Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Anoblissement de Constance de Clèves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Anoblissement de Constance de Clèves   Lun 16 Jan - 22:09

Le serviteur prit un parchemin qu'il déroula soigneusement avant d'en lire le contenu

Citation :
En ce jour du 17 janvier 1460, Sa Grâce Jade de Sparte von Frayner, Duchesse de Pompey, Duchesse Régente de Blâmont et de Vittel, Dame de Autrey-lès-Gray, de Baccarat et de Châtenois, procédera à l'anoblissement de Constance de Clèves pour lui octoyer, au nom de son fils, une Seigneurie du Duché de Blâmont, accomplissant ainsi les volontés de son défunt époux Sa Grâce Feu Flavien von Frayner et pour que soit ainsi scellé un lien d'amitié.

Que nombreux soient les convives à festoyer cet heureux évènement où la mirabelle coulera à flot et le gibier honorera la table de banquets !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Mar 17 Jan - 3:49

Dépêches-toi Rothrude !

Elle regardait sa servante, l'incitant à s'activer, sachant qu'elle devait se rendre à la salle de réception. Elle avait retrouvé sa taille d'avant sa grossesse et pouvait porter à nouveau des robes ceintrées. Jade en profitait donc pour porter de nouvelles robes dont elle portait une vive admiration à la couturière.

Jade fut finalement fort satisfaite de cette robe d'un bleu très clair, qui rappelait la froideur de l'hiver par sa teinte mais accentuait et mettait en valeur la couleur de ses yeux. Les larges manches étaient ornées de fourrure contrant le froid de la saison. Ses boucles étaient à peine retenues, les laissant reposer contre son dos alors que la couronne ducale était posée sur sa tête, ne la portant que lors des grandes occasions.




Elle descendit lentement les solides escaliers de pierre pour se diriger vers la salle de réception, les serviteurs s'inclinant sur son passage. Son fils, à peine âgé de 19 mois et la petite Mathilde âgée d'à peine 6 mois, faisaient la sieste et seraient amenés plus tard par la nourrice.

Ses pas sur le dallage de pierre et le bruissement des étoffes annoncèrent son arrivée dans la salle de réception. La Duchesse inspecta les lieux pour s'assurer que tout était à sa convenance.[/i]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Mar 17 Jan - 16:37

Constance était enfin de retour en Lorraine et en plus c'était pour son anoblissement par Jade au nom de Flavien.
Le temps hors de ce Duché lui avait paru long surtout par le fait qu'elle n'était pas libre d'aller et venir à sa guise... les temps troubles ne sont vraiment pas compatibles avec les voyages.

Elle avait longtemps réfléchi à la tenue à mettre... Il fallait être assez humble, ne pas porter des tenues de Vicomtesse, ne surtout pas venir avec une couronne sur la tête. De plus avec ses voyages elle n'avait pas pensé à commander des belles tenues chaudes. Tout en réfléchissant à sa tenue elle avait réfléchi à son arrivée...

Comment s'y rendre? Seule ou accompagnée? Elle n'avait pas réussi à s'entretenir avec l'homme qu'elle souhaitait comme "accompagnant"... Une chose était certaine elle ne devait pas se faire désirer, elle ne devait pas arriver en retard. Il fallait faire vite!!

Elle arriva donc seule avec une tenue simple de vert et jaune pâle rappelant plus le printemps que l'hiver. La tenue ne dévoilait presque pas sa peau : manches longues, léger décolleté, cape. Elle avait fait attacher ses cheveux et portait un diadème assortit qui pourrait facilement être ôté en cas de besoin. Trouvant son cou un peu trop nu elle avait tout de même ajouté un collier. Et là c'était un collier de valeur : celui de Commandeur de l'Ordre du Chevalier au Cygne, même si selon les écrits elle en était Maréchal.

Elle regarda la salle de réception et pour le moment il n'y avait que la Maîtresse des lieux. Constance était ravie, elle était arrivée en deuxième, juste après sa future suzeraine.
Elle s'avança vers elle et lui fit une révérence respectueuse.


Bonjour Jade.
Vous êtes très en beauté, ça me fait plaisir de vous revoir. J'espère que vous allez bien? Je ne vois pas vos petits anges, ils se reposent?
Votre frère n'est pas arrivé... je ne voulais pas être en retard alors je suis venue seule j'espère qu'il n'en sera pas offensé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Mer 25 Jan - 19:08

Une fois parvenus au large hall dont des armes et des tapisseries ornaient les murs de pierre, Romain tourna à droite jusqu'à la salle prévue pour les anoblissements. La salle était magnifiquement agencée, des poutres de bois ornaient le plafond et l'endroit était rendu lumineux par de grandes fenêtres ogivales qui distribuaient la lumière du jour en abondance. Le serviteur conduisit l'homme auprès de sa maîtresse et de la Vicomtesse

Messire Templiarmaster, lieutenant de la caserne de Lodeve en Languedoc et filleul de la Vicomtesse Constance de Cleves

Il s'inclina après avoir annoncé l'invité et se diriga près d'une petite table couvertes de diverses bouteilles

Puis-je vous offrir à boire Vicomtesse ? Messire ? Un verre de mirabelle, de l'hypocras ou autre chose ?

Les invités devaient être traités aux petits soins et Romain se faisait un point d'honneur à respecter les volontés de la Duchesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
templiarmaster

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Mer 25 Jan - 19:54

temp avait suivi le domestique a travers les couloirs du domaine. aprés l'annonce de sa venue il sourit a sa marraine puis se dirigea vers la comtesse... euh non la duchesse. ne connaissant pas le protocole, et etant en uniforme en "tenue de lumiere", l'officier qu'il etait se mit devant celle ci et fit le salut militaire impecablement.


votre grasce, je suis heureux de vous rencontrer, temp sourit, surtout dans cette circonstance.


puis il se dirigea vers constance et lui fit un "baise-main".


ma marraine je me rejouis de vous voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Jeu 26 Jan - 0:24

Bonjour Constance ! Cette couleur vous va à ravir ! Les enfants ? Ils font la sieste mais j'avais prévu qu'ils nous rejoignent après la cérémonie, sinon ils risque de demander toute mon attention. Vous avez bien fait, Gregor a avisé d'un léger retard mais il ne manquerait pas cette cérémonie pour rien au monde j'en suis convaincue !

Papotant et devisant de divers sujets, le temps parut fort court jusqu'à l'arrivée du premier invité que Romain annonça. Celui-ci, en uniforme, fit le salut militaire auquel la Duchesse inclina la tête courtoisement en guise d'accueil.

Bienvenue à Blâmont Messire ! J'espère que votre voyage fut paisible et sans soucis depuis le Languedoc ? Vous prendrez bien un verre de mirabelle ? Notre boisson lorraine ! Cela vous réchauffera !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Sam 28 Jan - 18:30

La Duchesse de Pompey complimenta Constance sur la couleur de sa robe et obtint en retour un joli sourire. Elle expliqua également que Maximilien et Mathilde faisaient la sieste et à ce moment là la Vicomtesse de La Fère réalisa que sa question était idiote. On voyait bien que son fils à elle était loin de l'époque des siestes. Elle se demandait aussi si il viendrait ou pas... La Duchesse parla alors de son frère. Il avait prévenu d'un retard et elle était certaine qu'il sera absolument présent mais Constance ne pu pas répondre car un serviteur pénétra dans la salle de réception.

Constance tourna la tête bien curieuse de savoir qui serait annoncé. C'était son filleuil!! Elle ne s'y attendait pas vraiment et fixa son regard sur la porte. Elle avança vers lui mais s'arrêta pour le laisser saluer la maitresse des lieux.

Elle fit un sourire lorsque Templiar lui fit un baise main des plus respectueux.


Oh Temp'!! Je n'étais pas sure que tu aies le temps de venir!! Je suis vraiment heureuse que tu sois là. Tu as fait bonne route? Pas trop froid?

Elle se tourna alors vers Romain :
Et bien nous allons prendre un verre de mirabelle comme le conseil Jade. Pour la suite je serai curieuse de goûter au Génépi si c'est possible.

Temp tu n'as rien loupé comme tu le vois, nous attendons encore la Poursuivante du Héraut d'Armes... La Duchesse d'Hattonchatel, Floche de Réaumont Kado'ch. Je ne sais plus si tu l'as rencontrée, elle est Touloise.
J'avais postulé pour ce poste je me demande ce que cela aurait donné si je l'avais eu : Héraut qui est Duchesse de Lorraine et Poursuivante qui est la personne à anoblir.


Elle se tourna alors vers Jade.
Nous aurions dû attendre un peu plus, vous ne coyez pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
templiarmaster

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Sam 28 Jan - 22:11

ma trés chere marraine je ne pouvait manquer cet evenement important dans votre vie, n'oublier pas que vous etes ma seul famille. je veux bien une mirabele comme vous le me conseiller votre grace et marraine. il est vrai que par chez moi le climat est moins rude mais la route fut paisible donc ce fut un voyage agréable.

temp entendit la liste des invités... floche, floche... oui il se souvenait de l'avoir rencontrés durant son dernier voyage....

oui en effect, je me souvient vaguement d'avoir rencontrés Floche. mais en ce moment il y a beacoup de choses a faire entre la guerre puis le proces du pape... le travail ne manquez pas pour les militaires.... enfin je divague.

Temp se tourna vers Jade.

je suis content d'arriver tot cela me laisssera le loisirs de meiux connaitre les gens qui entoure ma marraine. je tiens aussi a avouer que tous comme ma marraine vous etes magnifique, si je puis me permmettre votre grace. je suis desole d'etre venu dans cette tenue, mais je me suis dit que je me devait de representer mon coms et mon Comté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Lun 30 Jan - 5:13

Sa Grace Floche, poursuivante d'armes et Messire Laurent deDorfVald

D'une voix forte il avait annoncé les invités avant de se retirer pour vérifier si de nouveaux invités se présentaient aux grilles, il devait surveiller ce garde qui avait tendance à dormir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grégor

avatar

Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Lun 30 Jan - 10:39

Ah ça oui, Grégor avait de nouveau du retard. Impardonnable, une occasion pareille en plus. L'anoblissement d'une grande dame de Lorraine, Constance. Mais comment était-il considéré par elle? Un ami? Oh plus sans doute, elle lui avait demandé en personne de venir à son anoblissement. Il devrait lui en toucher un mot, mais pas maintenant, naturellement.

Grégor trouva sans peine le Château de Blamont, beaucoup moins grand que Vittel pour sûr. Mais Jade lui avait fourni ses cartes, enfin, cela restait à désirer par moment, ses précisions étaient quelques peu injustes parfois. Enfin bon, Jade et les cartes, pas une grande histoire d'amour. Il se remémora cet épisode particulier ... Grégor sourit. Le jeune Sparte parcourut l'allée qui menait au Château avant de se présenter aux gardes qui semblaient dans un état second ... l'alcool était un grand fléau affectant nombre de gens. Mais maintenant, il était connu dans les terres de sa soeur et de son neveu, ses beaux habits d'Authume faisait le reste. Enfin, ils le savaient bien, s'ils décevaient la duchesse, ou sa famille, les gardes risquaient gros, jusqu'à leur vie.

Grégor pénétra dans le Château, et se précipita vers la salle de réception. Des gardes dormaient encore. Ah parfois ... du n'importe quoi cette garde. Il aperçut Romain ... lui aussi le vit. Mais par je ne sais quelle maladresse, ce dernier l'annonça comme étant Floche de Réaumont Kadoc'h. Grégor le dévisagea lourdement, lui faisant comprendre son erreur ... Il entra dans la pièce, sans attendre que le serviteur corrigea l'annonce ... Il devrait lui parler après, mais là ce n'était pas le moment. Le jeune Sparte aperçut sa soeur, tout belle comme à son habitude. Il pressa le pas pour la rejoindre et déposa un baiser sur son front.


- Jade, ma soeur. Je suis heureux de te voir. Pardonne-moi pour mon retard, c'est impardonnable je sais. Mais où sont mon neveu et ma nièce?

Grégor dit cela en scrutant les parages, pas d'enfants. C'était bien triste, il aurait voulu voir Maximilien et Mathilde. Mais à ce moment là, il aperçut une autre personne. Sans attendre, il se dirigea vers Constance. Qu'elle était magnifique dans sa robe, comme à son habitude. Il y avait un homme à ses côtés, inconnu ... Puis un petit bambin ... Non ! Ce n'était pas possible ... Le jeune Sparte s'approcha donc des trois personnes, et sourit lorsque Constance se détourna vers lui. Il salua l'homme à ses côtés, n'osant faire preuve d'impolitesse en lui demandant de décliner son identité.

- Bonjour messire, je suis Grégor de Sparte, Seigneur d'Authume, frère de Jade, et euh .... grand ami de Constance.

Gêné, il se tourna de suite vers Constance.

- Vicomtesse, vous êtes resplendissante en ce jour très particulier.

Il s'inclina devant elle et attrapa sa main pour y déposer un tendre baiser. Il se releva et lui sourit. Il n'osait pas lui demander, mais il se lança tout de même. Gêné, il prit la parole.

- Est-ce votre fils Constance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Lun 30 Jan - 17:48

Constance écoutait Temp en souriant à ces douces paroles mais elle fixait toujours la porte elle s'attendait à voir Isabella qui visiblement n'avait pas fait le déplacement. Elle n'avait probablement pas apprécié son séjour en Lorraine.
Ils trinquèrent ensuite avec leurs Mirabelles.


Temp tu pourras parler armée avec Floche après la cérémonie, puisqu'elle est à l'Ost elle aussi.

Elle s'éloigna légèrement de Temp pour le laisser parler avec Jade tranquillement et parce que Romain venait d'entrer. Un sourire naquit sur le visage de Constance à l'annonce de Floche mais elle resta bouche bée en entendant le nom de Laurent.

Elle salua très rapidement Floche et se précipita sur le jeune homme. Elle avait les larmes aux yeux et elle le serra fortement. Sans connaître les protagonistes on aurait pû penser que la Vicomtesse cherchait à étouffer Laurent. Elle était incapable de parler.

Ce fut l'arrivée de Gregor qui mit fin à l'embrassade, sinon qui sait ce qui se serait passé! Elle ne s'était toujours pas remise donc elle ne présenta pas son filleuil et encore moins Laurent. Le Seigneur d'Authume fut donc obliger de se présenter tout seul, ça tombait bien car elle ne savait pas encore comment le présenter. Il vint lui faire un baise main et lui faire un compliment. Elle décrocha enfin son regard de son fils et retrouva la parole.

Bonjour Gregor. Je suis ravie que vous arriviez si tôt, ou que les autres viennent si tard...

Elle fit un petit sourire gêné.

Oui ce grand garçon est bien mon fils... Laurent deDorfVald. Il m'a fait la surprise de sa venue!!
Et vous venez de rencontrer mon filleuil TempliarMaster, lieutenant de la caserne de Lodève en Languedoc.

Constance ne savait pas trop ce qu'elle devait faire et sa main se posa sur l'épaule de son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Yarwelh de Lacombe
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Lun 30 Jan - 18:00

Yarwelh s'était promise de ne pas revenir en Lorraine avant un bon bout de temps. Mais une amie lui avait demandé et à circonstance exceptionnelle, décision exceptionnelle. Elle avait donc accepter de venir a Blamont pour un très court séjour.
Uriel avait accepté qu'elle fasse un si long voyage malgré son état.
Evidemment, elle n'avait pu monter à cheval et venir sur Sol. Mais bien qu'elle soit venue dans une calèche, mesme pas assise, mais allongée sur les coussins, son teint était encore crayeux. Le voyage l'avait fatiguée comme aucun voyage ne l'avait fait avant.
Depuis la mort d'O, elle était devenue une petite chose fragile, maigre à souhait. Bien que de ce coté la, les soins d'Uriel, si on peut dire ainsi vu qu'il la forçait à manger, lui avait permis de reprendre un peu de poids. Mais l'accouchement, et surtout ses complications l'avait encore plus affaiblit. Elle avait donc du mal à porter le couffin dans lequel reposait sa fille. Malgré tout, elle ne laissait personne le tenir à sa place. De l'autre coté de l'ouvrage tressé se tenait son fils, veillant lui aussi sur sa petite soeur. Elle l'avait habillé avec soin. Il portait du bleu, couleur de Contrexeville, ses terres sisses à Vittel, duché de sa suzeraine et future suzeraine de Constance, mais aussi faisant partie des armes de Fraize, son fief.
Elle aussi était vestue d'azur, réhaussé d'un peu de rouge. Ses cheveux, rendus filasses par la fatigue, étaient noués en un chignon serré pour les cacher. Elle les avait réhaussé d'une coiffe pour mieux les dissimuler. Elle n'aimait pas les houppelandes, mais c'était la seule solution pour cacher sa maigreur. Elle avait donc prit la peine de mettre jupons et corsets bien qu'elle détestait cela.


Elle passa la porte, les jambes flageolantes. Ses amies étaient entourées. Elle se rappelait son propre anoblissement et sourit. Il était important pour Constance d'estre avec ses amies dans ces moments là. Et puis Jade aussi était son amie. Elle lui fit un bref salut de la teste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grégor

avatar

Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 07/11/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Mar 31 Jan - 12:03

Les soupçons de Grégor étaient donc fondés, il ne s'était pas trompé. C'était rare dans ce domaine, mais bon, cela arrivait parfois. Il faut dire aussi qu'il y avait tout de même un bon brin de ressemblance entre la mère et le fils, la même prestance, la façon de se tenir, et quelque chose sur le visage ... mais quoi? Là impossible à dire.
Il regarda le jeune homme, il ne pouvait se prononcer sur son âge, trop compliqué.


- Je suis Grégor de Sparte. Ravi de vous rencontrer Laurent. Votre mère m'a tant parlé de vous, je suis heureux de vous voir enfin.

Oh, mais c'était toute la famille de Constance qui était présente ... son filleul maintenant. Le jeune Sparte était heureux désormais, Constance lui présentait un à un les personnes qui lui étaient chères. Mais là, Grégor ne savait que dire, ni que faire. Constance avait également l'air gêné, elle venait de poser sa main sur l'épaule de son fils.

- Dites-moi Constance, n'appréhendez-vous point trop cet anoblissement. Avez-vous pensé que vous devrez embrasser ma soeur sur la bouche pour sceller le nouveau lien?

Grégor pouffa de rire. Il se devait de décontracter l'atmosphère, elle aussi aimait à le taquiner. Il était en retard, il le savait bien, mais non, elle jeta la faute sur les autres. Mais il se prit tout à coup à s'imaginer la scène du baiser entre Constance et sa soeur. Arf, parfois les lois héraldiques sont particulières, mais après tout ce ne serait qu'un baiser, rien de plus. Il fourra sa main dans sa poche, triturant le cadeau qu'il avait prévu d'offrir à Constance à la suite de l'anoblissement. Lui plairait-il? Il l'espérait, commettre un impair un jour pareil ne serait jamais bon. L'accepterait-il? Ah encore des questions embarrassantes. Il devenait de plus en plus gêné, c'est pourquoi, il enchaîna sur un tout autre sujet.

- Quelle seigneurie allez-vous avoir? Pardonnez-moi, je suis trop direct, le savez-vous au juste? Ou est-ce une surprise?

Il aurait tant voulu la rassurer avant le début de la cérémonie, mais Grégor ne savait comment s'y prendre. Qu'il était bête parfois aussi.


Dernière édition par Grégor le Mar 31 Jan - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floche

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 04/11/2010

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Mar 31 Jan - 15:39



Annoncée par son guide, Floche entre dans la salle. Elle le remercie d'un sourire et avance vers la maîtresse de céant. Il y a déjà du monde et les conversations vont bon train. Au passage elle salue Yarwell et fait un petit clin d'oeil à Constance en grande conversation avec un jeune homme. Arrivée devant Jade, la Poursuivant d'Arme de Lorraine lui sourit.

Bonjour votre Grasce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent_deDorfsVald

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Mar 31 Jan - 16:11

Laurent n'avait pu se retenir, il en était d'ailleurs le premier surpris. A peine avait il aperçu sa mère en entrant dans la salle de réception qu'il s'était mis à courir vers elle, faisant fi de toute la solennité de l'évènement. La garçon sautant dans les bras de Constance et l'étreigna tendrement. Une fois les retrouvailles terminées, le jeune garçon se rememora sa situation et devint rouge de confusion: c'est à partir de ce moment que toute sa verve habituelle le laissa en plan (ce qui était préférable pour le reste des invités, ces derniers n'étant probablement pas habitués à l'impertinence caractéristique de Laurent). Après quoi, il s'accrocha à la robe de sa mère avec la ferme intention de ne pas la quitter pour un moment.

Quand Grégor se présenta à lui, Laurent, perturbé par une timidité inhabituelle chez lui ne pu répondre qu'un marmonnement incompréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
templiarmaster

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Mer 1 Fév - 17:15

temp vit les personnes arrivé une a une.... il vit pour la première fois toute fois le fils de constance qui avait souvent entendu parler....

bonjorn petit homme sache que cela fait longtemps que je voulait te rencontrer j'ai tellement entendu parler de toi....

puis il regarda gregor arriver et l’écouta ce présenter.... mais il fut surpris par le grand ami que voulait t il dire par la... peut être l'apprendrait t il plus tard mais il se devait d'en connaitre plus....

bonjorn messire je suis enchanté de vous.... connaitre...euh vous rencontrés.... effectivement je suis le filleul de constance. Une grande dame qui m'a toujours aidé.... vous la connaissez depuis longtemps?

puis il vit floche arrivait.

bonjorn dame floche, souvenez vous de moi, on c’était croiser un soir lorsque j’étais en permission en lorraine. je suis heureux dans tous les cas de vous revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Mer 1 Fév - 17:48

Alors que Romain faisait le service, distribuant la mirabelle à tous les convives, n’oubliant pas de noter la demande de la Vicomtesse pour du génépi, ce qui réjouit le cœur du serviteur Comtois. La Duchesse et son frère en connaissaient la valeur et bien qu’un alcool fort, la rouquine appréciait ! Souriant aux mots d’humour de Constance sur la sélection des membres de la Hérauderie, acceptant avec un sourire, fort flattée d’ailleurs, les compliments de Messire TempliarMaster puis lui répondant

Ne vous excusez point Messire. Les hommes qui portent les armes pour défendre une contrée ne devraient point se justifier de telles futilités que les tenues vestimentaires ! Laissez-nous le soin d’être coquettes !

À vrai dire, pour l’être, elle l’était mais arrivait néanmoins à brandir une épée à côté de ses hommes s’il le fallait… Mais Romain annonçait l’arrivée de la poursuivante et d’un messire inconnu, sûrement une connaissance de Constance, elle n’eut pas le temps de les saluer que son frère arrivait sur leurs talons et venait à sa rencontre. Jade adorait son frère d’à peine un an de moins qu’elle bien que, plus grand en taille et en stature, ils se taquinaient souvent mais étaient toujours présents l’un pour l’autre, surtout dans les moments difficiles. Elle l’embrassa sur la joue avec une grande joie en lui tendant les mains et répondit à sa question

Gregor, quelle joie de te voir ! Maximilien et Mathilde font la sieste mais ne t’inquiète point ! La nourrice les amènera tout à l’heure.

Elle le laissa rejoindre Constance et profita du moment pour accueillir Floche avec un sourire.

Vostre Grasce, comment allez-vous ? J’espère que la route fut clémente ? Prenez donc un verre de mirabelle pour vous réchauffez ! Nous vous attendions avec impatience !

Il parait que vous connaissez Messire TempliarMaster ici présent ?


Ajouta-t-elle en faisant signe à l’homme de s’approcher. C’est alors qu’elle vit Yarwelh. La surprise de son arrivée fut indiscutable sur les traits de la Duchesse. Elle connaissait son état de santé mais la voir dans cet état lui provoqua un choc. Elle avait beaucoup maigri et son teint très pâle démontrait une santé chancelante. Eng, encore bien jeune, semblait vouloir aider sa mère avec le couffin. Jade se dirigea vers elle pour l’accueillir

Yarwelh ! Quel plaisir ! Et tu as amené tes deux anges avec toi !

Elle posa un baiser sur la tête de Eng, se souvenant de lui alors qu’il n’était qu’un bébé, c’était au baptême de Flavien… il était si frêle. Puis regarda la petite poupée dans le couffin qui était née peu après la sienne.

Elle est magnifique ! puis ajouta à voix basse toi, tu m’inquiètes sérieusement ! avant de reprendre d'une voix normale Ton filleul sera là tout à l'heure...

Mais ce n’était pas l’heure à s’éterniser, regardant la poursuivante d’Armes

Floche, si vous êtes prête, nous allons débuter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarwelh de Lacombe
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Jeu 2 Fév - 0:53

Bien qu'étant surement la personne la moins titrée de l'assemblée et ne venant pas d'une longue lignée de noble, Yarwelh n'était pas vraiment intimidée. Non, si elle restait dans son coin c'était surtout qu'elle n'avait pas vraiment la force de faire des pures mondanités. Ou du moins, ne pas avoir à faire le premier pas.
On ne pouvait pas non plus dire qu'elle regrettait le voyage vu qu'elle voulait faire plaisir à Constance, mais elle se rendait bien compte que celui ci lui coutait plus que ce qu'elle avait prévu. Et encore, elle n'avait pas encore fait le chemin du retour...

La jeune mère regardait donc les personnes présentes dans son coin. Elle chercha des yeux son filleul et sa soeur, son propre fils accroché à ses jupons. Elle ne les vit pas mais essaya de chasser sa déception de son esprit. Elle vit toutefois un jeune garçon près de Constance. Il y avait un léger trait de ressemblance. Était-ce son petit frère? Ou plutost son fils? Mais Constance ne lui avait jamais parlé d'un fils. Il était vrai toutefois qu'elle ne connaissait pas grand chose de sa vie en Artois.

Elle regardait tranquillement quand elle vit le visage de Jade changer. Il était vrai qu'elle ne l'avait pas prévenue. Elle mesme ayant été invitée tardivement, elle n'avait pris le temps de prévenir son hostesse.


Bien sur que je les ai emmenés. Ils vont partout où je vais. Aliénor est trop petite pour que je la confie a quelqu'un. Et puis il faut que je la nourrisse... Yarwelh allaitait elle mesme sa fille.

Jade embrassa son filleul. Yarwelh étant partie peu avant la fin de sa grossesse, celui ci devait encore se souvenir vaguement de sa marraine. Il ne broncha donc pas.
Quand Jade lui chuchota quelques mots, elle répondit sur le mesme ton.


Ne t'en fais donc pas. Uriel n'a pas l'air de vouloir se retrouvé à s'occuper de sa filleule, alors pour ne pas en avoir la charge, il veille a ce que sa mère se porte bien
Ou plutost au moins mal, car elle ne lui facilitait pas la tasche. Outre le fait qu'elle n'avait pas faim et ne souhaitait pas manger la plupart du temps, l'hémorragie qu'elle avait fait l'avait tellement affaiblit qu'elle ne reprenait que très peu de force mesme lorsqu'elle se forcer à avaler de la viande.
Et malgré ses dires, Yarwelh n'en menait pas large et avait haste de pouvoir s'assoir.
Yarwelh réussit à sourire malgré tout. Son filleul allait venir. Elle n'était pas très proche de lui, étant donné qu'elle ne vivait plus en Lorraine, mais cela lui faisait toutefois plaisir d'estre sa marraine.
Ainsi, elle ne fit pas attention à Jade qui s'était détournée d'elle pour faire avancer la cérémonie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Jeu 2 Fév - 17:48

Constance se disait qu'elle aurait dû inviter plus de monde car cela lui faisait plaisir de revoir toutes les personnes présentes. Elle n'avait eu que peu de réponses à ses invitations, elle espérait qu'elles étaient toutes arrivées à destination.

Yarwelh fit son arrivée peu de temps après Gregor. Elle était contente de voir qu'elle avait fait le déplacement mais son teint blanchâtre et sa maigreur lui faisaient un peu peur. Une petite grimace passa sur le visage de la Vicomtesse, qu'elle s'efforça de cacher très rapidement. Yarwelh portait un petit couffin, avec Aliénor c'était certain, mais ne semblait pas vouloir s'en séparer pour tout l'or du monde. Constance regarda aux alentours à la recherche d'une chaise mais les paroles de Gregor la tirèrent de ses recherches.

Elle sourit en entendant Gregor vouvoyer son fils, il ne devait pas avoir l'habitude. Le pauvre petit était tout rouge et collé à sa mère. Cela ne lui déplaisait pas car elle avait bien envie de profiter de sa présence.


Gregor cela vous amuse de me faire peur? J'avoue que je n'avais pas pensé embrasser votre soeur... Ce n'est pas obligé non? Je peux très bien mettre le genou ou sol et avoir droit à une accolade non? Je n'ai jamais fait ou reçu le baiser de la paix!
Concernant la Seigneurie qui me sera confier et bien ce sera une surprise!!


Elle n'allait pas lui donner le nom aussi facilement alors qu'il lui faisait peur.

Templiar vint les rejoindre pour parler un peu avec Laurent et Gregor. Laurent ne devait pas trop comprendre se qui se passait et Temp lui ne devait pas savoir qui était Gregor.
Constance n'avait pas envie de faire plus les présentations. C'était son jour et elle voulait voir comment les hommes s'en sortiraient sans elle.

Elle se pencha vers son fils et lui murmura quelque chose tout en écoutant les hommes.


Viens mon ange. Tu n'es plus le plus jeune de la salle... On va voir Enguerrand et Aliénor, mais elle elle bien trop petite pour jouer avec toi.

Elle entraîna son fils vers Yarwelh et ses enfants.

Bonjour Yarwelh!! Je suis contente que tu sois venue... mais tu me sembles fatiguée... Tu aurais pu faire venir Uriel!! Je crois qu'il n'a pas reçu mon invitation. Il t'aurait aidé j'en suis sure et cela m'aurait fait plaisir de le revoir.
Ta petite merveille est toujours aussi jolie mais fait attention à toi. Tu dois te ménager.

Encore un regard à l'assemblée et une petite crise de la Vicomtesse.

Bon personne ne peut apporter un banc pour Yarwelh et sa petite famille?!!
C'est pas possible ça que tu doives rester debout avec la petite dans les bras!!
Tu veux boire quelque chose? Tu veux que je t'apporte un peu à manger?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Ven 3 Fév - 5:27

Un coup d'oeil en direction des serviteurs suffit pour qu'un ballet débute ; ceux-ci amenèrent des sièges à tous les invités. Jade regarda Constance avec un sourire

Prête ?

Floche étant présente pour s'assurer de la conformité de la cérémonie, la belle rousse lui fit signe de se placer face à elle puis débuta

Constance, vous avez été l'amie de Flavien avant d'être la mienne, travaillé avec lui avant de travailler avec moi. Il semble que nos routes étaient destinées à se croiser. Il m'avait fait part de vous anoblir. Malheureusement la vie fit en sorte qu'il ne le put et c'est avec émotion et joie que j'accomplis aujourd'hui ses dernières volontés !

Émue de se souvenir ainsi de Flavien qui lui manquait tant, Jade prit la lettre patente et la lut à haute voix.

Citation :
En ce dix-septième jour de janvier de l’an mil-quatre-cent-soixante à Blâmont, Duché de Lorraine,

Nous, Jade de Sparte Von Frayner, Duchesse de Pompey, Duchesse Régente de Vittel et de Blamont, Dame d'Autrey-lès-Gray, de Baccarat et de Châtenois, agissons en ce jour pour les intérêts de notre fils bien-aimé Maximilien pour qui nous gérons le Duché de Blâmont, déclarons par la présente lettre patente accorder à la Vicomtesse Constance de Clèves une Seigneurie sise sur nos terres et lui donner le Dame de Montigny. Puisse ce rang distinguer et conserver mon amie de la piétaille qui compose notre monde et qu'Aristote guide ses choix dans l’intendance de ses terres !

[i]Jade plia ensuite la lettre et la remit à Constance. Un serviteur apporta une couronne qui était déposeé sur un coussin, la Sparte la prit ensuite dans ses mains




Veuillez vous agenouiller Constance


(HRP : désolée c'était vraiment plus long mais j'ai tout perdu le post ! J'ai refait rapidement mais avec la flemme !)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegon
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 31
Emploi/loisirs : Evêque d'Autun
Date d'inscription : 14/11/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Ven 3 Fév - 19:24

Entrant pile a temps pour ne pas manquer la cérémonie en cours, Aegon se fit aussi discret que possible et vint se placer furtivement parmi les invités, saluant d'une demi-révérence pressée mais amicale les quelques personnes qu'il reconnaissait dans l'assemblée. Puis, il fut tout ouïe tous yeux pour la dame du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Dim 5 Fév - 17:23

[désolée pour le retard...]

Après sa petite crise Constance retrouva son calme en regardant tous les sièges prendre place, elle fit un petit sourire à Yarwelh en lui glissant quelques mots.

Je crois qu'on va avoir besoin de moi...

Elle s'avança alors vers Jade, lui rendit son sourire et acquiesça de la tête pour dire qu'elle était prête. Elle marchait le plus naturellement possible mais au fond d'elle elle était anxieuse. Les propos de Gregor au sujet d'un baiser n'avait rien arrangé à son angoisse.
Certes Constance faisait déjà partie de la noblesse mais son anoblissement de Dame de Maintenay remontait à des années. Elle avait été anoblir par le Comte d'Artois Edge de Kronembourg pour son travail à l'Université essentiellement. Elle avait alors simplement prêter allégeance au Duché. Deux mois plus tard elle avait reçu un Vicomté de retraite suite à son mandat de Comtesse d'Artois. Lors des allégeances elle n'avait jamais donné ou reçu un baiser de la paix.
Elle regarda sa future suzeraine : la rousse était belle mais... Constance n'était pas attirée par les femmes même les rousses.

Constance se plaça face à Jade et tenta d'éloigner toutes ses pensées de sa tête. Elle se concentra alors sur les propos de Jade mais elle avait peur d'éclater de rire ou de virer au rouge par la suite.
La Duchesse de Pompey résumait très bien le lien entre les deux femmes qui allaient être uni par le lien vassalique. Constance avait d'abord connu Flavien qui avait ensuite rencontré Jade. Il avait présenté les deux femmes en expliquant qu'elles étaient toutes les deux des travailleuses.
Une larme prit place au coin de l'oeil droit de Constance en pensant à Flavien qui aurait dû pratiquer lui-même cet anoblissement.

Elle écouta silencieusement la lecture de la patente même si elle aurait aimé dire qu'elle était honorée de ce titre. Elle prit la lettre tendu par Jade et la rangea avec attention dans une de ses poches.

Un serviteur s'avança avec un coussin surmonté par une couronne de Seigneurie. Constance attrapa le bas de sa robe dans le but de poser un genou à terre quand Jade l'invita à s'agenouiller. Elle posa donc un genou à terre et baissa légèrement la tête pour aider Jade au mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Jeu 9 Fév - 17:41

Un coussin fut posé devant Jade pour que l'anoblie puisse s'agenouiller et la Duchesse lui demanda en souriant

Parmi les devoirs d'un vassal, il faut savoir que vous ne devez pas nuire à votre suzerain, à sa famille et à ses biens, vous devez lui apporter une aide financière lorsque ce dernier part en guerre, marie sa fille aînée, adoube son fils aîné, ou s’il est demandé contre rançon. Vous devez également défendre votre suzerain en cas d’attaque, le protèger lors de ses déplacements. Il en va de même pour le soutien militaire à son lorsqu’il part en guerre et pour finir être présent aux assemblées féodales de votre suzerain ainsi qu’aux fêtes liturgiques qu’il organise.

Acceptez vous ces devoirs Constance ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : Toul et Nancy
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Mar 14 Fév - 9:43

Constance n'avait pas vu et pas entendu que le Vice Chambellan de Bourgogne était arrivé. Même si elle l'avait vu, elle n'aurait pas pu aller le saluer. Ce serait une surprise pour quand elle se relèverait.
Elle releva la tête quand Jade s'adressa à elle et écouta attentivement. Elle fit un petit sourire pour tenter de cacher toute expression nouvelle.


Constance avait droit à une longue liste d'obligations mais n'avait pas droit à celle des services en retour.
Ne pas nuire au suzerain, connaissant le comportement de Jade ce ne serait pas un problème. Ne pas nuire à sa famille... hum... là c'était compliqué les familles de Sparte et von Frayner étaient si grande. Elle ferait son possible! Ne pas nuire aux biens de la famille, Constance n'avait pas une réputation de vandale donc il fallait simplement qu'elle reste comme elle était.
Apporter une aide financière... là elle était d'accord vassale ou non mais ce serait à la hauteur de ses moyens : on ne peut pas faire des dons au Duché et donner aux personnes appréciées... En étant une personne honnête à un moment les coffres sont vides.
Défendre le suzerain, bien le bon sens imposait déjà à Constance d'aider ses amis donc de protéger sa suzeraine.
La présence aux diverses occasions ça ne semblait pas insurmontable.

Les devoirs semblaient tous être à la portée de Constance et puis elle n'allait pas mettre fin à la cérémonie comme ça. Que ce serait-il passé si elle avait dit qu'elle n'acceptait pas? Tout le monde l'aurait regardé, les yeux de Jade aurait lancé des éclairs... non non il ne fallait même pas tenter le coup pour voir.

Constance fixa Jade droit dans les yeux et répondit d'une voix claire et forte.


Oui Jade, j'accepte ces devoirs qui me sont déjà dictés par le sens moral en vertu de notre amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-didine.forumperso.com/
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   Mar 14 Fév - 12:19

Jade sourit à la réponse de Constance, vraiment heureuse de ce jour et lui posa délicatement sur la tête la couronne en lui disant

Nous, Jade de Sparte Von Frayner, par nos droits à titre de Duchesse Régente de Blamont vous octroie ce fief. Nous souhaitons vous donner ce jour la jouissance des terres de la Seigneurie de Montigny située en nos terres de Blâmont.

Dame de Montigny, veuillez vous relever.


Elle prit ensuite le blason de la Seigneurie qu'un serviteur lui tendait et le remit à sa vassale

Constance, nouvelle Dame de Montigny, fief de feu mon beau-père Mun qui le porta fièrement, nous vous jurons justice, protection, et subsistance sur le fief qui vous est accordé.

Qu’il soit su qu’en échange de ce droit de basse justice et des revenus de la terre et de tout ce qui se trouve au-dessus, vous me devez assistance et soutien de par votre allégeance, que vous représentez mon autorité et ma justice sur et auprès des habitants de Montigny.

[i]Il restait un dernier geste à poser pour sceller le lien et Jade s'approcha de Constance pour lui donner le baiser vassalique, se pliant aux convenances sans en faire de cas. Elle prit ensuite de lourdes clés et les tendit à sa vassale en lui disant


Ceci sont les clés de votre domaine et le symbole de cette terre qui est vôtre désormais

En échange du serment et des terres que je vous accorde, vous allez dorénavant me prêter serment de fidélité (obsequium), aide et service armé (auxilium) et conseil (consilium).

Ainsi, une fois cela fait, vous pourrez vous considérez comme vassale de Blâmont et la poursuivante vous remettra les documents officiels attestant de cette cérémonie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anoblissement de Constance de Clèves   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anoblissement de Constance de Clèves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettres d'anoblissement de l'Hérauderie
» Procédure d'anoblissement et de destitution
» Procédure d'anoblissement et de destitution
» [Hérauderie] Anoblissement d'Argael
» cérémonie d'anoblissement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Blâmont :: Château de Blâmont :: Castel :: Salle de Réception-
Sauter vers: