Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un événement fort attendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Sam 9 Juil - 17:45

Son fils reposant dans ses bras, la jeune femme semblait totalement fascinée dans sa contemplation ! Les paroles de Séwen la sortir de sa rêverie admirative

Oui, je t’en prie Séwen, si tu peux rester quelques jours, je serais rassurée. Je te remercie pour tout ! Je crois que tu as durement gagné ton repos !

Elle lui sourit affectueusement en lui prenant la main pour la remercier puis se tournant vers Yarwelh

Merci à toi aussi Yarwelh pour tout ton support ! Vous êtes si gentilles toutes les deux d’avoir été là pour moi… et pour notre fils.

La noble était sur un nuage, souriant, tout à sa joie de tenir en ses bras ce bébé qu’elle avait porté en elle de longs mois, qu’elle avait chéri et aimé avant même qu’il voit le jour, encore émue du miracle de la vie ! Regardant en alternance la porte et son nourrisson, Jade pensait à ces deux êtres si chers dans sa vie. Elle rayonnait ! Donnait de légers baisers sur le front de leur enfant, le câlinant, l’admirant, l’observant avec émerveillement, le trouvant parfait ! (le père dirait bien comme lui !) La belle Duchesse bouillait d’impatience de montrer leur enfant à Flavien. Lorsque la porte s’ouvrit, la Sparte sentit son cœur s’emballer et eut un sourire radieux en voyant son époux, le laissant s’approcher et s’asseoir sur le lit auprès d’elle pour mieux lui montrer leur enfant tout en répondant à sa question.

Je vais bien, seulement lasse après un tel effort, ne vous inquiétez point mon amour…

Depuis le début de sa grossesse, Flavien n’avait pas cessé de dire qu’elle portait un fils en son ventre. Le Très-Haut se serait montré bien cruel de lui refuser cela après lui avoir enlevé son père moins d’un mois plus tôt. Aussi, la jolie rouquine ne fut guère surprise de l’entendre immédiatement demander si c’était un garçon. Alors qu’elle s’apprêtait à répondre, le nouveau papa se montra plus rapide, sûrement trop anxieux de la réponse et put le constater de par lui-même en soulevant la couverture qui recouvrait leur enfant. Jade reçut alors le témoignage de l’amour de son époux qui semblait au comble de la joie. Prêt à le nommer déjà tant il regorgeait de fierté évidente. La noble regarda leur fils avec tendresse en murmurant le prénom à quelques reprises puis regarda son Flavien, son amour, en souriant.

Bienvenue en ce monde Maximilien Von Frayner de Sparte !

Les mots s’étaient envolés, tendres, doux, presque caressants mais avec une légère pointe de fierté dans le ton. Jamais la belle rousse n’eut crû possible d’être aussi heureuse qu’au jour de leur mariage. Voyant son époux désireux de prendre leur enfant, elle ouvrit les bras pour qu’il puisse le prendre aisément, trouvant leur fils minuscule au creux des bras de son père alors que Maximilien avait tout de même très bien profité dans le ventre de sa mère ! Jade appuya sa tête contre l’épaule de Flavien, fermant les yeux à l’occasion, fatiguée par les longues heures de délivrance, elle admirait leur fils avec un air de bonheur évident, échangeant des regards amoureux et tendres, sachant que le Duc lui témoignait ainsi discrètement son amour.

Elle se demanda bien ce que son beau Lorrain voulait faire en demandant au personnel de se réunir et fut prise d’une subite angoisse en le voyant tenir leur bébé à bout de bras, son cœur de jeune mère s’affola bien qu’elle savait que le nouveau papa ferait très attention. Il était bien évident que Flavien en ce moment était aussi fier qu’un paon et sa douce comprenait que pour lui, il s’agissait d’assurer la lignée, d’avoir un héritier en plus d’avoir un fils. Jade reposa sa tête contre l’épaule de son bien aimé lorsqu’il revint s’asseoir à ses côtés. Il avait raison, il fallait aviser la famille, les amis… faire une grande fête pour célébrer l’arrivée de l’héritier de Vittel !


Oui mon aimé, nous devrons célébrer dignement la naissance de notre enfant et faire prévenir la famille. Mais certains membres de la mienne souhaitaient venir à Vittel pour la naissance, j’ignore s’ils sont là... Gersende ! Vas t’enquérir si ma famille est arrivée et si c’est le cas, ils peuvent venir voir le bébé. Si cela vous agrée mon amour ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie_Claire

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Jeu 14 Juil - 21:31

Sourire. Large sourire sur le visage de la renarde en entendant que leurs grâces le duc et la duchesse de Vittel pouvaient leur recevoir, bien consciente du fait que cela signifiait probablement que l’héritier ou la fille de Vittel était né. Tout ce bonheur lui rendit heureuse aussi, et pour un petit instant elle oubliait son obsession obscène pour le serviteur de sa nièce. Pourquoi toute cette empathie ? Espérait-elle de siffler un verre sur la table des émotions positives qui se trouvait présentement dans le château, dans l’espoir de pouvoir sortir du nid noir et obscure qui était son âme et ses mémoires ? Était-ce également la raison pourquoi elle écumait toutes les fêtes, bals et événements, et pourquoi elle savourait les hommes comme si ils étaient des délices uniques ? Il y avait une large trou dans sa vie, une immense cratère ténébreux causé par l’impact météoritique qui l’avait dérobé il y a dix ans de la capacité d’en user avec les sentiments de manière normale, qui l’avait rendu mélancolique et sur certains moments pessimiste. Et ce gouffre effrayant, elle essayait naïvement de le remplir avec les petits plaisirs, comme les hommes. Tout était superficiel et artificiel et elle s’en rendait bien compte, mais elle ne voyait qu’une lumière à la fin du tunnel et c’était celle-là, bien qu’elle ne savait pas où elle allait l’amener.

Le château de Vittel, ses murs et ses couloirs lui faisaient songer d’autrefois. Etait-ce peut-être pourquoi elle se sentit si attirée au jeune serviteur ? Parce que les lieux lui faisaient penser à un autre temps, une autre place, mais surtout un autre homme ? Les mémoires étaient toujours là d’ailleurs, sur chaque instant du jour. Mais parfois elles étaient noires et parfois blanches. L’un moment elles étaient enluminées par une lumière si claire et belle que l’éclat des astres, l’autre moment elle se logeaient dans le profondeur obscure de la mer sauvage. Les mémoires de ses bras muscles et forts, l’embrassant. Les jours ensoleillés dans les forêts, sur les prairies. Les excursions au cheval. Les cours de combat à l’épée… Quelle avait été heureuse alors, heureuse comme ses deux apparentés à côté du lit où était né leur premier enfant, le premier enfant de Vittel.

Elle les aperçut lorsque Romain ouvrit la porte de leur chambre. La duchesse dans son lit et l’enfant dans les bras de son père. Fatiguée, mais brillante comme une étoile après son naissance. Elle entra en silence et sourit, ne disant rien. Le silence pouvait être sacré parfois, et celui-ci était un de ces moments. Elle regarde le petit, mais elle ne pouvait pas voir le genre. Mais il, ou elle, était beau, sans aucun doute. En revenant sur terre à cause de la main de Victoire dans la sienne, elle décida quand même de prendre la parole, car les félicitations pour les jeunes parents étaient bien appropriées.


Félicitations, cher neveu et chère nièce.

Épicétou, comme dirait la petite à côté d’elle. Car niveau originalité en ce moment, c’était nihil. Et en plus, elle ne voulait pas déranger trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Lun 18 Juil - 16:21

La tête toujours posée contre l’épaule de Flavien, la noble câlinait leur enfant que l’heureux père tenait en ses bras, embrassant ses petits pieds, lui caressant le visage du bout du doigt comme un objet précieux. Elle oubliait peu à peu les douleurs de l’enfantement, les angoisses qui l’avaient assaillie, désormais entière à la joie qui l’habitait et à l’amour qui l’unissait à son époux. D’une voix douce, à peine au-delà du chuchotement, elle leva les yeux vers son bien aimé

Nous avons un fils… Et je l’aime déjà infiniment… Tout comme vous ! Aristote m’a comblée de ses bienfaits ; un merveilleux époux ainsi qu’un enfant en santé ! Je vous aime tant Flavien !

Jade approcha ses lèvres des siennes pour lui donner un tendre baiser avant de reposer à nouveau sa tête contre l’épaule si accueillante, épuisée de l’effort mais au comble du bonheur en observant son fils dans les bras de son père. Le bruit de la porte qui s’ouvrit et les pas sur le carrelage lui firent relever la tête, les premiers visages qu’elle aperçut furent ceux de sa tante Marie-Claire et de sa demi-sœur Victoire. Un sourire illumina le joli minois de la rousse, certains membres de sa famille avaient fait le trajet jusqu’en Lorraine ! Le geste la toucha et elle accueillit avec joie les félicitations offertes.

Je vous remercie tante Marie-Claire... Je vous présente Maximilien von Frayner de Sparte !

Le ton ne pouvait mentir, la Sparte était fière d’avoir donné le jour à un fils et la façon la Duchesse avait prononcé son nom, démontrait bien qu’elle savait qu’elle avait réussi ainsi à combler de bonheur son époux tout en faisant son devoir d’assurer un héritier à Vittel !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un événement fort attendu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nouvelle vitesse d'entraînement
» [ RESOLU ] Faire disparaître un personnage + enlever un événement une fois fait
» Petite question entraînement
» Maquette d'un fort de l'empire
» [18+]Plus fort que Renaud et Gérard Majax.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Vittel :: Château de Vittel :: Aile Nord-
Sauter vers: