir la Duchesse dans cet état, un malheur venait de la frapper et il détourna les yeux par pudeur.


Citation :
Mon amour,

Quand tu liras cette lettre c’est que tu viens d’apprendre que je ne suis plus,
A quoi servirais il de te demandé pardon ? Je te fais souffrir et tu es bien parmi les seuls qui ne méritent pas tel souffrance encore. Je resterais là dans ton cœur, le mien est tien à jamais, vit pour tes enfants, soit heureuse et protège toi, par loin, loin de tout çà.

Ce venin qui m’a rongé les veines tu les connaît. Je n’aurais plus su mon ange, plus put, je t’ai vu partir au loin comme une ritournelle d’un jamais, comme si le bonheur avançait au fur et à mesure que j’avançais toujours à l’horizon comme un arc en ciel qu’on veut toucher mais qui n’est que pluie dense sou un rayon de soleil.

Je ne me reconnais plus, ma tante ne me reconnaissait pas l’autre jour non plus, je ne suis qu’un ombre de ce que j’ai été, je n’ai plus le courage de me battre pour rien, plus le courage d’avancer pour replier les genoux battu jusqu’au cou.
Je reste un homme, même si j’en suis fort, même si j’avais les épaules, j’ai un cœur et je comprenais mieux que quiconque l’autre jour ton cousin. Toi tu le connaissais mon amour mon cœur et ce qui brillait dedans, j’aurais tout donné à qui le voudrait, ma fortune, mon bras, tout ce que j’aurais pus avoir, je ne comprends pas, je ne comprendrais jamais.

Je ne serais jamais celui qu’on aurait voulu que je sois, je ne pourrais jamais me rabaisser à un faux sourire qui n’est pas sincère, jamais me taire contre mes convictions, jamais arrêter de me battre pour les valeurs qui sont mienne. Jamais quitté la Lorraine, j’y suis née, on la détruit, on la détruit…Où sont-elles ces valeurs en ce pays ?
Humilité, noblesse, droiture, compassion, loyauté…et les autres toutes ces valeurs je les ai vu une à une écrasée, par Thoros, par la politique Lorraine et par d’autres vaut il la peine que je cite des noms impies ? Tu les sais tous. Aujourd’hui je sais, que la Lorraine me veut par 3 fois, nous avions travaillé pour elle et emporté haut la main, mais d’autres ne me veulent pas comme ils n’avaient pas voulu mon père autrefois, je sais que juste le sourire conte peut importes ce qu’on fait à coté. Je sais que la franchise ne plait pas et la droiture avec ne peut aller, sinon il faut se taire. Je sais que temps de gens comptait sur moi et me soutenait, je sais que je n’ai pas répondu à l’heure à attente. J’avais promis à mon père, à ma mère, à ton oncle … à tant, …à tant c’était un rêve que les gamins ont, je voulais le décrocher au mérite comme une étoile pour la donner et la partager. Mais çà, çà, ne marche pas au mérite….

Et s’il n’y avait eu que çà mon ange, de ce qu’on m’en disait derrière que tu savais très bien, tu m’as toujours soutenu peut importes, franchissant les murs ensembles, les épreuves. Des mois que nous nous en aimions, des mois où je voulais te faire honneur, être le plus digne pour toi, étape par étape. Je n’avais que mon amour à t’offrir, je n’en suis plus que l’ombre de moi-même, les mauvaises langues auront eu raison de ma carrière, de ma famille, de ma vie. Mais saches que même si je n’aurais jamais put te passer la bague aux doigts, mon cœur est à toi jusqu’en haut, tout est à toi et çà l’en sera pour l’éternité. Si seulement j’avais encore là force, j’aurais apprit à notre fils à se battre, à notre fille à éviter le regard des goujats et apprendre les lettres comme sa mère les chiffres.

Mais je ne peut pas te faire plus de mal, je ne veux pas, te faire espérer une vie qu’on ne nous accordera jamais, je me sens juste pas digne même si tu penses le contraire. Tu as été le plus beau cadeau que j’ai eu dans ma vie, le plus beau et mon plus grand bonheur, celle qui m’a toujours épaulée et aidée, celle qui me comprenait sans que je dise un mot, celle pour qui j’aurais décroché la lune. Ne t’en veut pas et pardonne moi, sois heureuse, prends soin de toi comme tu a prit soin de moi. Tu m’as offert la plus précieuse des choses et je t’en aime plus que jamais. Mais j’ai si mal mon amour, je ne peux plus, quand on ne s’en prendra pas à mon père, ce sera toi encore une fois, ce sera d’autres. Vous n’êtes pas mes boucliers, cible, mais moi, oiseau de mauvaise augure, triste ironie du sort, mais je ne suis pas un mur, comme un miroir qui réfléchissant semblant impassible aux réactions, je finis par me briser tôt ou tard.

La Lorraine m’aura tué, et je partirais en sa terre comme elle m’a prise ma mère il y a si longtemps. Prends soin des enfants, prends soin de mon père en espérant avoir au moins accomplit cette chose dans ma vie, s’il pouvait garder Forbach, s’il pouvait…

Prends soin de toi, je ne serais pas là pour essayer tes larmes, ni t’embrasser et je garderais ton mouchoir pour essuyer les miennes sur mon cœur. Sois forte comme je n’ai pas sut l’être et n’oublies jamais que je t’aime, que je t’ai aimé et que par delà le paradis solaires, je t’aimerais encore.

Lisandru

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grégor

avatar

Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Hommage a Lisandru   Ven 1 Juin - 7:57

Une lettre arriva au Castel, directement adressée pour Jade. Le sceau de Grégor était perceptible.

Citation :
Ma très chère soeur,

Qu'ai-je donc appris ce matin par mon valet?
Je suis réellement navré pour toi, j'aimerais être à tes côtés.
Ma soeur, je suis là, tu le sais, tu le sais bien. Je serai toujours là pour toi, surtout dans les périodes difficiles.
Il y a peu, tu me demandais de venir en Lorraine pour t'aider à surmonter ton épreuve, je suis venu, j'ai fait tout mon possible en ce sens.
Aujourd'hui est une autre épreuve, je t'aiderai également.

Ne l'oublie pas, ne l'oublie jamais.
Lisandru était un Grand homme, tu le sais que je n'ai du respect que pour les grands hommes.
Tu sais combien j'appréciais Lisandru, il était plus qu'un ami pour moi, je n'aurai jamais hésité à lui confier ma vie.
Oui, car tu sais aussi que lorsque vous partiez tous les deux sur les chemins, je m'en remettais à lui pour te protéger. Toujours il s'est montré volontaire pour cette "mission", toujours il veillait sur toi, jamais il bronchait à l'idée de le faire.
Tu sais aussi que je le menaçais de le lister sur mes listes noires personnelles, que je le menaçais de le faire suivre par mes agents, tout cela dans un seul but : qu'il prenne à coeur sa mission de te protéger.
Mais jamais il n'a failli, il a toujours veillé sur toi, jusqu'au dernier jour.
Tu vois, je ne l'ai jamais listé, jamais fait suivre, son dévouement, sa confiance me suffisaient afin que je m'en remette à lui pour ta sécurité.
Il ne m'a jamais trahi, il ne t'a jamais trahi.
Lisandru était une personne de bien, et je mesure désormais combien il va nous manquer à tout, il va te manquer à toi et aux enfants, il va me manquer à moi personnellement.

Nous avons toujours eu des relations cordiales, mais tu me connais, tu as du voir que je l'appréciais réellement.
Puis, je le voyais avec Maximilien. Ils me faisaient rire tous les deux. Parfois je m'asseyais sur un banc, seul, et je vous observais vous amuser, rire, jouer avec les enfants.
Je n'oublierai jamais cette image de vous. J'aimais voir votre bonheur.

Le procès, le fameux procès. Oui je l'ai accepté pour toi, pour Lisandru aussi.
Voila pourquoi je défends le Baron son père, mais tu le sais aussi. Si cela n'avait pas été Lisandru son fils et mon ami, je ne l'aurai certainement pas défendu.
Mais là, vu ce que la Lorraine a fait à mon ami, je me dois de gagner le procès, faire tomber les têtes arrogantes lorraines.
Je le ferai, je vais le lui promettre. Je lui doit bien cela, il s'est tant donné pour nous, pour la Lorraine.

J'aimerais que tu me tiennes au courant de la suite des choses.
Je sais que cela sera compliqué pour toi, aussi tu sais que tu m'auras à tes côtés. Tu auras mon épaules pour pleurer, mon bras pour te soutenir, ton frère pour t'aider à surmonter cette douloureuse épreuve.
Nous lui rendrons un bel hommage, il le mérite amplement.
Et il va me manquer.

Ton frère qui t'aime,
Grégor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pjotr Alexander

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 25
Localisation : Vesoul
Emploi/loisirs : Chancelier de Lorraine
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Re: Hommage a Lisandru   Ven 1 Juin - 16:06

Aussitôt au courant, Pjotr prit la plume pour rendre hommage à Lisandru.

Citation :
A vous, Famille, Amis, Collègues,
Mais surtout vous qui êtiez proche de l'homme disparu,

La disparition de Lisandru, que j'ai apprit en fin de journée, est non seulement un évènement triste pour moi, mais surtout un élément triste pour la Lorraine.
Dans votre chagrin je me joins à vous, car j'ai su reconnaître, le peu de temps où j'ai travaillé avec lui, toute la grandeur de son coeur, et je regrette que son dévouement ne fusse pas si reconnu et salué qu'il dû l'être. Je me joins à vous également car j'avais un grand espoir en lui, et aujourd'hui, son absence sera pesante. Personnellement, je pense que c'est une des personnes que je pouvais compter parmi mes alliés, non seulement politique, mais également personnels.

Je vous souhaite à tous beaucoup de courage dans cette épreuve qui vous attend. Le deuil est un moment difficile, qu'il faut se résoudre à passer. Vous pourrez, tous, amis de mon ami, compter sur ma personne pour tout le soutien extérieur dont vous aurez besoin, et sur mon domaine, pour vous reposer un peu si vous en avez besoin.

Avec toute mon amitié,





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://herbeviller.forumactif.com/
philibert

avatar

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Hommage a Lisandru   Ven 1 Juin - 16:18

philibert arriva empresser par la nouvelle qu'il venait d'apprendre, il se disait que ce n'était que ragot et ne le pris point au sérieux. L'homme qui l'a aider, qui l'a fait monter procureur puis juge, le seul en qui philibert avait confiance.

Il vit anios tenir Dame jade dans ses bras, en pleure, et là une brise glacial le traversa le dos. C'était réelle. Philibert n'en revenait pas. Il essaya de rester de marbre mais ne pu s'empecher de laisser échapper une larme qui l'essuya aussi vite.

Je... je suis... euhhh Toute mes condoléances Dame jade
euhh je ...
je ne sais quoi dire..
je ne le connaissait pas comme vous mais je m'y était accrocher.
Il fut mon guide.. je ... navrer ...


philibert ce mettait dans son coin ne bougeant plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hommage a Lisandru   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hommage a Lisandru
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michael Jackson: topic hommage
» [RP] Messe d'hommage à Nestor, Seigneur de Pusignan
» Pion Hommage
» [RPG] Cérémonie d'Hommage aux Soldats en Gargote
» Hommage aux pauvres jeux SMS tombés entre de mauvaises mains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Vittel :: Château de Vittel :: Extérieur du Château :: Cour d'Honneur-
Sauter vers: