Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne

Aller en bas 
AuteurMessage
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Jeu 15 Déc - 3:13

Installée sur un fauteuil confortable près de l'âtre, la belle rousse se détendait en attendant l'arrivée de son invité. Une couverture était posée sur ses jambes, elle se mouvait mieux mais demeurait fragile, Jade tenait à la main un parchemin qu'elle lisait très concentrée. Après un moment, elle fit venir Romain pour lui donner ses instructions

Lorsque l'Ambassadeur sera là, vous nous apporterez de la mirabelle de même que quelques victuailles pour nous restaurer.

Se repongleant dans la lecture de son parchemin, elle laissa le serviteur faire son travail.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegon
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 31
Emploi/loisirs : Evêque d'Autun
Date d'inscription : 14/11/2011

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Jeu 15 Déc - 20:06

Claudiquant sur sa canne en forme de "bâton de roi mage", accompagné de deux de ses gens recrutés à Vaudémont, Aegon parcouru lentement la salle de réception, passant solennellement sous l'arcade centrale, intimidé par les imposantes figures le contemplant, sans doute d'illustres von Frayners.

Avisant la duchesse maîtresse des lieux, en pleine lecture, sans doute bien grave à en juger par l'air de grande concentration qu'elle prenait, il s'en approcha.

Visiblement, elle avait meilleur mine, mais elle était néenmoins couverte d'une couverture, et se tenait fort près du feu, signe de sa persistante faiblesse. Hélas, ses blessures la faisait sans doute plus souffir que lui-même, car du moins lui n’avait pas vu la défaite précipiter son duché dans l'opprobre diplomatique,et lui n'avait point le souci de jeunes enfants, ni le deuil d'un être aimé à porter.
Ainsi, c'est avec un air de profonde sollicitude que le Vice-Chambellan fit mille efforts pour s'incliner en une passable révérence, et lui dit:


Vostre Grasce, me voici en vostre radieuse présence. Je vous remercie pour l'accueil chaleureux et en tout point généreux que vous me faites en vostre imposante et magnifique demeure.

Puis-je m’enquérir de vostre santé? J'ose espérer que vous vous remettez.


Se tournant vers ses gens.

Apportez.

Ainsi, un drap enroulé fut posé aux pieds de la duchesse, puis déployé, révélant l'épée brisée, dont l'éclat reflétait la danse des flammes dans l'âtre, comme si les morceaux de lame étaient eux-même doués de vie, et que leur sang bouillait derrière une couche d'un métal invisible.

Voyez l'épée Dracarys, une lame de grande qualité, qui s'est repu du sang des sbires de Thoros, et qui fut brisée devant Vaudémont quand j’eus le malheur de ne pas la manier avec assez d'habileté.

Tousse tousse.

Vostre Grasce, cette épée, j'en veux vous fairte le présent, en mémoire de nostre lutte commune contre l'inique armée de Thoros de Myr, pour la justice et l'honneur. Elle fut forgé à Dôle, et je sais vostre amitié pour la Comté-Franche; quoique son acier ne vous sera pas d'aide pour vous défendre, je n'ai hélas pas de présent plus précieux à vous rendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Jeu 15 Déc - 21:41

Le bruit des pas lui fit relever la tête, l’ambassadeur était là et la jeune femme posa ses documents sur une table près d’elle. D’aussi loin que Jade se rappelait, elle avait toujours eu cet air grave et soucieux, s’inquiétant facilement pour les gens autour d’elle. Plus sérieuse que les enfants, elle avait délaissé rapidement les jeux d’enfants pour observer sa mère, son boulier la fascinait et la gamine rousse et turbulente, dotée déjà d’un caractère très affirmé, s’intéressa rapidement aux chiffres. Son apprentissage était rapide, à la grande surprise de tous. Alors que ses cousines s’intéressaient aux chiffons, mondanités, musique et poésie, la fille de la Vicomtesse improvisait des négociations entre ses poupées ! Elle avait joué bien sûr avec ses cousins puisqu’elle était, du moins à cette époque elle ne savait pas la réalité d’aujourd’hui, fille unique. Ses cousins lui avaient appris à tenir une épée, bien sûr on ne voulait pas d’un maître d’armes pour une fille ! Mais elle tentait de répéter les manœuvres par elle-même pour ainsi acquérir une certaine dextérité à défaut d’une habileté certaine et confirmée. La petite rouquine, au lieu de s’enfuir comme les autres si l’un de ses cousins attrapait un vilain crapaud dans le but malicieux de faire peur aux filles, le prenait elle-même dans ses mains en disant qu’elle l’apprivoiserait ! Aussi, il n’était guère surprenant de la voir agir à l’âge adulte, toujours aussi sérieuse et prête à affronter la moindre embuche.

La Duchesse fut touchée par la révérence du diplomate qui avait visiblement peiné pour la faire. Elle estimait d’autant plus le geste que celui-ci s’était toujours montré plus enclin à lui témoigner respect que bien des Lorrains qui prenaient tout pour acquis.


Excellence, je vous en prie, nous avons combattus côte à côte, nulle obligation entre nous…

Je me remets doucement mais sûrement, les bons soins de la guérisseuse de Vittel m’apportent la santé et la vue de mes enfants réchauffent mon cœur. Je ne peux que vous encourager à la consulter pendant votre séjour, vous trouverez en cette dame, une personne fort aimable et connaissante des usages des diverses plantes.


Mais l’ambassadeur faisait venir un serviteur qui portait un objet caché par un drap que l’on déposa à ses pieds avant de l’exposer à sa vue. Intriguée, la jeune femme laissait ses yeux aller de l’objet à Aegon, bouleversée par le cadeau et le sens profond de sa signification.

Messire, votre geste me touche profondément. Je suis honorée d’une telle pensée. Vous savez, je n’ai pas uniquement une longue amitié pour la Franche-Comté, c’est ma terre natale et j’ai œuvré pendant 4 mandats à Dole, la majorité de ma famille y habite…

L’épée avait dû être fort belle et son tranchant, malgré qu’elle fut brisée demeurait néanmoins affilé. Ses yeux se posèrent longuement sur cette épée, pensant à tous ceux qui avaient péri par elle… Elle avait survécu, tout comme l’ambassadeur, d’autres luttaient pour leur vie…

Cette épée sera conservée dans la salle d’armes du Château en souvenir d’une lutte qui unit un Bourguignon et une Comtoise pour défendre la Lorraine !

Son regard se tourna vers les serviteurs, permettant ainsi de récupérer des émotions causées par le cadeau, Jade, fragilisée depuis la mort de Flavien, était devenue plus émotive mais profitant de l’instant pour faire signe d’apporter quelques victuailles.

Je vous en prie, prenez place Excellence, il n’est guère souhaité que vous restiez debout si longtemps. Nous allons nous restaurer et nous discuterons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Jeu 15 Déc - 22:46

Romain vit le regarde la Duchesse et prit l’épée qui reposait sur le drap pour l’apporter à la salle d’armes selon les souhaits de la maîtresse des lieux. Il fit attention de ne pas se couper avec les morceaux de la lame, s’acquittant de sa tâche avec diligence.

Il revint après quelques temps dans la pièce avec un plateau. Il déposa celui-ci sur une table, simple planche posée sur des tréteaux qu’il aménagea devant les convives avant de la couvrir d’une nappe. On y retrouvait divers mets qui formaient plus un goûter qu’un véritable repas ; saucissons, pâtés, diverses charcuteries, fromage, pain, des fruits cuits dans le vin, une tarte à la mirabelle et des dragées. Il avait bien sûr apporté de la mirabelle mais également de l’hypocras, un clairet, un malvoisie de même qu’un vin de Bourgogne pour faire honneur à l’invité. À coup sûr, le choix n’était pas limité dans les caves de Vittel !

Il tendit à la Duchesse un bol rempli d'eau et parfumé à la lavande, fleur qu’elle affectionnait pour qu’elle se lave les mains et lui tendit ensuite un linge de tissus fin. Romain reprit les mêmes gestes envers le diplomate.


Que puis-vous offrir Excellence ?

Connaissant les goûts de la Duchesse, il lui avait déjà servi du vin, elle affectionnait les vins de Bourgognes, surtout les blancs. Il servit l’ambassadeur, s’inclina, puis se retira dans un coin de la pièce, attentif aux moindres signes des convives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegon
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 31
Emploi/loisirs : Evêque d'Autun
Date d'inscription : 14/11/2011

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Jeu 15 Déc - 23:13

Inclinant la tête, le vice-chambellan était ravi du succès de son présent.

Vostre Grasce me fait grand honneur en accpetant cette épée. Vostre formule est admirable, l'on aurait su mieux dire, et vous donnez un sens tout à fait original à cette infortunée lame, qui a taillé aux côtés d'une Comtoise les ennemis de la Lorraine par la main d'un Bourguignon...

aussi malhabile soit-il au maniement des armes, comme en témoigne son état et le mien. Ajouta-t-il en riant doucement.

En Salle d'Armes d'une si honorable demeure que ce Castel, elle témoignera à jamais de ces terribles jours où les justes se sont levés et ont brandi le bras pour l'honneur de nos patries, d'origine et d'adoption.

Invité à s'assoir, le diplomate claudiqua jusqu'à une chaise disposé devant une table à trétaux qui avait à l'instant été richement garnie. Habitué à des repas frugales depuis la fermeture de l'ambassade bourguignonne en Lorraine et le départ de tout le reste du personnel, Aegon ne pouvait que contempler avec un grand sentiment de sécurité, de confort et de gratitude les mets ainsi mis devant lui.

Vostre maison est tenue d'une façon exemplaire, et vostre hospitalité ferait de l'ombre à bien des palais.


Invité à imité la duchesse dans la purification des mains, le vice-chambellan trempa les siennes dans le bol d'eau d'où émanait une fragrance de lui très bien connue...


De la lavande! Oh, chère lavande... Savez-vous vostre Grasce, que je suis Dalphinois de naissance? Dans les alpages où j'ai grandit, la lavande poussait un peu partout où le Très-Haut avait béni la terre de la présence industrieuse de l'Homme. Nous en faisions une huile, dont les vertus sont très vantées contre les pourrissements de chair et surtout les brûlures.


Une fois les mains lavées et séchées, il fut invité à choisir une boisson parmi celles qui lui étaient proposées sur la table. Choix difficile, mais le Bourguignon ne pouvait hésiter longtemps.

Un rouge de Bourgogne, je vous prie.


Levant les yeux vers la duchesse.

Vostre Grasce, vous avez là un serviteur appliqué et qui doit faire la fierté de vostre personnel.


Tournant la tête vers ses propres gens, salariés.


Messieurs... bel exemple. Tâchez d'en prendre leçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Ven 16 Déc - 18:39

La jeune femme se montrait heureuse de la réaction du diplomate à ses dispositions face au cadeau mais également face à la tenue du domaine et au compliment sur le personnel, rougissant sous tous les qualificatifs énoncés.

Vous m’honorez en me disant cela. Vittel a toujours fait preuve d’une hospitalité bienveillante et j’ai tenu à préserver certaines coutumes que je veux transmettre à mes enfants, tel les manuscrits religieux dans les chambres, usage qui date du temps de mon beau-père alors qu’il était Vidame de la Garde Épiscopale et Chapelain de la chapelle privée sise sur nos terres.

Soupire doucement en se souvenant que Flavien, qui éprouvait un désir très vif de l’épouser avait formulé le souhait de l’enlever pour l’épouser séance tenante dans la chapelle familiale sous les hospices de son père ! Mais le Duc avait eu besoin de repos, les fiancés avaient patienté et s’étaient mariés intimement dans la chapelle privée du Comte de Salins, aujourd’hui Roy de Lotharingie, qui la mena à l’autel. Quelle coïncidence qu’il parle à ce moment de lavande, cette plante lui rappelant toujours des souvenirs heureux du temps de ses fréquentations avec son défunt époux.

La lavande est pour moi, source de réconfort et de bien-être en plus de ses autres facultés. J’ignorais qu’on en faisait une huile mais me voilà désormais fort tentée de m’en procurer !

S’attaquant à un morceau de saucisson et à du fromage, la Duchesse poursuivit la conversation.

Lorsque vous serez mieux, je vous recommande les sources de Vittel, on vante de partout la qualité et la pureté de ses eaux… Le parc est également merveilleux à toutes saisons. D’ailleurs, je vais désormais pouvoir y passer du temps avec mes enfants n’ayant plus de charges ducales.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegon
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 31
Emploi/loisirs : Evêque d'Autun
Date d'inscription : 14/11/2011

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Ven 16 Déc - 21:57

Trempant ses lèvres dans le rouge de Bourgogne.

Oui, les pieux travaux, j'en ai en effet trouvé dans les appartements que vous m'avez généreusement accordés. Vostre beau-père était manifestement un sage et saint homme. Il est en effet bon de pouvoir consulter de pieux écrits dans le repos des murs de si paisible demeure. Et riche, aussi. Il y a toujours la tentation, dans l’opulence, de se laisser aller à l'oisiveté et au vice. Avoir toujours près de soi de bonnes directives ne peut qu'être bénéfique.

Repose-t-il ici?

Regarde la duchesse, souriante, probablement absorbée dans quelque souvenir plaisan de temps moins sévères.

De l'huile de lavande, ouida! Il y a tout un procédé de décantation, et tout et tout... Cela sent très fort avec seulement quelques gouttes, c'est divin, en plus d'être thérapeutique. Voilà un autre point commun, nous étions décidément faits pour nous entendre.

Rit doucement, avant de tousser.

Les sources de Vittel? Vous m'en voyez fort curieux, je ne manquerais pas de suivre vos conseils. Quand au parc, si je puis avoir le plaisir d'y rencontrer vos enfants, je ferais fi de toute blessure pour y gambader joyeusement, tant il me plairait de contempler la nouvelle génération des Spartes von Frayner.

D'ailleurs, à propos de blessures, je suis si convaincu de vos conseils, et aussi de vostre santé bien meilleure aujourd'hui que je ne l'ai vu à Vaudémont la semaine passée, que je crois que je solliciterais volontiers les services experts de vostre guérisseuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Lun 19 Déc - 21:35

Répondant à sa question, enchaîne avec douceur

Oui Excellence, mon époux a suivi de peu dans la tombe son père et tous les deux reposent au cimetière de notre chapelle familiale. Je me suis longtemps recueillie quotidiennement sur la tombe de Flavien… mes blessures m’en avaient empêchée dernièrement. Et je compte inculquer à mes enfants le respect à nos défunts. Il faut toutefois une juste mesure, vivre dans le passé n’est point une bonne solution mais j’espère leur parler un peu de l’homme qu’était leur père et je compte sur notre apothicaire pour faire de même de leur grand-père que j’avais peu connu malheureusement.

Une gorgée de vin, quelques bouchées, le temps file à douce allure, la conversation est agréable et Jade apprécie le retour chez elle plus qu’elle ne saurait en témoigner. L’ambassadeur semble intéressé à ses remarques sur le domaine mais également sur ses enfants. Il est vrai que ceux-ci comblent de fierté la jeune mère qui éprouve un amour sans borne pour ses tout petits

Fort bien Excellence, joignez-vous à la prochaine promenade familiale ! Et pour dame Alarwen, je peux vous conduire à elle lorsque vous aurez terminé de vous restaurer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegon
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 31
Emploi/loisirs : Evêque d'Autun
Date d'inscription : 14/11/2011

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Ven 27 Jan - 17:04

[Mille excuses pour avoir quelque peu délaissé le RP, mes examens m'ont fortement accaparés.]

Quelques temps plus tard.

S'étant fait annoncé à la duchesse de Vittel, Aegon s'introduit dans la salle où, quelques temps auparavant, elle l'avait entretenue avec son habituelle bénignité et régalé par son exceptionnelle courtoisie de mets délicats, de bon vin et d'une agréable conversation.

S'avançant vers la maîtresse des lieux d'un pas assuré, il la gratifia d'une habile révérence.

Vostre Grasce, le bon jour à vous.

Je viens vous annoncer du congé que je vais devoir prendre de vous et de vostre magnifique demeure. Je conserverais de ce passage à Vittel le meilleur des souvenirs.

J'ai en effet pleinement guéri de mes blessures, et il est temps à présent pour moi de m'en retourner en Bourgogne. J'y ai des affaires à régler, et la municipalité attend de moi la livraisons de certaines denrées accumulées en ma propriété. J'espère néanmoins revenir en Lorraine bien vite, car je crois que les relations diplomatiques vont s'ouvrir à nouveau sous un jour plus favorable.


Sourit.

Puis-je profiter de cette opportunité pour féliciter Vostre Grasce du score très satisfaisant de la liste LED? J'émets le souhait que cette victoire électorale ouvre à nouveau le chemin de l'unité, de la prospérité, et du rayonnement du peuple lorrain qui a tant souffert d'une gouvernance... enfin, vous savez sans doute mon sentiment.

J'aimerais également formuler tout le sentiment de gratitude qui m'habite en pensant à tous les bienfaits dont vous m'avez couvert. Quand j'arrivai en Lorraine, vous fûtes la première de mes rencontres lorraines et vous avez su donner tout son sens à mon ambassade. Jamais, depuis longtemps, les relations entre nos provinces ne furent meilleures que pendant vostre règne; j'y ai, quant à moi, trouver une personne de coeur et d'esprit, franche et dévouée, terrible mais aussi charitable.

Sans doute puis-je même prétendre à avoir trouvé en vostre personne une... amie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Sam 28 Jan - 3:20

La jeune femme écouta avec attention le discours du Vice-Chambellan.

Si j'ai pu vous être d'un quelqueconque secours pendant votre convalescence, vous m'en voyez comblée. Après ce que vous avez souffert, c'était la moindre des choses.

Quant à vos félicitations pour les élections, je les accepte avec joie, il y a de fortes chances que je remonte à nouveau sur le trône... mais soyez je vous en prie l'acteur de ce rétablissement des relations diplomatiques...

Et si en plus, j'ai gagné votre amitié, je ne peux que m'estimer chanceuse ! Les portes de Vittel vous sont à jamais ouvertes... Aegon


Elle avait hésité avant de le nommer par son prénom, mais il allait ainsi en amitié, aussi espéra-t-elle que cela serait bien accueillie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegon
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 31
Emploi/loisirs : Evêque d'Autun
Date d'inscription : 14/11/2011

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Sam 28 Jan - 5:31

Le Vice-Chambellan rosit légèrement à l'usage de son prénom. Cette marque de familiarité le touchait profondément, et allait dans le sens qu'il espérait. Aegon s'était en vérité pris d'une grande amitié pour la duchesse Jade, qu'il admirait beaucoup.

Vostre Grasce, car il eut été inconvenant d'user d'une autre apostrophe sans y avoir été invité, eut égard au rang de la duchesse, mon amitié vous est à jamais acquise.

Je veux vous assurer que la reprise des relations diplomatiques entre la Lorraine et la Bourgogne seront une aventure que je suivrais de près. J'en serais d'ailleurs l'un des acteurs, puisque je demeurerai ambassadeur de Bourgogne en Lorraine, ce à quoi m'autorise ma charge de Vice-Chambellan. Je tiens tout particulièrement à cette ambassade, et ce sera pour moi grande joie que de la voire renaître sous d'aussi bons auspice que vostre retour sur le trône.

D'ailleurs, la question de la réouverture des ambassades est déjà en discussion à la Basilique Saint-André; je ne doute pas que les choses évoluent très rapidement une fois l'acclamation du nouveau gouvernement prononcée.


Lui souriant.

Oui, vostre hospitalité a grandement contribué à mon rétablissement. Je ne pouvais espérer meilleur endroit pour soigner mes blessures; vous avez été, en cette occasion, extrêmement gracieuse et généreuse. J'espère, un jour, pouvoir vous rendre les bienfaits dont vous m'avez couvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Lun 30 Jan - 5:33

Puis-je espérer accueil chaleureux à la Basilique Saint-André si je remonte sur le trône ? Je souhaite réellement renouer les relations diplomatiques entre nos Duchés ! Mais bien entendu, vous revoir serait source de plaisir. Quelles excellentes conversations avons-nous eues ! Et je vous en prie, appelez moi Jade...

Son instinct lui dictait que oui elle serait à nouveau Duchesse et que la tâche serait plus lourde que tout ce qu'elle avait connu ! Mais l'amitié était importante, on rencontre parfois au hasard de la vie des gens avec qui on trouve des affinités, des amitiés qu'il faut conserver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegon
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 31
Emploi/loisirs : Evêque d'Autun
Date d'inscription : 14/11/2011

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Lun 30 Jan - 16:05

Rougissant franchement d'aise à la sollicitation de la duchesse, le diplomate en resta un petit moment maladroit.

Reprenant pourtant vite ses esprits, il inclina la tête.


Certainement... Jade. Lui sourit chaleureusement. La Basilique Saint-André accueillera avec bonheur les diplomates lorrains si vous ceigniez, ce que je crois, de nouveau la couronne lorraine. En fait, la Bourgogne, à cette annonce, initierait sans doute immédiatement des sollicitations pour la reprise des relations diplomatiques autrefois rompues.

Vous revoir sera pour moi aussi la source d'un grand bonheur. J'en caresse l'espoir certain et ai fort contentement de ne pas m'avancer en pensant que ce sera bien plus tôt que tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Mer 1 Fév - 21:48

Il avait finalement osé l’appeler par son prénom ! Enfin se dit-elle !

Vous partez quand ? Car un de mes hommes doit se rendre sur mes terres comtoises. Il pourra vous escorter et vous pourrez faire halte à Autrey-lès-Gray, c’est une Seigneurie entre Dole et Besançon, rien d’aussi confortable qu’ici mais vous y serez mieux logé qu’à l’Auberge. De là, vous serez près de votre contrée…

Bon sang Jade, faut tout le temps que tu régentes tout le monde ? se dit-elle en se pinçant les lèvres, espérant que l’Ambassadeur ne le prennes pas mal et que cela ne défasse pas tous ses plans. Elle avait bien envie de retourner à la Basilique Saint-André et cette fois pas devant une porte fermée… on verrait ce qu’il en était, la rouquine discuterait de cela avec la Chancelière. Constance étant une amie, elle ne souhaitait pas la froisser.

Si je suis élue, je vous inviterai à la cérémonie de couronnement… j’espère que vous me ferez cet honneur !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegon
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 31
Emploi/loisirs : Evêque d'Autun
Date d'inscription : 14/11/2011

MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   Jeu 2 Fév - 9:41

Souriant.

Vous me faites encore démonstration de vostre sollicitude et de vostre hospitalité. Hélas, je dois partir sur l'heure (en fait je suis déjà de retour à Chalon IG), et faire route d'une traite vers la Bourgogne, où d'urgentes affaires municipales me rappellent. Mais je vous remercie, à nouveau. Il est certain que j'aimerai à voir ce domaine, mais je crains d'y rester si peu de temps que je ne sais si cela serait bien judicieux.


S'incline.


Assister à vostre couronnement sera pour moi un grand et bel honneur, car je ne doute pas de vostre élection. La cérémonie aurait lieu, sans doute, au Castel de Nancy?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Accueil de l'Ambassadeur de Bourgogne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Annuaire Bourguignon
» Accueil des étudiants étrangers
» Lettre d'introduction de l'ambassadeur Flamand
» Fiche d'accueil et de présentation
» [Traité Frontalier] Bourbonnais-Auvergne - Bourgogne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Vittel :: Château de Vittel :: Le Château - quartiers communs :: Salle de Réception-
Sauter vers: