Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour que les mots ne s'envolent

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le messager

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Pour que les mots ne s'envolent   Sam 21 Jan - 10:57

Le messager arriva devant les portes de Vittel, capuchon cachant l'entiereter de son visage, cape noir parcemée de flocons. Il marchait de ses lourdes bottes dans la neige. S'enfonçant comme dans du beurre d'été où les vaches n'auraient pas brouté.
Devant le grillage de la splendide demeure. Cachant ses plis sous son mantel, il cria au venant.


Un message pour sa Grâce Jade de Sparte !

De la plus grande des missions, il avait été convié. Sous la charge d'un simple menant, roi ou désespéré ?
Peut importe, juste un pli il venait apporté et cela ne serait pas le dernier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Sam 21 Jan - 14:20

Un messager ?

Romain regardait le garde de service, étonné. Vittel recevait soit des visiteurs ou accueillait des pigeons dans sa large volière mais des messagers, ça ne lui était jamais arrivé depuis qu'il était au service de Sa Grâce. À voir l'air du garde qui était venu le quérir, cela ne devait pas être usuel non plus pour lui.

Laissant à contrecoeur la chaleur des murs protecteurs, il revêtit une cape pour le protéger du froid glacial de janvier et se rendit au pont-levis. Il observa un moment l'homme devant lui avant de lui adresser la parole.


Je suis Romain, un des plus fidèles serviteurs de la Duchesse. Tu apportes un message pour elle parait-il ? Est-ce une missive à lui remettre ou un message de vives voix ?

Il observait le messager avec soin, scrutant ses gestes, toujours en alerte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le messager

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Sam 21 Jan - 15:23

Il regarda le petit bonhomme arriver

Oui oui c'est çà en main propre, disons que çà allait pas être facile pour le pigeon.

Ses mains prennaient trop le froit et était engourdie, il leva de la main gauche sa cape pour se montré à découvert du petit serviteur. Bref montré ce qu'il cachait du froid sans sortir comme un lapin de son chapeau la chose. Ca permettait en bonne entente de se mettre à découvert sans faire un geste innoportun qui laisserait présagé qu'il allait sortir une arme.

Il y avait un vase rond fermé par un gros bouchons de liège attaché encore par un ruban argenté.
Spoiler:
 


Tiens prends çà déjà pour sa Grâce. C'est des aliboron ou rose d'hiver. Enfin mon employeur m'a dit çà, que c'était une beauté qui ne se dévorait que des yeux. Donc de préférence pas toucher ni ingérer . C'est pourquoi je vous donne le pot bien fermé et décoré comme çà. Alors...

Dit il en sortant de sa poche un papier sans aucune inscription dessus, une simple enveloppe de ce qu'il ya de plus banal qui contentait un parchemin banal. L'inscription dedans y était fine mais travaillé pour visiblement semblé méconnaissable et atypique

Donc çà aussi à donner à votre maîtresse

Spoiler:
 


Dernière édition par Le messager le Sam 21 Jan - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Sam 21 Jan - 18:37

Il surveillait l'homme qui dégageait sa cape mais pour en sortir un cadeau, il avait guetté les gestes, prêt à intervenir mais il n'en fut aucunement besoin. Il prit le cadeau dans ses mains, intrigué, il n'avait jamais vu un tel objet puis prit l'enveloppe. Romain hésita, ignorant le contenu de la lettre, puis demanda


Vostre Maistre attend-il une réponse immédiate de Sa Grasce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le messager

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Sam 21 Jan - 18:48

Le messager fit non de la tête

Je ne me doute du contenu mais je sais que ce courrier n'attend aucune réponse de la part de sa Grâce n'étant pas signé et avec aucune question formelle à ce qu'il me fut dit. Je vais cependant me tenir ici si vous l'acceptez à sa disposition quelques heures au cas où, puis je repartirais.

N'osant dire que c'était pas l'unique fois où le jeune homme allait le croisé. Pas la première non ni la dernière d'après ce qu'il avait comprit et bien que le gueux ne connaissait point le but premier de sa mission, il s'en doutait, il se doutait qu'il se faisait messager des sentiments en ce moment qu'importe de quel type mais c'était bien plus lourd de conséquences qu'une missive d'acte ou de rendez vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Dim 22 Jan - 5:56

Il conduisit le messager dans l'une des petites pièces attenantes à la cour, un des endroits où se reposaient les gardes entre deux quarts. L'endroit était sommairement pourvu mais l'homme serait au moins à l'abri du froid.

Y a du pain et un saucisson sur le comptoir si vous avez faim...

Laissant le messager là, avec un garde qui surveillait discrètement tout de même, Romain se dirigea vers l'aile principal du château pour y trouver la Duchesse chargé du présent et de la missive.

[Quelques temps plus tard]

Le serviteur revenait, de toute évidence les mains vides.

Sa Grâce n'a rien dit... elle a semblé apprécier le présent. J'suis étonnée qu'elle ait pas dit merci ou quelque chose du genre... elle a même pas parlé, c'est inhabituel...

Le serviteur s'arrêta là, ne voulant pas parler davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le messager

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Dim 22 Jan - 10:36

Le messager suivit le garçon bien aimable. Il aurait put attendre dehors mais si on ui proposait un toit, il allait pas faire le difficile oh que non.

Merci bien l'ami

Il s'installa et prit juste une croute d pain qu'il mangea un peu. Ca lui callerait le ventre pour le retour. avec le froid de cet hiver, ce n'était jamais de trop même s'il avait bien mangé. Il vit quelques temps après le petit bonhomme revenir alors que son esprit vagabondait sur la vitre. Se levant il l'écouta

Tant mieux c'est pas grave, je repasserais surement d'ici quelques jours ou l'autre. Je ne sais pas ce que mon patron cherche exactement, enfin si je vois la chose et je peut me douter de la comprendre mais comme il m'a signalé, il n'attendait rien comme message de sa Grâce.
Déjà bien qu'elle n'ai pas piqué colère noir, je m'en serais voulu pour vous jeune homme.


Le messager inclina la tête respectueusement et se dirigea vers la porte

Merci d'avoir transmit et la bonne journée

Dit il au jeune homme avant de s'en allé comme il était venu par le vent et la neige, comme si de rien n'était
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le messager

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Mer 25 Jan - 17:49

Une semaine après

le messager refoulait encore les pieds de Vittel, toujorus le visage bien emmitouflé, il se présenta devant la porte

Un message pour sa Grâce Jade de Sparte !

Dit il en attendant le petit jeune arriver. Vu qu'il le reconnaitrait surement, il tendis les mains pour lui donné une lettre avec dessus une petite boite qui contenait un peigne pour chignon dont le bijoux de décoration se trouvait être un phénix en diamant.

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Jeu 26 Jan - 4:01

Il était de retour, le même homme, le même messager, à nouveau il apportait un présent et une missive. Romain le conduisit vers la même salle que la dernière fois, ne laissant pas le porteur au froid, puis se dirigea vers le cabinet de travail de la Duchesse, portant message et cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Jeu 26 Jan - 22:47

Revenant vers le pont-levis, le serviteur se dirigea vers l’endroit où il avait laissé le messager. Rothrude avait été difficile à convaincre mais avait finalement accepté. Pour ne laisser aucun soupçon, elle était déjà sortie de l’enceinte.

Je suis désolé, aucun message de la Duchesse

Puis, à voix basse ajouta

Elle a eu l’air de trouver le présent magnifique toutefois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rothrude

avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Servante dévouée et fidèle
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Jeu 26 Jan - 22:54

Il était fou ou quoi Romain ? Lui demander ça à elle ! Elle avait quand même pas l’air d’une espionne. À force de flatteries, elle céda. Revêtant une cape qui la tiendrait au chaud, tout en lui laissant se déplacer sans encombre, la servante jeta un coup d’œil discret à l’homme qu’elle devait suivre avant de se diriger vers le pont-levis, minaudant avec les gardes qui ne manquaient jamais de la reluquer au passage. À peine sortie, elle prit un petit sentier qui la mettait à l’abris des regards mais qui lui permettait d’avoir une bonne vue d’ensemble. Peu importe la direction du messager, elle le remarquerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alarwen

avatar

Nombre de messages : 99
Emploi/loisirs : apothicaire et guérisseuse
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Sam 28 Jan - 1:01

Alarwen rentrait d'une cueillette florissante, marchant aux côtés d'Asfaloth qui visiblement avait apprécié la chevauchée.
Le jour commençait à décliner légèrement quand l'apothicaire vit Rothrude marcher sur un sentier en bougonnant. Elle l'observa un moment mais celle ci semblait ne pas l'avoir vue.
Elle alla doucement jusqu'à la servante, en se cachant derrière les arbres et l'attrapa par le bras.

Rothrude, que diable faites vous en dehors de Vittel? Je reviens de ma cueillette et j'ai dû éviter un groupe de malandrins à moins de trois lieues d'ici. Retournez au domaine.

Mais Rothrude avait visiblement une mission dont elle fit part à la guérisseuse. A l'écoute de son histoire, Alarwen ne put s'empêcher de se demander ce qu'il se passait dans la tête de Romain: il aurait pu demander cela à elle qui savait se défendre et se déplacer en silence, au lieu de Rothrude qui n'était même pas armée.

Etant dans l'obligeance de rentrer, elle tendit une dague dans son fourreau qu'elle attacha à la taille de Rothrude, dissimulée sous sa cape.

Prenez au moins cela pour vous défendre. En dehors des murs, personne n'est en totale sécurité. Faites attention à vous.

Elle fit un sourire à Rothrude et repris la route pour Vittel. En chemin elle croisa un individu très étrange et qui faisait des efforts pour être discret. Mais Alarwen savait qu'il s'agissait du messager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le messager

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Sam 28 Jan - 10:23

Il avait encore une fois gagné le petit abris de la garde et manger une croute de pain pas plus. A croire que cela allait devenir un rituel avec le petit jeune homme. Comme toujours, il le vit revenir et comme la fois dernière pas de réponse, il hocha la tête

Merci de votre franchise, ce sera transmit. A la prochaine alors

Remettant son foulard comme il fallait devant sa bouche, sa capuche ajustée, le messager sous-entendait bien qu'il le reverrait encore. Combien de temps ? Il n'en avait aucune idée, lui s'en fichait il était payé grassement pour le faire. Qu'importe si çà dur un an quelques mois, des semaines. De toute façon, il savait que son employeur s'ouvrait déjà à la duchesse et attendait qu'elle en fasse de même. Ne serait ce que pour des lettres de formes pour faire plus ample connaissance mais tout portait à croire qu'il n' y avait pas vraiment raison d'être. Il partit donc du château sans remarqué qu'une dame suiviait pas loin, un signe de tête vers une qui revenait au château. Décidement, comme dans toutes maison de noblesse, il y en avait des allées et venues ici et çà ne paraissait pas le moins le choqué.

Marchant tranquillement dans la neige, discrètement, il ne tenait pas non plus à être trop voyant. Ca allait vite être repérer, fallait qu'il pense à changer de tenue tiens. Le but premier et que çà reste entre confidence de la duchesse et de l'envoyeur. Le but n'était pas de faire courir des bruits quoi que ce soi. Ca devait rester secret, anodin.
Il regagna les villages par dessous, en fait, il logeait dans une taverne par loin de vittel, dans le petite village près de pompey et Baccarat. Poussant la porte, il rabaissa sa capuche et se frotta les mains.


Et quoi ? Bredouille je parie

Il haussa les épaules et eu un rictus envers le tavernier. Il s'installa au bar alors qu'on lui servait sa bière habituel

Présent visiblement plaisant d'après ce que le jeunot m'a confié et elle l'a gardé sans commentaires.

D'une voie basse envers le tavernier qui étai a ucourant des allées et venues. Le messager avait été contacter pour ce travail par un vieil amis de débauches qui comme lui aspirait à une vie plus calme. Finir ses jours loger, nourrit à boire et allé ou bon vous semble. Oeuil vif comme il s'appelait avait trouvé la place en or

Tu sais quoi, je me dit finalement qu'on est bien a notre place nous. Même si je sais pas qui t'envoie, c'est du gros morceau la duchesse.

L'patron c'est pas un demi cuit je peut te le dire, du portefeuille, notoriété, que de caboche. Enfin çà je suppose qu'elle s'en doute, c'est pas moi qui lui payerait des apparats en diamants.

Sur que c'était pas n'importe qui le chef maintenant lui faisait son boulot rien de plus. Il avait déjà quelques autres envoies prévu à l'avance dans un ordre définit. De toute façon dans chaque envoi, il y avait des indices. Déjà c'était vrai que le deuxième mentionnait qu'il était nanti quand même. L'air de rien si l'écriture était belle en plus, c'était pas un gueux, elle aurait dut s'en douter. De toute façon même si l'envie le prenait, le messager ne savait pas lire. Raison de plus de pas se mêler de çà bien que petit à petit il s'intéressait à cette histoire personnellement. C'était quelque chose de subtil, deux personnes éloignées visiblement par le destin, leur situation et que pourtant tout rapprochait.

Bah la duchesse est réputée pour sa droiture autant que sa beauté, même si elle se doute, s'en intéressera t'elle ?

Lui haussa tout simplement les épaules
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le messager

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Dim 29 Jan - 11:27

Encore bien des jours après

Allée et venue dans la taverne, il n'avait rien remarquer. Finissant sa soirée dans un lit chaud, bourse en poche, un peu ivre dans une douceur tiède des couvertures. Puis les jours avaient passé, Oeil vif était revenu, l'ordre avait changé. Non pas les consignes mais l'ordre des lettres. Un mantel de voyage simple en peau et un grand chapeau, il avait changé de tenue pour faire moins habituel au yeux des regardants. reprenant la marche, il se rendit encore une nouvelle fois aux portes de Vittel.


Hep là, jeune serviteur, je m'en allait par les chemins et je me suis dit revenir vous voir sait on jamais. Puis je avoir un coin au chaud et à boire le temps que votre besogne se fasse ?

Comme d'habitude il allait surement le faire entré et changeant la forme, le fond resta le même. Quand Romain s'approcha, le messager laissa dépassé de ses manches une lettres cachetées par un point de cire. Pas besoin de plus, pas besoin d'autres choses, c'était pour la duchesse, encore une fois

Spoiler:
 

[hrp]*Victor Hugo[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rothrude

avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Servante dévouée et fidèle
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Lun 30 Jan - 4:54

T'as pas honte ? Tu m'as demandé un service idiot et imprudent ! J'ai crû mourir sur place quand l'apothicaire m'a surprise et donné sa dague ! Non mais ! Ne me fais plus jamais ces yeux-là ! non ! c'est non ! Je ne le ferai plus ! N'essaie pas !

La servante était en colère contre Romain et lui faisait vertement savoir alors que ce dernier tentait de l'amadouer de toutes les façons possibles.

Il est monté à la capitale puis vers des villages à côté de là près des terres de la Duchesse ! Je l'ai vu entrer dans une taverne, j'ai surpris des bribes, rien d'intéressant mais je n'y ai pas mis les pieds, ça se fait pas !

Tournant les talons, affectant des airs indignés, Rothrude retourna vite à ses offices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Lun 30 Jan - 4:59

Romain vit arriver le messager, peu surpris et repensa à Rothrude qui lui avait fait une scène quelques jours plus tôt.

Il me semble que vous savez où aller pendant que je vais livrer votre missive !

Romain disparut rapidement, se demandant ce que la Duchesse ferait ou lui demanderait cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Lun 30 Jan - 6:20

Bougez pas d'ici elle va répondre !

Romain repart en courant, c'est qu'il fait des allers retours entre la cour et le cabinet de travail, prenant au sérieux l'affaire ! Puis revient avec un parchemin roulé, scellé qu'il tend au messager

Spoiler:
 

Pour votre maître
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le messager

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Lun 30 Jan - 7:08

Le messager hocha la tête et alla s'installer comme à son habitude dans la petite cabane. Décidément, il allait prendre gout à cette petite vie. Bien pépère, bouger une fois semaine, venir ua chaud ici porté une lettre puis repartir à la taverne loger, nourrit avec assez d argent pour subsister toutes la semaine et boire plus des économies pour se faire plaisir. Il lui avait trouvé le filon Oeil vif. C'était certains, il pouvait avoir confiance en son maitre. Pour eux qui autrefois guerroyaient dans toutes les armées, cherchant le moindre contrat pour se mettre quelque chose sous la dents. Quel retraite de luxe à présent, c'était pas peut dire bien que son comparse et maitre avait quitté il y a plus d'une vingtaine d'année leurs escapades.

Il vit le gosse revenir peut de temps après et se leva. Il eu juste le temps d'entendre quelle allait répondre et hocha la tête avant de le voir refiler. Quoi elle répond ? Vrai de vrai ? le messager croyait avoir mal entendus. C'est qu'elle devait être bien cette lettre là alors, où préférait elle sans cadeau. Pour un illettré et peu doué en histoire de cœur, il n'aurait sur dire. Il prit le parchemin cacheté.


Merci bien jeune homme. Elle lui sera transmise dans les jours à venir. A bientôt alors

Parce que sincèrement, il allait pas se taper la trotte jusqu'au château de l'autre pour lui amener son bout de papelard. Son expéditeur était assez patient pour çà et il avait reçu les consignes de prudence et discrétion. Si jamais l'autre bougon venait à le faire suivre et que la lettre serait un prétexte, hop dans le filet. Non non non, il était trop malin pour çà se disait il. La duchesse avait donc répondu, quoi ? Il se le demandait de toute façon même s'il aurait fait le curieux au risque de brisé le sceau, il aurait rien sut lire du tout à part entrapercevoir des scribouillard difforme. Saluant le jeune homme, il reprit la marche pour retourner chez lui. Bientôt, il recevrait surement Oeil vif, encore une fois des lettres en plus de réserve et surement des choses changeantes les jours après vu ce qu'il lui donnerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le messager

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Dim 5 Fév - 10:24

Deux semaines après

On lui ait demandé d'attendre, de laisse le temps filer un petit peu, après l'ordre des lettres avaient changé, fourrant dans sa poche, le précieux message, il reprit les routes vers Vittel, changeant de vêtement pour ne pas se faire reconnaitre

Un message pour sa Grâce Jade de Sparte

Et c'était repartit, le petit bonhomme encore une fois, il tendit la main avec le parchemins roulé et celé de cire

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Jeu 9 Fév - 17:57

Romain venait de lui remettre une autre missive. Ainsi donc il était de retour ! Mais la Duchesse décida de prendre le taureau par les cornes, à tout le moins, le messager par questions ! Elle mit une cape sombre dont le capuchon, abaissé sur son nez, cachait une partie de son visage mais surtout la crinière flamboyante de la dame.

Conduis moi à lui

Le serviteur avait obtempéré, il n’avait guère le choix et il la laissa passer sans l’annoncer dans le petit poste de garde où le messager attendait au choix une réponse. Histoire de le prendre par surprise, Jade débuta d’un bloc

Qui es-tu ? Qui es ton maître ? Quelles sont tes instructions ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le messager

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Ven 10 Fév - 8:25

Il avait attendu que le jeune serviteur fasse son travail et comme toujours il avait pété dans la petite cabane mangé une croute de pain tentant de se réchauffé un peu. Il entendit les pas feutré dans la neige puis la porte s'ouvrir et se leva.

Alors ?

Se retournant il fit face a un femme et son visage aurait pu pâlir si a la température ne l'avait déjà fait. Vu les vêtements, il exclu la possibilité d’une servante et s'inclina. C'était la duchesse et ce qu'il avait entendu sur elle n'était pas faux...
Il se fit assaillir d'un bloc et n'osant la fixé et la défiée du regard il répondit


Simple messager engagé à cet effet du nom de Garret. A des moments donnés je suis chargé de venir vous porter ces missives que je reçois à l'avance dans un ordre. Parfois avec des présents comme vous en avez pu les recevoir. Quand à celui qui m'envoie, j'ai juré que je ne dirais rien. Je suis juste habilité à vous dire qu'il s'agit d'un noble seul et que par bienséance, il préfère vous faire la court ainsi

Là il s'attendait à se faire hurlé dessus ,torturé, il n'en savait trop rien. Il avait eu vent que c'était la fille du comte de Sochaux et dans les petites gens, il avait pas bonne réputation le gars là. De toute façon, la torture il avait l'habitude et il serait prêt à mourir pour avoir une maison au chaux et un confort comme il le connaissait depuis ce boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Ven 10 Fév - 16:43

Il répondait mais que partiellement, c’était déjà un pas. Que l’expéditeur fût noble ne la surprit pas, bien qu’il ait pu s’agir d’un riche bourgeois très érudit. Qu’il fut seul, elle l’ignorait. À vrai dire, la Duchesse s’était demandé si l’homme n’était pas marié, d’où cette discrétion. Jade raisonnait vite et élaborait les options ; soit c’était une mocheté incroyable, soit il était un ennemi de sa famille, soit il était trop en dessous de son rang pour s’estimer digne d’elle, soit il était discret ou timide. Si c’était les deux premiers cas, et bien qu’elle jugeait le premier superficiel, il était hors de question qu’elle encourage de telles missives. La rouquine chercha donc à en savoir un peu plus.

Dis à ton maistre qu’il m’écrive les raisons de sa discrétion…

Sans ajouter un mot, elle sortit. Le bleu de ses yeux pouvait être aussi doux qu’un ciel d’été mais en ce moment, ils étaient annonciateurs d’un orage pour quiconque eut croisé son regard. La flamboyante Duchesse n’aimait pas être contrariée et encore moins tenue ainsi en échec.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le messager

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Sam 11 Fév - 15:01

Il hocha la tête puis vit partir la duchesse en se retournant. Puis passant devant son serviteur la suivit, ouvrit la porte et cria

Votre grâsce ! ??

Il attendit quelque secondes qu'elle s'arrête, qu'elle se retourne ou pas il cria au loin

Peut de personne porte vos statuts...

Devait il s'exprimer ainsi ? Il allait pas recourir pour demandé à son chef de changer tout ce qu'il avait prévu. S'il pouvait lui évité la besogne. il n'y avait rien de mal à avoué ce qui lui avait confié et qui en soi coulait de source tellement çà allait du bon sens. Il avait dit les statuts, c'était bien çà ? Elle était duchesse et veuve d'après ce qu'il lui avait dit.
Il y en avait combien des ducs ? Peut en tout cas, peut qui pourrais l'approcher sans être indécent.C'était donc en toute discrétion et par une double marque de respect envers son veuvage également que son envoyeur envoyait Garret.
Un pari osé certes jugea l'homme, mais lui n'était que l'envoyeur et n e devait se permettre de penser tel. Maintenant s'il pouvait passé un coup de main et que la duchesse n'attise pas son gourou sur un homme qui visiblement d'après ce qu'il se doutait, ne voulait que son bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Lun 13 Fév - 4:20

Il la hélà. Oh ! mais on ne crie pas après une Duchesse, de toute évidence l'homme ne connaissait pas les usages de la noblesse. Elle s'arrêta mais sans se retourner, sa manière à elle de ne pas lui signifier de l'intérêt après son manque de respect.

Jade écouta sa phrase puis poursuivit sa route, songeuse. Ses statuts ? Il avait employé le pluriel, il ne faisait donc pas uniquement référence à ses titres mais à quoi donc sinon ? La lumière se fit... elle était veuve. Ainsi une quatrième option se forma dans sa tête. L'admirateur respectait son veuvage... Ce qui laissa encore plus songeuse la duchesse...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serval des Bois

avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Capitaine de la Garde
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   Lun 13 Fév - 14:00

Alors qu'il rentrait au poste de garde, Serval vit la Duchesse sortir prestement.
Que venait-elle faire ici? peut être le cherchait-elle.

Il tenta de presser le pas tant bien que mal quand soudain il vit un maraud à sa poursuite, la hélant, et la forçant à s'arrêter.
S'en était beaucoup! Il se rua sur l'homme qui parla à la Duchesse. Passant près d'un garde, le capitaine lui arracha des mains sa lance, et il la passa derrière les genoux du maraud, l'obligeant ainsi à s'agenouiller.

On ne s'adresse pas ainsi à une Dame noble. Incline toi devant Madame la Duchesse et implore son pardon. Ou il t'en cuira!

Le ton était sec et ferme, l'ordre clair: s'il voulait partir en un seul morceau, le maraud n'avait qu'à présenter des excuses, mais encore fallait-il que la Duchesse les accepte.

Le capitaine de la garde sortit son épée pour montrer que l'ordre était sérieux et qu'il était urgent qu'il s'exécute.

Madame la Duchesse attend, excuse toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour que les mots ne s'envolent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour que les mots ne s'envolent
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour les constipés (ées)
» ORIGINE DES MOTS OU EXPRESSIONS
» [HRP/ Pour le Rp]Les chevaux au moyen AGE
» Fiche technique pour débutants: Présentation de la maison Baratheon
» un petit mot pour michel (musfig)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Vittel :: Château de Vittel :: Extérieur du Château :: Pont-levis-
Sauter vers: