Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mon frère...

Aller en bas 
AuteurMessage
Alarwen

avatar

Nombre de messages : 99
Emploi/loisirs : apothicaire et guérisseuse
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Mon frère...   Sam 11 Fév - 1:03

Cela faisait un moment qu'Alarwen était revenue à Vittel, et jamais elle n'avais eu la force d'aller de recueillir sur la tombe de feu son cher frère de coeur.

Aussi un matin, allant prendre de l'eau à la source de Vittel pour les soins qu'elle prodiguaient aux malades, elle vit au loin les stèles dressées sur les tombes de Mun et Flavien à son côté. Elle se sentit un peu honteuse de n'être jamais venue.
Bien sur, la blessure ouverte par la nouvelle de leur mort était encore douloureuse, mais elle pensa qu'au fond elle le serais pour le reste de son existence.

Elle posa sa cruche à terre et s'approcha alors des tombes, démunies de fleurs en ces temps froids d'hiver.
Elle les observa un moment, restant immobile, sans dire un mot, sans émettre un son.

Puis elle s'agenouilla devant la tombe de Mun, alors que quelques larmes commençaient à monter. Elle resta ainsi un long moment toujours dans le silence.

Soudain, elle eu un petit rire mélancolique et entama une conversation, comme s'il avait été là.

J'ai l'impression de t'entendre me dire "Enfin, te voilà, ce n'est pas trop tôt!!".
Tu as toujours eu les mots et tu savais toujours quoi faire pour m'embêter et me taquiner, et je crois que cette fois tu t'es surpassé pour me causer du soucis.
Moi qui avait juré de te protéger toujours, c'est raté.
J'ai failli à ma mission mon cher frère, je n'ai pas été là pour toi. Et maintenant il est trop tard.
Ce mal me rongera jusqu'au dernier jour de ma longue vie.
Je me souviens comme tu aimais me répéter à quel point j'étais âgée pour me faire enrager, mais à chaque fois cela ne m'atteignait pas, cela m'amusait plutôt.
Te souviens tu comme on a rit un jour où tu avait voulu m'offrir un cadeau d'anniversaire.
"Je t'offrirai un livre de ma bibliothèque par année que tu as traversée" que tu avais dit.
Tu as ricané quand je t'ai dit que ta bibliothèque n'était pas assez importante et à l'annonce de mes 226 ans tu as fais une telle tête, que j'ai cru que tu allais me tomber par terre. Et nous sommes partis d'un fou rire incontrôlable.
Ton rire, c'était pour moi un ravissement mon frère, car je savais que quand tu riais c'était que tu allais bien, et que tu étais heureux.
J'ai entendu Maximilien rire une fois, alors qu'un garde lui faisait la grimace dans un couloir, et il a presque le même que toi.
Ton petit fils te ressemble tellement, comme ton fils te ressemblait. Et Mathilde, elle est si belle, tu la verrais. Je n'ai vu pareille beauté en ce monde tout au long de ma vie, et je culpabilise encore plus, en la voyant, de n'avoir pas été là pour toi, pour que tu puisse la voir.
Je suis si triste que tu ne sois plus là mon frère.
Mais ne t'en fait pas pour moi, Jade est très bonne avec moi et j'ai promis que je donnerai ma vie pour la protéger ,elle ainsi que ses enfants, et cette fois je ne faillirai pas je te le jure.


Les larmes étaient devenus à présent des pleurs.
Quand elle fut calmée, l'apothicaire regarda en direction de Flavien.

Mon cher neveu, j'aurais tant aimé être là pour toi.
J'ai appris du palefrenier que le pur sang que je t'avais offert s'est laissé mourir après ton trépas.
J'aurai aimé faire de même si j'avais été sure que cela te ferais revenir. Mais en vie, je peux veiller sur ton épouse et tes enfants.
La berceuse elfique que je te chantais quand tu étais petit et que tu me demandais sans cesse, je l'ai chantée à ton fils qui l'a adorée. Il est si beau et éveillé.
Il te ressemble jeune Flavien.


Alarwen resta encore une bonne heure agenouillée devant les tombes, les observant, laissant aller ses pensées.

Il est temps pour moi de partir, je reviendrai bientôt. C'est promis.

Elle se leva, essuya ses larmes et se rendit vers la source, en se retournant encore une fois vers les tombes des deux Aigles de Vittel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mon frère...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BRUDER / SCHWESTER - Frère / Soeur militaire (F - N)
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» Présentation de Frère des Ombres
» scrap, frère de Fielon
» Présentation de mon petit frère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Vittel :: Château de Vittel :: Extérieur du Château :: Dépendances :: En souvenir de nos bien-aimés disparus :: À la mémoire de Mun Von Frayner-
Sauter vers: