Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chambre de l'Ambassadeur de Bourgogne (Aegon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romain

avatar

Nombre de messages : 148
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Serviteur et cocher
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Chambre de l'Ambassadeur de Bourgogne (Aegon)   Jeu 15 Déc - 2:43

Romain s'était chargé de préparer les lieux pour la venue de l'ambassadeur, invité de la Duchesse. Les draps avaient été tires aux quatre coins du lit. Une flambée avait été allumée procurant une douce chaleur aux appartements. Une marmite cuivrée remplie d’eau avait été accrochée dans l’âtre laissant échapper quelques fumerolles annonçant que l’eau commençait à chauffer.

Sur une petite table ronde, dans le coin opposé au lit et face à la fenêtre permettant ainsi de profiter de la lumière du jour, on pouvait y trouver tout le nécessaire pour écrire ainsi que quelques livres anciens dont celui présentant L’Eglise Aristotélicienne et le Découpage Administratif de l’Eglise

Un fauteuil en velours rouge, la couleur du Duché Vittel, sur l’assise le dossier et les bras retenu au bois brun clair par des clous de couleur cuivrée, à la fin de chaque bras du fauteuil pendant vers le sol deux grosse franches ornées de feuilles de chênes tressée dedans où le doré le blanc et le vert s’y mélangeaient avec gout, avait été poussé légèrement sous la table jusqu’au niveau des bras.

Près du lit, sur un petit meuble de chêne des forêts d'Épinal, une large vasque blanche où était finement dessinée une scène représentant une chasse au sanglier y mélangeant les couleurs brunes, vertes et bleu ainsi que sur le coté droit quelques tissus pliés marqués au blason du Duché.

Au centre, la table, de taille moyenne où un plateau en argent et une vaisselle fine s’y trouvait. Une carafe transparente reflétant des couleurs rouge écarlate témoignant du vin qui s’y trouvait. Un vin des caves de la famille, venant directement du royaume de France. Sur le plateau était dressé sur une assiette de porcelaine blanche, quelques tranches de pain et plusieurs morceaux de faisan rôti chassé il y a quelques jours dans les forets du Duché. À l’extrémité droite un verre de cristal liseré d’or sur le haut et marqué aux initiales VF. Autour de la table quatre chaises à haut dossier recouvert du même velours que celui des fauteuils permettait si la personne le souhaitait accueillir en ses appartements.


Romain arriva près de la porte puis l’ouvrit, il laissa passer l'ambassadeur puis lui tendit la clé tout en s'inclinant.

Si vous avez besoin de soins, l'apothicaire du Château est également guérisseuse. Vous pourrez rejoindre Dame Alarwenn à son officine

Lorsque vous serez reposé, vous pourrez rejoindre Sa Grâce à la salle de réception

Que votre séjour vous soit agréable.


Il repartit par une porte dérobée cachée par une énorme tapisserie qui occupait un des pans du mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegon
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 31
Emploi/loisirs : Evêque d'Autun
Date d'inscription : 14/11/2011

MessageSujet: Re: Chambre de l'Ambassadeur de Bourgogne (Aegon)   Jeu 15 Déc - 19:38

Le trajet de la cours aux appartements gracieusement accordés par Sa Grasce au diplomate sans-le-logis, s'était passé sans accroc. Une fois à la porte, il indiqua à ses gens de le descendre de la litière et s'en fit assister pour pénétrer la chambre.

Regardant de droite et de gauche, il resta un moment sans voix. Ici l’opulence et la puissance de la famille Von Frayner et de la duchesse jade de Sparte se voyait en tout. Richesse, couleur et noblesse de tout les meubles et tissus, une atmosphère féérique s'était établie, aidée en cela par une douce chaleur qui chassait des os et des poumons endoloris d'Aegon les malheurs qu'y avaient causé les frimas de l'hiver.

Parcourant l'appatement, toujours soutenu par ses gens, il s'approcha d'une table d'études, arrêta ses yeux sur les saints ouvrages laissés là, sans doute à la courtoisie de la duchesse, qui savait ses pastorales commencées, et voulait ainsi faciliter son accès aux pieux travaux. Souriant d'une telle prévention, il passa son doigt sur le couverture de chacun, les reposa sur la petite table ronde, avant de passer sa main sur le fauteuiil, richement travaillé et décoré aux couleurs de Vittel.

Tournant son attention vers le centre de la pièce, il fût enchanté d'y découvrir un casse-croûte de grande qualité, mais son premier réflexe, en bon Bourguignon, fut de saisir la carafe pour en humer le contenu. Toisant la couleur, tournant un peu la carafe pour juger de la consistance, il fut en humant tout à fait renseigné. D'un sourire, il murmura:
du rouge, et du bon... Bourgogne.

S’adressant à un de ses gens: Verses moi une bonne dose de ce bon breuvage dans ces magnifiques verres de cristal.

Puis se tournant vers le serviteur de la duchesse: Merci, merci pour cet accueil en tout point princier. Vous voudrez bien dire à vostre maîtresse que je suis honoré et touché de toutes ses gentillesses, et que je me présenterais à elle dès que j'aurais changé ces vilains habits dans lesquels j'ai voyagé.

Sitôt dit, il filla vers le lit, y avisa une magnifique vasque, ordonna qu'on y versa de l'eau qui chauffait et qui déjà dégageait une douce vapeur, et entrepris de se dévêtir pour se rafraîchir un peu.
Dans le même temps, on déposait au pied de son magnifique lit le coffre contenant ses effets personnels.


Vous sortirez ma tunique de fine laine de Chalon, celle relevée de drap d'or aux manches et coutures, et la robe de damas rouge brodée de la croix de Saint-André écotée d'or. Avec cela, une ceinture de soie bleue, et de simples braies de laine. Vous m'aiderez à passer dedans, et à chausser mes souliers rouges, les simples.

Savourant pendant que se faisaient ces préparatifs le doux contact de l'eau sur son visage, il entama de se récurer du mieux qu'il put, usant de sa chemise toute tâchée de sang. Il vit le rouge-brun de son sang coagulé s'étendre en fins nuages dans la vasque, jusqu'à en cacher la délicieuse scène de chasse à sa vue. Se détournant, il saisit une serviette aux armes de Vittel et s'en sécha, avant d'indiquer encore:

Appliquez moi un tissu sur cette blessure au flanc, et faites l'y tenir par un bandage, je ne veux pas tâcher mes habits de circonstance.

Plus tard, après bien, des efforts, il se tint en plein appareil, aux couleurs de son duché, tâchant de se tenir bien droit à l'aide d'une canne, et contemplant sur son lit les débris de son épée fracassée durant la bataille devant Vaudémont.


Apportez cette épée, nous en ferons présent à Sa Grasce. Bien, allons-y.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chambre de l'Ambassadeur de Bourgogne (Aegon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Annuaire Bourguignon
» L'ambassadeur Kalecgos
» Lettre d'introduction de l'ambassadeur Flamand
» " Ambassadeur " livre de warhammer.
» Depuis le temps que je patiente dans cette chambre noire ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Vittel :: Château de Vittel :: Aile Nord-
Sauter vers: