Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Souvenirs et pensées d'une veuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Souvenirs et pensées d'une veuve   Sam 3 Déc - 20:12

[30 novembre]

Comme elle en avait prise l'habitude depuis les funérailles, la Duchesse s'était installée sur le banc qu'elle avait fait installer près de la sépulture de Flavien. Quotidiennement, elle venait, que ce soit pour deux minutes ou deux heures, peu importait, elle était là, immobile sur le banc, à penser à lui. Parfois, elle venait prier, d'autres fois se confier ou encore seulement réfléchir en se rémémorant leurs souvenirs. Ils les avaient quittés, tout avait changé. Elle n'était désormais plus la jeune fille heureuse à qui tout souriait. Son époux était mort, sa vie s'était arrêté. Jade n'avait trouvé qu'en leurs enfants la force de lutter, elle aurait préféré suivre Flavien dans la tombe ce jour là. Mais les petits devaient être défendus, éduqués, aimés, qu'ils apprennent par elle qui était leur père. Pas un seul jour que le Très-Haut faisait ne la laissait sans souffrance, le von Frayner lui manquait et la douleur la tenait encore parfois éveillée la nuit ou la faisait pleurer. Elle était encore très loin de la guérison, elle le savait. La Sparte l'avait aimé au-dela des mots pour le décrire, son refuge en cette terre, elle savait qu'aucun homme ne pouvait se mesurer à Flavien et que son coeur était à jamais meurtri de cette perte trop hâtive alors que son amour pour lui était plus vif que jamais. Ses enfants ne lui rappelant que trop l'homme qu'elle avait perdu.

Ce jour-là, la Sparte avait dû faire un choix pénible. Un choix qu'elle savait que Flavien aurait désapprouvé mais elle n'avait pas le choix. Après avoir longuement serré contre son coeur ses deux petites merveilles, la Duchesse s'était assise sur le banc, parlant à son défunt époux comme s'il avait été là devant elle, lui expliquant ses choix, ses décisions, pourquoi elle devait prendre les armes pour défendre la Lorraine... que si elle devait mourrir, qu'elle le rejoindrait, qu'elle chechait à protéger leurs enfants aussi, qu'elle était déchirée, qu'elle ignorait si elle reviendrait et si oui, dans quel état...

Jade pleura longuement tout en parlant, c'était souvent ainsi lorsqu'elle venait sur ce banc à l'abri des regards. Puis, elle se leva, se rendit à la cour d'honneur, prit épée, dague et bouclier, monta sa jument et partit sans se retourner rejoindre l'armée à Vaudemont, demandant à Flavien dans une ultime prière de veiller sur sa vie...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Souvenirs et pensées d'une veuve   Ven 9 Déc - 17:41

Le lendemain la Duchesse n'était pas là pour sa visite quotidienne. Elle reposait au pied des murs de Vaudemont, laissée pour morte par l'armée de Thoros. Son vassal, le prévôt de Lorraine, avait fait prévenir la maisonnée que leur Suzeraine luttait pour sa vie. Edouard son cousin s'était assuré que les enfants allaient bien et s'était rendu à l'Ost pour veiller avec dévouement sur sa cousine.

Le médecin-major s'occupa d'elle alors que Jade était arrivée sur un brancard porté par deux soldats, à moitié consciente, malheureusement elle ne s'était pas évanouie à son grand regret. Elle avait été attaquée pendant la nuit par 4 personnes, 2 hommes et 2 femmes de l'armée des brigands. Une lacération profonde sur son bras droit saignait abondamment car ils l'avaient désarmée ainsi, cela avait été le premier coup porté, qui l'avait grièvement blessée. Son arme était tombée, brisée en 2 larges morceaux. Ils avaient continué à la frapper, un visa sournoisement sa jambe gauche, la faisant plier sous la douleur. Le bouclier avait alors cédé sous les coups, offrant alors son corps aux coups les plus vils. Une lame froide se fit sentir en ses entrailles puis une autre, dans le dos, manquant de peu le coeur...

Inerte, vaguant entre la conscience et l'inconscient, subissant des rêves étranges où tout se mêlait dans son esprit ; l'attentat contre Flavien, le sien, les bébés... les visages apparaissaient, disparaissaient... se laissant soigner, préservant toutes ses ressources pour lutter pour sa vie. Il n'y avait rien qui la retenait sur terre hormis ses enfants et Jade se baladait entre les mondes, errant sans but, hésitant entre la lumière qui la ramènerait près de Flavien ou l'ombre qui lui ferait voir grandir ses enfants. La désolation qui opprimait son coeur ne rendait pas le choix facile. Sa lutte intérieure entraîna une forte fièvre et la jeune rousse commença à délirer dans son sommeil cahotique et agité. Elle ouvrait parfois les yeux, regardant d'un bref instant avec lucidité ce qui l'entourait puis les pupilles s'égaraient, sa tête entraînée par la fièvre qui la faisait frissonner et bouillir en alternance.

Hors du temps, hors des lieux et des gens, son esprit s'égara davantage, se sentant parfois délivrée du mal, insouciante et libre mais cela ne durait pas, elle retrouvait rapidement la douleur qui l'accablait, plongeant davantage dans un monde dont elle ignorait tout pour le combattre...

Finalement, la voix de son cousin perça les murs de brouillard qui l'entourait. Il lui parlait de ses enfants, tentant de la ramener à la vie, à la lutte. La tactique fonctionna ses tout petits l'attendaient, elle voulait à nouveau les câliner... ses enfants étaient devenus sa vie, elle avait promis à Flavien de veiller sur eux, ils étaient tout ce qui lui restait de lui. Elle le supplia donc de la ramener à Vittel dès que la médecin l'autoriserait.

Une prière secrète s'éleva alors vers le Paradis Solaire


Flavien, pardonnes-moi, j'ai été hardie,
La mort ne me faisait pas peur et m'apparaissait une délivrance
J'ai souhaité te rejoindre, tu me manques trop...
La vie sans toi n'est plus la même
Et je ne tiens en vie que par amour de nos enfants
Je vais me consacrer à eux désormais
Reposes en paix mon amour...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Souvenirs et pensées d'une veuve   Mer 11 Jan - 22:38

Les plaies avaient guéri… du moins celles visibles à l’œil nu, laissant sur son corps des marques délicates, gravées à jamais dans sa chair pour lui rappeler le jour où elle prit les armes contre la vile engeance de ce monde livré aux brigands, le jour où elle n’avait pas craint de faire front avec ses hommes plutôt que de se cacher derrière un torchon… le torchon de la honte signé par Marjolainne.

Ce soir-là, Jade s’était rendue seule sur la tombe de Flavien. La solitude l’oppressait. Parfois respirer devenait douloureux lorsqu’elle pensait à la perte subie, maudissant tout autour d’elle pour la priver de son amour. D’autres jours, elle vivait paisiblement, acceptant la volonté divine, voguant entre les diverses émotions qui l’accablaient. La Sparte n’avait pas trouvé d’autres alternatives que ses enfants pour se garder en vie, aussi commençait-elle à les gâter outrageusement au grand déplaisir de la nounou.

Marchant lentement, ses pas troublant la sérénité du soir, la jeune femme avançait le regard fixe, pointé vers le ciel, surtout vers la lune qui l’éclairait et arrivée à destination, resta là, un long moment en silence, le visage fermé à toute expression. Puis, la rage au cœur, lança fortement, la voix déchirée


Pourquoi m’as-tu abandonnée ? Pourquoi ?

La rouquine s’effondra en larmes, à genoux, une sensation d’oppression dans la poitrine, se moquant du froid qui lui mordait la peau, elle avait mal, trop mal pour quoi que ce soit l’apaise…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Souvenirs et pensées d'une veuve   Lun 23 Jan - 3:56

Le vent glacial hurlait aux fenêtres, réveillant la jeune femme qui remonta sur ses épaules les couvertures, frissonnant en s'éveillant d'un cauchemar. Les arrbres projetaient des ombres inquiétantes sur les murs de la chambre, rendant les premières sensations du réveil encore plus douloureuses. Le souffle court, elle était en sueur, ses cheveux retenus en une lourd natte, s'étalaient désormais épars sur l'oreiller. Elle se leva, revêtant un lourd peignoir de brocart, avant de s'approcher de la fenêtre. L'aube se levait, ce temps du jour où la lumière prend le pas sur les ombres... où la joie doit chasser la tristesse... mais parfois n'y parvenait pas.

Impulsivement, la Duchesse revêtit son mantel par dessus son peignoir et sortit. Les yeux cernés, les traits tirés, elle marcha jusqu'au cimetière, une idée folle tout droit sorti de son cauchemar, encore entre deux mondes, pas tout à fait réveillée, elle avait pris avec elle un petit livre relié en cuir qu'elle tenait fermement entre ses doigts crispés. Parvenue à la tombe de Flavien, elle déposa une fleur, une petite branche de lavande séchée. Dans cet étrange rêve, le ciel changeait de couleur, la nature changeait et la terre faisait un tour sur elle-même, régressant le temps, lui ramenant les disparus...

Mais rien n'arrivait et la Sparte resta là, hébétée, se réveillant de ce cauchemar avec encore plus de tristesse qu'elle en avait éprouvé jusque là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rothrude

avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Servante dévouée et fidèle
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Souvenirs et pensées d'une veuve   Lun 23 Jan - 4:07

Mais où est-elle pardi ?

Rothrude n'y comprenait rien, comme tous les matins, aux aurores, elle allait dans la chambre de la Duchesse pour commencer à préparer discrètement tout pour combler son besoin de coquetterie. Sa Grace se levait tôt, s'occupait des urgences puis passait à la nursery, elle prenait ensuite le petit déjeuner, réglait les affaires de ses terres et parfois faisait une sieste avec les enfants, doux moment de quiétude maternelle qu'elle appréciait. Mais elle n'était pas là ! Le lit encore tiède montrait qu'elle était levée depuis peu. Mais la servante remarqua que le mantel n'était pas là... pourtant aucune robe ne semblait être sortie... où est-elle ? Regardant par la fenêtre, elle vit une silhouette se diriger vers la chapelle. La domestique comprit et se hâta de s'habiller pour aller à sa poursuite, courant et haletant en se pressant.

V'tre Grâce, faut rentrer ! Vous allez prendre froid !

Rothrude la couvrit d'un châle et l'encouragea à se diriger vers le château, inquiète pour elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Souvenirs et pensées d'une veuve   Sam 28 Jan - 3:56

Elle avait recommencé à ne plus dormir, du moins elle se réveillait souvent la nuit, dormait peu, trop préoccupée. Elle ne faisait plus de cauchemars mais se sentait torturée par ses sentiments. Jade avait commencé un jeu dangereux, désormais, elle allait souvent jusqu'à la chapelle en pleine nuit, elle allait prier puis se recueillait sur la tombe de Flavien avant de rentrer. La rouquine tentait alors de reprendre le sommeil, y parvenait parfois quelques brèves heures mais était réveillée avant l'aube.

Elle perdait parfois la notion du temps, la duchesse savait qu'elle prenait une mauvaise pente, qu'au lieu de prendre du mieux elle régressait, qu'elle devait agir, qu'elle devait pour tous ceux qui comptaient sur elle, surmonter cela. Mais la solitude l'oppressait et les occupations de la journée parvenaient à l'étourdir suffisamment pour occuper son esprit. Mais la nuit ramenait les vieux démons contre lesquels la belle rousse luttait. Trouverait-elle la paix et le bonheur ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs et pensées d'une veuve   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs et pensées d'une veuve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensées Philosophiques d'un Voleur...
» Une plongée dans les pensées de Garrosh
» Transmition de pensée *-*
» Ténacité : Pensées nocturnes
» [Joute]La veuve et les orphelins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Vittel :: Château de Vittel :: Extérieur du Château :: Dépendances :: En souvenir de nos bien-aimés disparus :: À la mémoire de Flavien Von Frayner-
Sauter vers: