Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cours de Jade du 2ème niveau à l'université de Belrupt - Bailli

Aller en bas 
AuteurMessage
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Cours de Jade du 2ème niveau à l'université de Belrupt - Bailli   Dim 3 Juil - 21:35

Nous allons maintenant aborder le rôle du trio économique comtal/ducal en commençant par la fonction de bailli. Nous allons donc voir les tâches de chacun et ensuite, comment les interractions vont se faire afin de d'avoir un véritable trio économique et non trois personnes qui travaillent en silo.

Encyclopedie des Royaumes Renaissants a écrit:
Bailli
Le bailli visualise les flux financiers du duché dans son bureau. C'est à partir de ces éléments qu'il effectue le suivi financier du duché, et peut faire des prévisions de budget.

Les mines
Il peut remplacer le commissaire aux mines et aux grands travaux en cas de besoin pour l'entretien et la gestion des mines
- fixer le nombre de places par mine
- fixer le salaire des mineurs
- fixer le montant du RMI

Le cheptel du duché
Il est en charge des élevages du duché, qui permettent ensuite aux éleveurs d'acheter des vaches, cochons, moutons, brebis et chèvres. L'élevage de chaque animal consomme une certaine quantité de sacs de blé ou de sacs de maïs.

Les points d'État
Il est en charge d'embaucher les fonctionnaires qui fournissent les points d'État nécessaires au fonctionnement du duché. Les offres d'emploi ne sont pas nominatives, elles sont visibles à la mairie du village où il a choisit d'embaucher. S’il manque des points d'État à un duché, et qu’aucun fonctionnaire n’est disponible, il est possible au bailli d’en acheter au prix ridiculement exorbitant de 500 écus l’unité.

Si ces points viennent à manquer, le fonctionnement de l’administration est perturbé. Ainsi, si le nombre de points restants est compris entre 5 et 9, alors chacun des conseillers a, chaque heure, une probabilité de 5% de ne pouvoir entreprendre aucune action liée au service du duché. Cette probabilité augmente avec la diminution des points d'État en Institutions:

0 points d'État en Institutions : 80%
1 points d'État en Institutions : 60%
2 points d'État en Institutions : 40%
3 points d'État en Institutions : 20%
4 points d'État en Institutions : 10%
5 points d'État en Institutions : 5%
6 points d'État en Institutions : 5%
7 points d'État en Institutions : 5%
8 points d'État en Institutions : 5%
9 points d'État en Institutions : 5%

5 points d'État en Finance sont consommés chaque journée, peu importe le prestige du duché.
Si le nombre de points d'État en Finances vient à manquer, les dépenses de corruption et de gaspillage (qui sont normalement de 50 écus par journée et par village) sont augmentés du coefficient multiplicateur suivant:

0 points d'État en Finance: 100% = 100 écus par jour et par ville
1 points d'État en Finance: 80% = 90 écus par jour et par ville
2 points d'État en Finance: 60% = 80 écus par jour et par ville
3 points d'État en Finance: 40% = 70 écus par jour et par ville
4 points d'État en Finance: 20% = 60 écus par jour et par ville

Les fonds de défense
Chaque dimanche, le bailli transmet au connétable les fonds nécessaires au payement de chaque maréchal engagé par le prévôt des maréchaux. Il peut réapprovisionner le connétable pendant la semaine. Il ne contrôle pas l'utilisation de ces fonds, et ne peut pas les rapatrier pendant la semaine.

Les ports
Le bailli fixe la taxe d'amarrage journalière pour les ports constructibles du duché.

Les mandats
Le bailli peut aussi attribuer des mandats (uniquement des écus) à toute personne se trouvant sur le territoire du duché.

Nous allons aborder certains de ces points plus en détail, des questions pour l'instant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Cours de Jade du 2ème niveau à l'université de Belrupt - Bailli   Dim 3 Juil - 21:37

sourit en entendant les étudiants

Nous allons donc aborder chacune des tâches une à une, valider la compréhension et poursuivre. Donc, tout d'abord les mines ! On verra en détail les mines lorsque nous aborderons le travail du CaM. Le bailli peut remplacer un CaM, utile pour couvrir une absence mais il est préférable d'avoir une personne dédiée entièrement à ce poste, toutefois, si les mines sont très stables, il est possible de combiner. Mais attention ! On sous-estime souvent, à tort le rôle du CaM alors qu'il s'agit d'un poste important d'entrée d'argent. Nous nous attarderons donc à la partie non couverte par le CaM pour le cours.

Mines et RMI
Comme je disais, le Bailli a les clés du bureau du CaM et peut le remplacer en cas d'absence. Toutefois, faites très attention à un élément important ; il ne faut pas dédoubler le travail ! Si le CaM et le Bailli font l'entretien d'une mine donnée en même temps, la pierre et le fer nécessaire pour l'entretien seront comptés en double ! Imaginez une amélioration maintenant !

Le CaM et le bailli doivent travailler de concert, le CaM suite à ses analyses émettra des recommandations au bailli qui peut modifier les éléments suivants :
- le nombre de places pour chaque mine : ce nombre peut être changé plusieurs fois par jour, bien que ce ne soit pas utile de le faire aussi souvent. Les mines ont une capacité qui leur est propre et peut être ajustée entre 50% et 100% de la capacité maximale de la mine. Le nombre minimum de places est arrondi à l'entier supérieur (pour une mine de 75 places, le minimum est de 38 places) et est effectif immédiatement. Le nombre de places peut être changé même pour une mine fermée.
- le salaire pour chaque mine : peut être changé une fois par jour, effectif le lendemain. Le salaire pour une journée de travail peut aller de 15 à 17 écus avec les deniers. Il est payé en deux fois: la moitié le lendemain de la journée de travail et l'autre moitié le dimanche. Le salaire peut être modulé pour favoriser un type de mine, une mine particulière aussi.

C'est aussi à cet endroit que le bailli peut fixer le montant du RMI en deniers, sans pouvoir cependant descendre en dessous de 5 écus. Le RMI a été mis en place par le Roi Lévan afin de subvenir aux besoins élémentaires des vagabonds refusés aux champs, à l'armée ou dans les mines. Le salaire peut être fixé entre 5 et 6 écus mais il n'y a aucun intérêt pour une Province à avoir un RMI au dessus de 5 écus.


Avez-vous des questions pour cette partie ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Cours de Jade du 2ème niveau à l'université de Belrupt - Bailli   Dim 3 Juil - 21:38

Poursuivons

Le cheptel du duché

Vous allez me dire... c'est simple ! On leur donne du blé et du maïs et les petites bêtes mangent ! Mais non ! Il y a des calculs là aussi ! Chaque type de bête mange une certaine quantité de nourriture

Animal Consommation de blé par animal Consommation de maïs par animal
Vaches 3 11,25
Moutons 2,33 8,75
Cochons 1,67 6,25

Comme vous voyez il y a des quantités précisent à respecter pour que les bêtes aient la bonne taille et soient en bonne condition, prêtes à la vente. Vous vous étonnez sûrement aussi de voir que les bêtes mangent parfois une partie d'un sac. Il est essentiel de savoir que, l'autre partie du sac sera perdue si vous créez les bêtes une à une. Il y a, ainsi donc des quantités plus économiques de nourriture. Ainsi, on peut créer une vache avec 3 sacs de blé sans problème mais si on veut nourrir avec du maïs, vaut mieux le faire avec 4 vaches du coup ! Sinon ça vous coûtera 3 sacs de plus que les nourrir une à une.

Animal Lot à nourrir au blé Lot à nourrir au maïs
Vaches 1 4
Moutons 3 4
Cochons 7* 4

Pour les cochons, j'ai mis le minimum où on gaspille le moins car seul à 100 d'un coup il n'y a aucune perte, ce qui est utopique. Maintenant, y a-t-il une façon encore plus économique de faire des gains ? Bien sùr ! Tout dépend des coûts de chaque céréale. Supposons un prix d'achat par le duché de 12 écus pour le sac de blé et de 3,30 écus pour le sac de maïs. Nous aurions la rentabilité suivante :

Animal Coût avec blé Coût avec maïs Prix de vente
Vaches 36,00 37,13 45,00
Moutons 27,96 28,88 35,00
Cochons 20,04 20,63 25,00

Ainsi, dans mon exemple, il serait plus rentable d'utiliser toujours le blé, mais est-ce réaliste ? Non, car cela débalancerai l'économie si aucun sac de maïs n'était acheté. Dans ce cas, très précisément, nous aurions une rentabilité de 17,50% en utilisant du maïs et entre 19.8% et 20.1% avec du blé. Nous aurions pu avoir beaucoup d'autres permutations possibles à cet effet.


De même un registre quotidien de création est plus que souhaitable pour calculer justement les profits réalisés avec les bêtes. Des questions sur le cheptel ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Cours de Jade du 2ème niveau à l'université de Belrupt - Bailli   Dim 3 Juil - 21:39

La professeur sourit à la question, bien contente que le sujet soit amené par un élève

J'allais vous en parler après, bien heureuse que vous souleviez cette possibilité. Donc, dans une situation de pénurie d'écus ou encore de céréales, on pourrait forcer la trésorerie en négatif en mettant les écus dans un mandat, forçant une embauche de PE et on pourrait ensuite nourrir des animaux... les coûts apparaissent à ce moment au lieu du nombre de sacs ! (Je faisais cela comme bailli sur SK, les cochons étaient à 18,75 kb) Les coûts devraient être fixe mais je n'ai pas le cours actuel. Vous pouvez faire le test Messire Abraxes à partir de votre bureau si vous le souhaitez, vous pourriez nous dire si cela a bien fonctionné et le coût de création.

Il est important de comprendre que, si cela coûtait moins cher que les céréales, il faut tout de même une approche globale sinon on risque une surproduction de céréales dans la province.


Elle attendit pour voir si les étudiants avaient d'autres questions, ravie de voir leur intérêt

Non, ce n'est pas tout à fait ça... je vais expliquer d'une manière différente, je m'y suis prise peut-être trop vite, je suis désolée

Donc, lorsque la trésorerie est vide, on ne peut pas faire de mandat, on le verra dans cette section. Donc, pour le petit truc dont je parle il y a des étapes à suivre. Supposons qu'on a de l'argent mais pas de céréales, on crée un mandat pour vider la caisse mais on ne l'attribue pas, les fonds sont "gelés", ensuite on fait une offre bidon, invraisable même pour qu'elle ne soit pas prise, donc le maximum de PE au prix le plus bas car on peut afficher des PE même si les caisses sont en négatif. À ce moment, on peut nourrir les animaux directement sans faire de mandats (on créé avec écus). Ensuite, on doit tout défaire, donc annuler l'offre et le mandat...

Donc c'était le petit tour de passe-passe en cas de souci.... Est-ce plus clair ainsi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Cours de Jade du 2ème niveau à l'université de Belrupt - Bailli   Dim 3 Juil - 21:40

Points d'État

Le Bailli embauche les érudits qui fournissent les Points d'Etat nécessaires au fonctionnement du Comté/Duché. Les offres d'emploi sont visibles sur le panneau des embauches municipales où le bailli affiche. Les PE fournis deviennent disponibles et apparaissent dans le bureau du bailli à l'aube. Il y a un maximum de 50 PE pour chaque type de PE. Il est possible au bailli d’acheter des PE mais le prix est exorbitant soit 500 écus chacun.

Encyclopedie des Royaumes Renaissants a écrit:
Les points d'État sont fournis par les personnages qui sont au moins de niveau 3 et qui maitrisent au moins une connaissance de la voie majeure de l'État à 100%. Ils sont appelés fonctionnaires.

Ces points servent aux duchés et aux mairies pour pouvoir faire diverses actions à partir de 5 domaines de points d'État (et entre parenthèses la connaissance associée):

Institutions (Fonctionnement des institutions):
Duché: chaque jour, le duché consomme un certain nombre de points d'État en Institutions, et ceci en fonction du prestige du duché:
0 Un point d'État et demi en Institutions toutes les heures => 36 PE/j
* Un point d'État et demi en Institutions toutes les heures: 36 PE/j
** Un point d'État en Institutions toutes les heures: 24 PE/j
*** Un point d'État en Institutions toutes les deux heures: 12 PE/j
**** Un point d'État en Institutions toutes les deux heures (sauf à 4h et 6h): 10 PE/j
***** Aucun point d'État en Institutions n'est consommé: 0 PE/j

Finance (Mécanismes de collecte de l'impôt):
Duché: maitriser la corruption (5 points d'État en Finance par jour)
Maire: lever l'impôt (5 points d'État en Finance pour une levée)

Justice (Principes du droit):
Maire et procureur: lancer des procès (1 point d'État en Justice pour chaque procès lancé)

Communication (Techniques de communication):
Maire: envoyer des courriers à tous les personnages se trouvant dans le village
Porte parole: envoyer des courriers à tous les maires du duché

Commerce (Commerce):
Maire et commissaire au commerce: faire des achats et ventes sur le marché, créer des mandats (1 point d'État en Commerce par tranche de 10 000 écus échangés - sauf achats automatiques)

Donc pour les PE institutions la consommation variera en fonction du prestige de votre province. Si vous êtes bailli, vous aurez droit jusqu'à 2 embauches par jour sans dépasser 50. Ainsi, s'il vous reste 30 PE institutions, vous pouvez afficher 1 ou 2 annonces (mais en même temps !) de 20 PEi par contre si vous avez 40 PE institutions, vous ne pourrez afficher que 1 ou 2 annonces de 10 PEi . Si les PE institutions viennent à manquer, ce sont les accès des conseillers qui causent des soucis... les clés des bureaux coincent subitement mais irrégulièrement ! Un vrai chaos !

5 PE finance sont consommés quotidiennement, peu importe le prestige du Comté/Duché. Si ceux-ci viennent à manquer, les dépenses de corruption et gaspillage augmentent.

Une provinces a besoin de PE justice pour lancer des procès (1 procès = 1 PE). S'il n'y a plus de PE, il est impossible de lancer un procès.

Les PE commerce sont utilisés à raison de 1 par tranche de 10 000 écus échangés sur la foire ou par mandats. Les mandats coûtent des Points d’Etat dans le domaine du commerce, de trois façons :
* lors du transfert depuis l’inventaire de la Province vers le mandat, 1 PEc est consommé par tranche de 10 000 écus sur la valeur totale de celui-ci
* lorsque le mandat est rendu à la Province, 1 PEc est à nouveau consommé par tranche de 10 000 écus
* toutes les semaines, le dimanche, 1 PEc est consommé par tranche de 10 000 écus
Pour évaluer la valeur en écus des marchandises, le cours de la veille dans l’ensemble du royaume est pris en considération.


Voici un exemple d'informations données en Franche-Comté aux érudits par le bailli

shenkj_ a écrit:
Méthode de recrutement:

Les points d'Etat peuvent être donnés par des personnes ayant obtenu 100% dans les connaissances requises, après avoir suivi des cours à l'université.

Lorsque c'est possible, le bailli demande, dès la veille, les points d'Etat indispensables au Comté, en précisant le(s) domaine(s) qui nécessitent des PE.
Les notables possédant les PE recherchés peuvent donner leur liste de la journée dès le lendemain.

Vos charges et vos responsabilités ;

Citation :

Vous avez reçu l'agrément du Duché/Comté pour travailler dans l'administration.

Vous pouvez produire un travail correspondant à :
* X points d'État dans le domaine des institutions
* X points d'État dans le domaine des finances
* X points d'État dans le domaine de la justice
* X points d'État dans le domaine de la communication
* X points d'État dans le domaine du commerce
* X points d'État dans le domaine de l'armée

Afin de permettre au Bailli de mettre l'offre d'emploi dans le village approprié, merci de préciser le village où vous vous trouvez. Vous n'êtes pas obligé de venir donner vos PE tous les jours. Le bailli offre l’emploi à celui qui a été le moins embauché dans le mois, en cas d'égalité, il regarde les embauches des mois précédents.

Le bailli attribue l'offre d'emploi en le précisant dans le Bureau des fonctionnaires d'état, et met en même temps l'offre d'emploi à la mairie du village qui se présente comme ceci:

Citation :
Le Comté cherche à recruter un haut fonctionnaire.
Qualification requise: ** points d'État dans le domaine des **.
Salaire : ** écus.

En cas d'urgence, si personne n'a les PE recherchés, le bailli envoie un courrier de demande aux hauts fonctionnaires et embauche les premiers qui se présentent. Si le Bailli n'a pas besoin de PE, il peut le préciser, pour éviter que les fonctionnaires disponibles n'attendent inutilement sa venue. Les bourgmestres et les Gouverneurs peuvent aussi avoir besoin de PE.

Vous pouvez donc réaliser que si vous êtes bailli, il y a un ordre important d'embauche à faire en fonction des différents risques qu'un manque de PE causerait. Selon vous quel serait-il pour les 5 types de PE ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Cours de Jade du 2ème niveau à l'université de Belrupt - Bailli   Dim 3 Juil - 21:41

Voici l'ordre des priorités

1- Institutions
2- Finance
3- Commerce
4- Justice
5- Communication

Car on va chercher à sécuriser en tout premier lieu les points d'institutions qui vont permettre le bon fonctionnement de la province. Donc, c'est principalement basé sur l'utilisation des points que l'ordre se crée ainsi les points de communication sont rarement demandés.

Poursuivons !


Les fonds de défense

Chaque dimanche, le bailli transmet au connétable les fonds nécessaires qui verse à son tour la somme au prévôt pour le paiement des maréchaux. Il peut réapprovisionner le connétable pendant la semaine. Il ne contrôle pas l'utilisation de ces fonds, et ne peut pas les rapatrier pendant la semaine. Les écus inutilisés par le connétable ou le prévôt reviennent dans la trésorerie générale dans la nuit du samedi au dimanche


Le second bouton est prévu pour les sommes de la semaine suivante, puisqu'il n'y a que 1000 écus comme choix, cela ne vous prend pas trop de temps, vous faites OK tout simplement. Or, 1 000 écus ne sont parfois pas suffisant, le bailli peut alors rajouter des écus supplémentaires grâce au premier bouton. L'idéal, lorsque vous savez à peu près le montant utilisé, est de mettre le dimanche le montant supplémentaire. Ainsi, si c'est 1250 écus qui a été utilisé la semaine précédente, vous pourriez le dimanche déjà mettre 300 écus supplémentaires pour la semaine et en principe, vous n'avez plus à vous en préoccuper à moins d'une alerte majeure.

Des questions sur les fonds attribués à la défense ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Cours de Jade du 2ème niveau à l'université de Belrupt - Bailli   Dim 3 Juil - 21:42

Les mandats

Un mandat est un document joint à une cargaison contenant des écus et / ou des marchandises. Le mandat est utilisé pour effectuer des transaction de commerce intérieur ou extérieur au Comté/Duché, pour des paiements de soldes à des maréchaux ou des soldats, etc. et est confié à une personne par la province. Le bailli ne peut mettre dans les mandats que de la trésorerie

1. Généralités
- Le bailli ne peut pas s'attribuer un mandat à lui-même !
- Le Bailli peut attribuer un mandat au CaC, le CaC peut attribuer un mandat au Bailli
- Pour attribuer et rendre un mandat comtal/ducal, il faut être dans la province où il a été attribué et accepter le mandat AVANT le départ.
- Une personne ne peut avoir qu'un seul mandat, qu'il soit comtal, ducal ou municipal.
- Seule la personne qui a été mandatée peut mettre fin au mandat. Personne ne peut y mettre, que la personne soit en retraite, présumée morte, déménagée, etc. Le mandat n'a pas de date de péremption.
- Si la personne mandatée meurt, le contenu du mandat (marchandises et écus) disparait avec le cadavre.
- En cas d'attaque par les brigands, le contenu du mandat est protégé.
- Les mandats comtaux/ducaux peuvent contenir jusqu'à 65 535 items de chaque type. Un mandat comtal peut contenir jusqu'à 83 886.08 écus (Les écus supplémentaires disparaissent)
- Les mandats coûtent des Points d’Etat dans le domaine du commerce, de trois façons que nous avons vues précédemment

Comme vous pouvez le voir, j'ai en fait trouvé deux informations qui se contredisaient pour les écus et comme je n'ai jamais eu autant de liquidités à protéger... je ne l'ai jamais moi-même testé ! J'ai demandé à deux baillis de mes connaissances qui n'avaient jamais mis autant eux-mêmes... je n'ai donc pas la réponse et j'ai préféré vous mettre les deux informations.

2. Le rangement des mandats
- Les mandats en cours sont ceux qui sont en ce moment attribués à quelqu'un.
- Les mandats arrivés à terme sont les archives des mandats rendus (celle-cisont parfois nettoyées)
- Les mandats à attribuer sont des mandats qui ont été créés mais qui n'ont pas encore été donnés à quelqu'un, souvent en attente d'être attribué par le CAC, le bailli ou le connétable selon les cas.
- Créer un nouveau mandat : Permet d'arriver la création d'un mandat qui nécessite une somme et un libellé qui détaille le pourquoi de l'existence du mandat.

Note : Les mandats sont rangés par ordre chronologique dans le bureau du Bailli

3. Comment faire un mandat
Le CaC peut fournir le mandat en marchandises et le Bailli les écus.

Première étape : Créer le Mandat
Si c'est un mandat contenant de l'argent, le Bailli doit créer le mandat. Le Bailli ne peut attribuer de mandat d'argent si la trésorerie est négative.
Le bailli rédige le contrat ou prend le libellé fourni par le CaC, il y met la somme en écus (pas de virgules, 99 999 écus maximum). Un numéro est alors attribué au mandat.

Seconde étape : Fournir le mandat
S'il faut des marchandises, le CaC prend la relève et joint toutes les marchandises spécifiées sinon cette étape est sautée. Petit truc ; si le mandat sert au paiement de soldes, il faut prévoir un objet (baton, pierre, rame) pour faciliter les transferts.

Troisième étape : Vérifier le mandat
Retourner dans la Gestion des mandats, sélectionner le mandat dans la liste des mandats en cours, et vérifier qu'il est complet (texte, écus, marchandises)
Pour récupérer l'argent ou les marchandises placés dans un mandat non attribué, il suffit de choisir "supprimer": le contenu du mandat revient dans l'inventaire de la province (marchandises) ou trésorerie (écus). Seul le CaC peut supprimer un mandat non attribué contenant des marchandises. Il n'est pas possible de sortir des marchandises d'un mandat sans le supprimer.

Dernière étape : Attribuer le mandat
Ecrire le nom de la personne à mandater, puis "mandater". Ceci peut être fait par le CaC ou le Bailli. Le mandat est alors visible dans la liste des mandats attribués.
Attention: dans la v3, il ne peut y avoir qu'un seul mandat non attribué à un instant donné.

Maintenant, quoi écrire dans un libellé de mandat ?
Ce document à pour vocation d'évoquer l'ensemble des mentions particulières qu'un mandat devrait comporter afin d'être complet et recevable en cour de justice. Ces mentions sont indispensables pour pouvoir suivre les évolutions des inventaires et trésorerie des mandats lorsqu'ils sont encore attribués, et permettent une protection juridique pour les institutions comtales/ducales vis à vis des porteurs frauduleux.

Je vous présente un mandat "type" :
Citation :
Mandat confié à (nom IG) en qualité de (MA, maire, douaniers, policiers...).
Ce mandat contient :
- XX écus
- Liste exhaustive des denrées contenues dans le mandat, et si elles font objets d'échanges ou de dons : mettre la valeur
ex : 10 pains à 6.65 écus.

Ce mandat devra être rendu le xx (date de retour prévue) avec :
- XX écus
- Liste exhaustive des denrées que le mandat devra contenir, avec la valeur de celles-ci.

Au vue des frais d'entretient des mandats actifs, tout délai supplémentaire pourra être considéré comme une atteinte au bon fonctionnement des institutions comtales/ducales. Si le porteur du mandat se refuse à rendre ledit mandat après demande de restitution, il pourra être traduit devant un tribunal pour trouble à l'ordre public.

Fait à (lieu), le (date de création)
Par (nom du créateur du mandat) en qualité de (CaC, bailli, connétable)

Avez-vous des questions ?


(source ; adapté à partir du travail fait par Russo)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 26
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Cours de Jade du 2ème niveau à l'université de Belrupt - Bailli   Dim 3 Juil - 21:43

Les Statistiques financières

Comme nous en parlons depuis le début, le bailli gère les coffres contenant les écus. Il doit donc avoir accès à certains rapports pour donner des comptes-rendus de l'évolution de la situation financière, ce qui se fait grâce aux statistiques financière. Il s'agit d'un rapport quotidien mais qui est mis à jour à chaque heure.

Connaître les liquidités de la province est essentiel, mais cela ne veut rien dire en soi, il faut tenir compte de la valeur des denrées que détient le CaC, ce que nous verrons quand nous aborderons ce poste. De plus, posséder beaucoup d'écus et ne pas les utiliser, n'apporte aucune utilité. La trésorerie va fluctuer en cours de semaine, ce qui est tout à fait normal mais elle doit demeurer positive sinon vous êtes considérés comme endettés auprès du Roi ou de l'Empereur.

Impact d'une trésorerie en négatif ou endettement :
- les salaires des mineurs et le RMI sont payés
- les fonctionnaires sont payés
- l'enveloppe hebdomadaire est versée au prévot
- les mandats en écus sont impossibles
- le CaC ne peut plus acheter à la foire comtale
- les dépenses de prestige en argent et en denrées ne sont plus possibles: le Comté doit donc retrouver une trésorerie positive avant de pouvoir ré-investir dans le prestige.

Afin de suivre correctement les finances de la province, il est recommandé de ne pas se baser uniquement sur la valeur de la trésorerie à un instant donné mais de tenir compte chaque jour des salaires miniers qui seront versés le dimanche de même que les écus au connétable. Ainsi, pendant la semaine, la trésorerie augmente graduellement grâce à l'apport des mines puis redescend le dimanche. Pour pouvoir juger sa gestion de la trésorerie, il faut donc prendre les informations au même moment et comparer sa trésorerie avec celle du même moment de la semaine précédent. Personnellement, je faisais toujours les comptes le dimanche soir, ainsi j'avais des valeurs similaires et je pouvais expliquer les variations hebdomadaires au Conseil

Il est recommandé d'afficher le rapport de Statistiques financières quotidiennement soit au Conseil ou à tout le moins au trio économique. On peut ainsi avoir le rapport de la journée, de la veille, le cumul de la semaine courante ainsi que celui de la semaine prédédente. Voici les éléments du rapport :

Revenus
- Revenus des impôts : Revenu de la taxe lorsque quelqu'un achète sur la foire (50 écus par panier)
- Revenus des ventes : Revenu des ventes faites sur la foire par le CAC
- Création de monnaie : Monnaie générée la veille par la mine d'or (les salaires apparaissent dans les dépenses)
- Vente d'animaux : Revenus des ventes d'animaux du jour (ne comprend pas les dépenses afférentes)

Dépenses
- Achats classiques : Achats faits par le CAC sur la foire
- Dépenses de recrutement minier : Somme des demis-salaires miniers dont le solde est versé le dimanche et RMI
- Salaires des forces de l'ordre : Coût des embauches faites par le prévôt la veille
- Corruption et gaspillages divers : Coût de la veille lié au nombre de PE finances et au prestige de la province
- Balance des mandats civils : non mis en application
- Balance des mandats militaires : non mis en application

Toutefois, certains éléments ne sont pas répertoriés dans le panneau du baili mais entrent dans la composition des états financiers.

Recettes
- Ventes par le biais de mandats
- Sommes provenant des candidatures aux élections comtales / ducales : 1000 écus par liste
- Taxes sur les tavernes (20 écus par taverne standard, 40 pour une taverne de ramponneau, 10 écus par place supplémentaire)
- Revenu des ventes de bateaux au profit de la province

Dépenses
- Fonctionnaires: salaire des fonctionnaires produisant des Points d'Etat pour le fonctionnement du Comté/Duché
- Toutes les dépenses par mandat: achats, paiement des forces armées, prêts bancaires, et
- Dépenses pour le prestige

Ceci complète la section pour le bailli, avez-vous des questions ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de Jade du 2ème niveau à l'université de Belrupt - Bailli   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de Jade du 2ème niveau à l'université de Belrupt - Bailli
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maitre-picoleur, pandawa au marteau [niveau 199]
» Yeh, projet de pandawa feu terre CC au niveau 90
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» Panda Terre niveau 100-101
» Kuma, pandawa feu niveau 113 (poing enflammé, rhon, rhumes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Vittel :: Château de Vittel :: Le Château - quartiers communs :: Économie-
Sauter vers: