Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un événement fort attendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Un événement fort attendu   Sam 25 Juin - 23:08

[Château de Vittel, 30 juin 1459]

La journée avait débuté comme toutes les autres, du moins dernièrement, c’est-à-dire par bébé qui s’étirait, à l’étroit dans le ventre de sa mère. Jade ressentit donc les poussées de son enfant avec bienveillance bien qu’elle eut préféré dormir plus longtemps dans les bras de Flavien. Sa seule position confortable pour dormir récemment s’avérait être sur le côté, les bras de son bien aimé l’enveloppant avec tendresse. La Sparte réalisait à peine qu’ils allaient être bientôt parents, pourtant l’énorme ventre qu’elle portait désormais très bas en était bien la preuve ! Elle caressa doucement son ventre, là où la noble percevait les mouvements, chuchotant

Laisse maman dormir encore un peu…

La belle rousse prit la main du jeune Duc qui l’entourait et l’amena à ses lèvres pour y déposer de légers et tendres baisers dans la paume de celle-ci, moments exquis de douceur où elle espérait que Flavien se réveille pour la couvrir d’attention ce qui ne tarda pas à se produire, savourant le réveil du jour dans les bras l’un de l’autre.

Mon amour, je vais travailler ici aujourd’hui, je me sens un peu lasse… pourriez-vous aller au Castel sans moi, cela ne vous ennuie pas mon tendre ?

Elle avait prononcé ces mots affectueusement entre deux baisers. La route s’avérant plus difficile alors que sa grossesse venait à terme, la noble espaçait les déplacements à Nancy mais bénéficiait d’une large volière pour compenser. Jade avait donc laissé son beau Lorrain partir pour la journée, sachant pertinemment qu’elle se languirait de sa présence et le retrouverait avec une joie évidente le soir venu. La Sparte se leva et fit appeler sa servante pour qu’elle l’habille et la coiffe mais lorsque celle-ci entra dans la pièce, elle s’arrêta net

Vous m’avez fait mander Votre Grâce…

La flaque au pied de sa maîtresse, la main sur le ventre de celle-ci, son regard étonné… la situation était claire, aujourd’hui il y aurait un accouchement ! Rothrude aida la rouquine à s’asseoir sur le lit pendant que la Duchesse de Vittel et Blâmont lui disait rapidement

Tu sais ce que tu dois faire…

Oui ! J’vais chercher votre amie la médecin et votre amie la Dame de Fraize, pis je fais prévenir la sœur du Maître et j’envoie vos pigeons. J’vais revenir vite Votre Grâce.

Rothrude fit signe à une des gamines qui faisait office de bonne à tout faire à Vittel de rester près de la noble pendant qu’elle s’éclipsait.

Jade était hébétée, elle n’avait pas mal, juste surprise. Elle reconnaissait les signes que Séwen lui avait expliqués mais la réalité est toujours loin de la théorie ! Gersende, la bonne, qui faute de savoir quoi faire, faisait des allers retours entre la porte et le lit, l’aida finalement à s’allonger confortablement et entreprit de ramasser les vêtements de ses maîtres laissés là épars. La belle rousse remarqua la chemise que Flavien portait la veille parmi les diverses étoffes.

Donnes-moi cette chemise… oui la blanche…

Elle porta à son nez la chemise, la humant longuement pour ressentir la présence de Flavien et, caressant son ventre rond et tendu, la jeune femme se mit à chuchoter avec douceur à son bébé attendant la venue de ses amies, se rassurant ainsi elle-même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rothrude

avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Servante dévouée et fidèle
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Sam 25 Juin - 23:11

La servante sortit, oui elle savait ce qu’elle devait faire ! La Duchesse avait pour habitude d’être prévoyante et elle avait bien donné ses instructions pour lorsque le moment serait venu. Rothrude se dirigea rapidement en premier vers l’aile ouest où logeaient les invités et se rendit à la chambre de la seule médicastre des Hospitaliers de Jérusalem, cognant rapidement et entrant en vitesse en entendant l’autorisation. Dans sa précipitation, elle accrocha le bout de ses chausses dans un tapis qui ornait le carrelage du sol et se retint à temps pour ne pas s’affaler de tout son long devant la blonde jeune femme.

C’est la Duchesse… Elle va… respire bruyamment après avoir couru dans les couloirs elle a une grosse flaque à ses pieds, j’pense que l’enfantement commence, m’dame. Ma maîtresse est dans sa chambre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Séwen

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Chef de Port de Marseille et Vice Amirale de Provence, Dame de Champigneulles
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Dim 26 Juin - 7:32

Séwen était arrivée tard dans la nuit de ses terres Bourguignonnes, et un messager partit de Cosne, était arrivé
avant elle quelques heures plus tôt annonçant son arrivée.
La nuit avait été agitée pour Séwen qui avait fait des cauchemars, sûrement trop fatiguée, peut-être à cause du voyage,
ou d'avoir laissé ses enfants sous la garde de son oncle par alliance Alan Parker et ses parents, n'aimant pas les laisser
Muguette car cette dernière les gâtait trop, ou par la départ d’Erebot pour d’autre rivage que cela de son cœur,
et c’est a nouveau seule qu’elle se rendit du château de Villel aider comme promis son amie Jade a mettre au monde son enfant.

Quelque peut libérée par les appels de la femme de chambre de Jade, Séwen se réveilla en sursaut...
Elle entendit que Jade avait perdu les eaux et que la pauvre Rothrude ne savait plus trop où aller ou vers qui se tourner.


Princess se leva et alla ouvrir la porte.

Eh bien que de cris pour si peu... entre et dis-moi si elle se tord de douleur ou si elle a l'air normal,

dans ce cas-là, il faut que tu ailles faire chauffer de l'eau et beaucoup...
et prépares 2 bacs dans la chambre où la Duchesse va accoucher, de plus tu iras chercher Dame Yarwelh,
pour que l'on se rejoigne vers Jade, et de là-bas je donnerai d'autres instructions...
Maintenant laisses-moi me préparer et je trouvera le chemin pour aller voir ta maîtresse pour la rassurer...

Princess en avait vu des accouchements, et les siens comme ceux des autres avaient été pénibles, mais elle était
confiante en ce qui concernait Jade, elle savait que tout allait bien se passer.

La belle s'apprêtât, attachant ces longs cheveux blonds oubliant au passage quelques boucles, avec un fichus de

coton blanc ce qui lui éclairait le visage. Elle sortit quelques minutes plus tard de sa chambre et alla auprès de Jade,
trouvant de suite les appartements de cette dernière, suivant l’effervescences des gens de maison qui allaient et venaient t
elle des abeilles a la ruche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rothrude

avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Servante dévouée et fidèle
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Dim 26 Juin - 12:00

Elle avait finalement repris son souffle, honteuse d’avoir réveillée ainsi en sursaut une invitée de ses maîtres et s’empressa de répondre à la question

Non m’dame, elle se tenait juste le ventre, surprise, j’l’ai aidé à s’asseoir sur le lit pis j’suis venue de suite vous prévenir.

Le reste des réponses ressemblant à des « oui, m’dame », « tout de suite m’dame », « j’y cours m’dame » sans intérêts avant de se précipiter hors de la pièce en marmonnant

J’vais chercher l’autre dame ! (pour faire différent !)

Rothrude repartit en vitesse, elle intercepta Gersende qui passait alors la tête par la porte de la chambre des maîtres au cours d’un aller qui n’aurait pas de retour et Rothrude, d’un air calme qui n’était pas ce qu’elle ressentait lui transmis des instructions.

Je t’avais dit de rester avec la duchesse, elle va enfanter… Laisse… Va dire à la cuisinière d’faire chauffer tous les chaudrons d’eau possible… pis va chercher deux bacs, tu les amèneras dans la chambre d’la maîtresse où elle va mettre bas. Après tu r’viens me voir, compris ?

Voyant que la gamine avait compris (c’était le but après tout !), Rothrude repris son chemin, tentant cette fois ci de prendre garde à se tenir sur ses deux pieds et recommença le même manège à la chambre de la Dame de Fraize mais prit cette fois le temps de respirer pour ne pas trébucher et bafouiller à nouveau.

Dame ? Ma maîtresse va bientôt donner la vie, elle est dans sa chambre…La dame médecin va la rejoindre

La servante tentait de garder son calme mais c’était la première noble qu’elle servait et qui enfantait pendant son service. Elle avait bien sûr vu sa mère mettre bas comme une chatte mais dans sa tête, une noble c’était différent d’une gueuse pour accoucher mais elle ne savait pas trop pourquoi. Laissant là ses réflexions, elle ressortit aussitôt, la servante devait aviser la soeur du maître aussi… puis elle avait des pigeons à envoyer !

Ainsi donc, après avoir prévenu les invitées, la servante exécuta les instructions reçues puis sortit vers le cabinet de travail de la noble et y prit les missives qu’elle avait entouré d’un ruban blanc, elles étaient destinées au Duc et maître des lieux bien évidemment mais aussi à quelques membres de la famille. Elle prit les missives et se dirigea vers le pigeonnier d’un pas vif.

Le premier pigeon s’envola vers le Castel de Nancy pour se déposer sur le bureau du futur père se lisant ainsi


Citation :
Mon tendre amour, mon bien-aimé Flavien,

Si vous recevez cette missive en cet instant, c’est que votre enfant s’est décidé à venir au monde. Je suis entre bonnes mains, vous le savez fort bien et je vous prierai de ne point vous inquiéter à mon sujet. Il me tarde de tenir notre nouveau-né entre mes bras mais surtout que, à votre retour, je puisse vous présenter, et ceci est le souhait le plus profond de mon cœur, votre héritier, votre fils !

Mon chéri, je ne sais combien de temps durera l’enfantement, ne vous pressez donc point mais ne tardez pas pour autant ! Je penserai à vous, à votre amour pour moi, cela me donnera courage !

Je vous aime à tout jamais mon doux aimé, mes plus tendres baisers vous accompagnent sur votre route de retour de même que mes pensées les plus aimantes.

Votre douce, votre Jade

Un second pigeon partit en direction de Sochaux, adressé au Comte et à la Comtesse de même qu’à leurs enfants

Citation :
Mes chers parents, frère et sœur,

Si vous recevez cette missive en cet instant, c’est qu’un Von Frayner de Sparte s’est décidé à venir au monde. Vous serez donc grands-parents, oncle et tante avant la fin du jour. Je suis entre bonnes mains, vous le savez fort bien et je vous prierai de ne point vous inquiéter à mon sujet. Il me tarde de tenir entre mes bras l’enfant issu de l’amour que je porte à Flavien, mais surtout, je prie Aristote qu’il nous comble d’un enfant en santé, puisse-t-il être mâle pour assurer la lignée nous ravirait encore plus mais l’important demeure la naissance d’un nouvel être.

Je sais que la distance est tout de même importante mais si, par la plus grande des chances, vous souhaitiez venir à Vittel pour y accueillir un nouveau membre de la famille. La maison étant réservée aux dames participant à l’accouchement, les jardins seront prêts à vous accueillir si vous souhaitez attendre la venue de l’enfant.

J’espère votre visite pour vous présenter notre enfant.
Affectueusement

Jade

Mais il y avait aussi la sœur du Duc à prévenir ! Elle retourna dans l’aile sud, espérant trouver la Dame dans ses appartements et cogna vigoureusement en attendant le mot magique : « Entrez ! » Rothrude recommença donc le discours dont elle commençait à savoir les paroles par cœur.

Dame ? La Duchesse va bientôt enfanter, elle est présentement dans sa chambre… La dame médecin ainsi que la Dame de Fraize vont la r’joindre. Elle a prévu une pièce dans l’aile nord pour la naissance de v’tre p’tit neveu ou p’tite nièce.

Ayant fait la mini révérence d’usage avant de sortir, Rothrude, satisfaite de son travail, retourna auprès de sa maîtresse et la voyant allongée sur le lit, plaça des coussins contre son dos, lui apporta de l’eau, bref tentait au mieux d’apporter ses soins pendant que les dames arrivaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarwelh de Lacombe
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Dim 26 Juin - 22:45

Yarwelh avait toujours peu dormi. Des nuits courtes avaient plusieurs avantages, notamment avoir des heures en plus où elle pouvait estre active. Ou encore rester au lit, à regarder son homme dormir à costé d'elle, les traits au repos et emplir son coeur de joie et d'amour.

Ou au contraire, et pour son malheur, regretter encore plus l'absence de son doux O. Dans ce cas, autant dire que trainer au lit n'était guère envisagé. Yarwelh était donc réveillée depuis longtemps quand on vient frapper à sa porte.


- Entrez

A peine ce simple mot dit que la servante de son amie fit son entrée et débita d'une traite tout ce qu'elle avait à dire. Sans estre affolée, elle n'avait pas l'air tranquille. Yarwelh ne s'inquiéta pas. Elle n'avait que peu d'expérience - son propre et unique fils - elle se basait sur ça et il y en avait pour plusieurs heures (elle avait souffert toute la journée ou presque avant de mettre au monde, mesme si à l'époque elle ignorait que l'accouchement était en cours, bébé étant arrivé bien trop tost)

- Merci. Je vais rejoindre dame Jade sous peu. Faites prévenir Dona Lucia en attendant je vous prie.


Yarwelh était déjà preste. S'habillant habituellement seule, elle l'avait fait à son réveil. Comme toujours ou presque, elle était vestue d'une chemise et de braies.

Depuis son arrivée quelques jours plus tost, elle ne pouvait gérer ses fiefs que par courriers et les journées étant longues, elle pouvait le faire en toute tranquillité.

Elle commençait donc ses matinées par une galopade avec Sol. Par conséquent, elle avait passé des bottes montantes, protégeant les jambes jusqu'aux cuisses. Elle les délassa donc au profit de chausses plus courtes le temps que Dona Lucia arrive.

Lorsque la nourrice pénétra dans la pièce, Yarwelh prit son fils dans ses bras avec amour. Il était grand maintenant. Il avait 1 ans tout juste depuis quelques jours. Et pourtant elle se rappelait sa naissance comme si c'était hier.

Celle de l'enfant de Jade allait lui faire mal, elle le savait, rappelant douloureusement l'absence d'Olivier, l'impossibilité de donner un frère ou une soeur à Enguerrand, etc...
Malgré tout, elle n'avait pas pu dire non à la demande, tout comme elle n'arrivait pas à refuser les invitation de mariages qu'elle recevait. Elle ne devait pas tourner rond pour agir ainsi.

Elle expliqua la situation à son fils, lui disant qu'il ne la verrait pas beaucoups aujourd'hui, mais qu'ils se rattraperaient demain. Elle l'embrassa bien fort et le tendit à regret à sa nourrice.

Yarwelh rejoignit alors la chambre de Jade. Sewen s'y trouvait déjà. Elle salua les deux femmes.



_________________


Dernière édition par Yarwelh de Lacombe le Sam 2 Juil - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Séwen

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Chef de Port de Marseille et Vice Amirale de Provence, Dame de Champigneulles
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Lun 27 Juin - 7:34

Une fois partie dans les couloirs du château, miss Séwen avait confiance en elle, car elle se savait bonne médecin et ce n'était pas la première fois qu'elle pratiquait un accouchement. Elle entra donc bien souriante et sereine dans la chambre de Jade. La médecin donna des instructions en plus à Rothrude avant qu'elle n'aille à la cuisine faire chauffer l'eau demandée, une fois que cette dernière eut donné un gobelet d'eau à Jade

Ma Bonne Rothrude, quand vous aurez mis à chauffer l'eau pour le bain de la parturiente, il nous faudra aussi des draps propres de toute taille et gardez en deux plus doux pour le bébé, et mettez en dessous une peau de mouton blanc...

Princess fit une pose pour saluer la venue de Yarwelh qui entra dans la pièce. Hoo chouette se dit-elle je vais avoir de l'aide et ce sera pas du luxe, on va avoir besoins de bien des bras...

Bonjour amie Yarwelh et divine providence, te voir en ce lieu nous aide déjà, de ta présence et le soutien que tu apportes à Jade est immense, et à moi une aide on ne peu plus salvatrice.


Se tournant vers Rothrude pour terminer, Princess lui demanda de préparer également un ragoût de volaille et de gruau d'avoine pour Jade elle en aura besoin sûrement après l'épreuve qu’elle va subir, et que cela serait bon pour elle, et pour nous aussi..

Princess se dit que la journée allait être longue et que se ne serait pas de trop de manger un bout..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rothrude

avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Servante dévouée et fidèle
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Mer 29 Juin - 3:38

Rothrude vit arriver les deux dames et prendre la situation en main ce qui la soulagea, elle préférait exécuter les ordres plutôt qu’avoir à décider elle-même, habitude acquise depuis sa plus tendre enfance. La servante écouta les instructions en lissant les plis de son tablier.

Oui, m’dame, Gersende s’occupe de faire chauffer l’eau avec la cuisinière et je vais lui dire de préparer ce que vous v’nez de dire.

La domestique sortit en vitesse pour s’exécuter comme si elle avait tous les démons des Enfers à ses trousses ! Elle alla informer la cuisinière des instructions donnant moult détails mais cette dernière, curieuse, cherchait à en connaître davantage et la bombardait de questions auxquelles elle Rothrude tentait de répondre

Ben j’le sais pas ! Ça peut durer longtemps, les bébés on sait pas quand ça arrive… pis la maîtresse est quand même pas trop costaude… pis un premier aussi ! pfff ! La journée va être longue !

La servante se rendit à l’étage à la chambre prévue pour l’accouchement, les chaudrons d’eau chaude commençaient à être montés par Gersende et les autres bonnes de Vittel. Rothrude se dirigea vers la pile de draps et les posa sur un coffre près de la fenêtre. Elle suivit les instructions de la ventrière et examina ceux-ci pour trouver les plus doux, les choisis et les déposa sur une petite table qui était disposée anormalement, près du bout du lit où trônait un banc, la médicastre en aurait besoin ! Mais il lui manquait une peau de mouton, elle savait où trouver cela parmi le vaste domaine et se dépêcha de ramener l’item qu’elle mit sous les draps avant de revenir en vitesse auprès de sa maîtresse et des deux dames qui s’occupaient d’elle, peut-être même que la soeur du maître serait arrivée à son retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Mer 29 Juin - 3:42

Jade avait fait aménager une chambre pour l’événement dans l’aile opposée à leur chambre, l’aile nord se voulant un endroit neutre mais surtout pour y laisser à l’avance tout le nécessaire en prévision de l’accouchement sans que cela envahisse la chambre conjugale. La pièce était spacieuse et bien éclairée, des tapis et des tentures agrémentaient le tout, une étuve y avait été amenée dans une alcôve, de même que plusieurs draps, linges, herbes aromatiques, encens, du bois à profusion près de la cheminée si le temps était frais car tout le monde sait qu’un accouchement doit se dérouler à la température idéale (!). Rien ne manquait, même pas la lavande qui trônait en bouquet sur une des tables, elle avait insisté, l’odeur l’apaisait et lui rappelait les premiers moments avec Flavien. Mais surtout, l’aile était peu occupée… car Jade craignait ses propres réactions. Elle avait vu sa cousine Gallena mais surtout entendu ses cris et la future mère, orgueilleuse mais surtout prude, ne tenait pas à ce que son époux l’entende si elle n’avait pas la force de retenir les sons que la douleur de l’enfantement allait provoquer.

Rothrude s’occupait bien d’elle, la noble n’avait rien à redire mais Jade se sentit soulagée en voyant arriver Séwen et Yarwelh auprès d’elle, leur assurance la calma et la réconforta immédiatement. Elle ne savait pas si c’était l’expérience de la médicastre ou le visage serein de la Dame de Fraize mais leurs présences lui faisaient entrevoir ce moment comme un instant privilégié et merveilleux de donner la vie, se sentant en confiance dans son rôle de future mère. Déjà ses amies prenaient en charge la situation, Séwen donnait les instructions à Rothrude qui s’éclipsa, Yarwelh à ses côtés, elle leur sourit


Mes amies… vous êtes là… je vous remercie… je…

Elle n’en dit pas plus, car comme chaque chose qui arrive à point, une petite contraction se fit alors sentir ce qui, devait être évident à l’expression étonnée du visage de la Sparte, mais la rousse avait une légère inquiétude, c’était son premier enfant après tout. Elle regarda ses amies, les yeux brillants

C’est ça ? Le travail commence ? Ce n’est pas si terrible ! J’ai eu plus mal avec la fausse couche. Mais Tout va bien Séwen ? Dis-moi ! Et le bébé ? Tout ce présente au mieux ?

La noble attendit que son amie l’examine pour répondre à ses questions. Elle savait aussi que sa belle-sœur allait les rejoindre dès qu’elle serait mise au courant. Au moment où elle pensait justement à cela, une contraction plus forte vint la tenailler et Jade ferma les yeux et pinça les lèvres, visiblement elle se trompait, ça allait être plus fort !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Séwen

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Chef de Port de Marseille et Vice Amirale de Provence, Dame de Champigneulles
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Jeu 30 Juin - 10:42

Princess avait disposé un drap sur le dessus de Jade pour la cacher des yeux indiscrets veillant jusqu’au dernier moment à préserver l’intimité de la jeune parturiente.
Sa tête passa dessous le drap et lui elle lui demanda de se détendre, elle apposa ses mains et ses doigts là où se devaient et une fois cela fait, elle lui tapota sur le dedans de la cuisse en disant.


Et bien ça va commencer nous allons en avoir pour un bon moment c’est moi qui vous le dit, le passage se fait.

Le bébé se présente déjà bien mais à mon avis il n’a pas la tête bien mise, nous verrons en temps voulu.

Il faut déjà que tu changes ta chemise après le bain cela te donnera de plus fortes douleurs tu verras.

Il me faut un sablier d’au moins un heure de longueur de temps et un autre plus petit du quart de temps.

Hum.. Princess fronça son petit nez et chercha du regard sa sacoche où se trouvait ses instruments.

Une fois qu’elle eut la main dessus elle les prépara les uns à côtés des autres sur un plateau en argent mis à sa disposition.



Elle incita donc Jade à aller se détendre dans un bain qui lui avait été préparé.

Je vais t’accompagner aussi et veiller avec Yarwelh à ce que tout se passe bien, tu sais que ce n’est que le début et que ça va aller en crescendo.

J’ai avec moi des baumes qui apaisent les douleurs de l’enfantement, et de les masser dans le dos aide à bien se sentir, j’en ai fais l’expérience crois moi…




Princess avait aidé Jade à se relever et avec l’aide de Yarwelh elle l’emmenèrent vers la chambre d'accouchement où l'étuve était préparé.
La médicastre dit avant de sortir avec Jade et Yar, à la servante restée là, de lui apporter le tout à la chambre d’accouchement, et de mettre les onguents près de l’âtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Jeu 30 Juin - 19:15

Jade subissait l’examen en tentant de se détendre ce qui n’était pas du tout évident pour elle. Anxieuse, peu préparée à ce qui l’attendait, les contractions débutaient, elle ne voulait qu’entendre que tout allait bien et rien d’autres ! Stupeur et étonnement ! La noble regarda son amie d’un air ahuri, le bébé se présentait bien mais sa tête n’était pas bien placée ? Les angoisses de future mère reprirent le dessus, sa nature facilement inquiète n’était en rien pour l’aider.

Mais elle devait se déplacer ! Heureusement les contractions étaient espacées ! Jade insista pour conserver la chemise que Flavien qu’elle tenait fermement entre ses doigts depuis un moment afin de sentir sa présence auprès d’elle mais aussi d’accélérer la sortie de leur enfant tel que les âmes bien pensantes le recommandaient ! Elle confia le précieux vêtement à Yarwelh comme s’il s’agissait d’un trésor auquel elle se rattachait faute d’avoir le propriétaire de l’étoffe près d’elle !

Rothrude les ayant précédé pour suivre les instructions de la médicastre et terminer la préparation du bain, la rouquine se laissa aider par Séwen pour se lever avec précaution, puis escorter jusqu’à l’aile nord par les deux femmes. Elles la soutenaient avec précaution et marchaient à pas lents bien que la noble ne semblait point avoir besoin d’aide à part une démarche un peu oscillante démontrant bien que le poids du bébé et surtout sa descente l’affectaient. L’arrivée se fit à temps, car à peine installée arrivée dans la chambre, une contraction beaucoup plus forte se fit sentir en ses entrailles, la Sparte ne souffla mot, plutôt surprise de l’intensité de la douleur qui désormais égalait ce qu’elle avait enduré quelques mois plus tôt.

Rothrude et Gersende s’étaient activées à remplir l’étuve et à préparer le bain avec les herbes prescrites et la Duchesse regarda celui-ci avec envie et soulagement. Elle était inquiète pour elle, pour le bébé, se convainquait que tout irait bien, qu’elle était jeune et en bonne santé alors qu’elle se pinçait à nouveau les lèvres sous la nouvelle contraction, la petite balade semblait avoir décidé bébé… de plus, le travail irait en crescendo avait dit Séwen… Elle soupira en se faisant aider à se dévêtir pour le bain, tentant de respirer l’odeur agréable dégagée par la mauve, la camomille, le fenouil, le lin et l’orge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarwelh de Lacombe
Vassal
Vassal
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 28/12/2009

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Sam 2 Juil - 15:57

Yarwelh fut chaleureusement accueillie. Par Jade mais surtout par la médecin. Et par expérience, elle comprenait pourquoi! Déjà elle avait eu de la chance, elle n'avait pas accouché seule mais bon, deux c'est comme même pas terrible non plus.

La jeune femme s'installa près de son amie. Elle sourit légèrement quand la future accouchée annonça clairement que ce n'est pas douloureux. Elle se retient de lui dire de ne pas estre trop pressée que cela le soit. Ce n'était pas le moment de l'inquiéter. Pendant ce temps, Sewen avait déjà commencé à se préparer et bientost un rapide examen eut lieu. Yarwelh frissonna. C'était ce qu'elle détestait. Pour elle, l'intimité n'était réservée qu'au compagnon. Oh elle comprenait parfaitement que c'était un mal nécessaire. Mais en plus d'une gêne physique, ce genre d'examen la mettait mal à l'aise. Heureusement, Jade avait de quoi se raccrocher. Elle tenait la chemise de son mari comme à une bouée de secours. Celles d'Olivier avaient perdu son odeur bien avant qu'elle ait elle-mesme accouché et elle n'avait pu attendre aucun réconfort de ce costé là.


Et bien ça va commencer nous allons en avoir pour un bon moment c’est moi qui vous le dis,

Au moins elles étaient fixées, bien qu'elle s'en doutait. De toute façon, il fallait déjà aller dans l'autre chambre. Et avancer ne serait surement pas facile pour Jade, bien que l'accouchement soit moins avancé que quand Yarwelh avait du se déplacer. Elle avait osé imaginer ce que cela aurait été à Fraize et voila que Jade devait le faire à Vittel. Encore pire! La dame de Fraize se vit confier la chemise de Flavien. Vu la façon dont Jade la lui remit, c'était une mission de haute confiance apparemment. Pour Yar, il ne fallait surtout pas que cela se sache. La bonne entente entre Flavien et elle risquerait de jaser si on apprenait en plus qu'elle s'était retrouvé avec sa chemise dans les mains. Cela pourrait estre sortie de son contexte et prester à confusion. Et pas question que ce genre de rumeurs ne soit. On sait jamais qu'Olivier revienne un jour.

Sewen de l'autre costé, elles aidèrent la duchesse à parcourir le long trajet entre les deux ailes du castel.


* Elle aurait pas pu choisir plus loin tant qu'à faire?*

Heureusement pour la future mère, aucune douleur n'eut lieu. Ou du moins rien ne le montra.

Les deux femmes installèrent Jade assise au bord du lit. Il serait alors plus facile de la déshabiller tout en lui permettant de se reposer.

Par chance, elle était encore en tenue de nuit: moins de laçage à défaire.

Yarwelh l'aida dans la tasche entre deux amples inspirations de Jade. Une fois nue, elle l'aida à se lever de nouveau, puis à enjamber le bord de l'étuve. La tenant fermement pour ne pas qu'elle glisse, elle l'accompagna dans sa descente. Elle ne la lascha qu'une fois assise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Séwen

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Chef de Port de Marseille et Vice Amirale de Provence, Dame de Champigneulles
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Dim 3 Juil - 15:18

Princess n’était pas loin des deux femmes qui prenaient un semblant temps de repos.
La Médicastre allait de Jade au lit d’accouchement en regardant que tout soit prêt, les draps bien posés là où elle l’avait demandé et aussi des coussins au pied du lit pour ses genoux à elle, et ses onguents posés sur un guéridon devant la cheminée là où la température était bonne pour bien diluer les essences contenues, ainsi que ses instruments recouverts d’une cotonnade.

Ses onguents étaient là pour des frictions du dos ou du ventre, et d’autre fioles renfermaient des potions pour donner un coup de fouet à la mère si elle ne se sentait pas bien, ou encore, des médecines pour au cas où…
Mais Séwen remit dans son cul de vilain celles qui auraient pu nuire pour ne pas conjurer le mauvais sort, et sortit une miniature sainte Hildegarde pour l’aider à bien œuvrer..




Princess regarda la couche que Jade avait faite préparée et avec l’aide de Rothrude et Gersende, elle fit une modifications. Avec leurs aides, elle installa des draps depuis le dessus du baldaquin, pour que Jade, si elle le désirait puisse se suspendre par les bras, pendant le travail, Princess avait déjà utilisé cette technique pour Théo et cela l’avait bien soulagée...

La belle repartit ensuite vers l'alcôve et arriva juste au moment où elle vit Jade souffler et grimacer…


Haa nous y voila Jade, je vois que ce que tu as fait comme exercice avec Yar t'as fait du bien...

Je vais aider Yar à te sortir et à enfiler la belle chemise de Flavien et ensuite tu vas aller nous faire ce beau bébé..


Princess était confiante et elle souriait..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Dim 3 Juil - 15:37

La nature humaine étant parfois capricieuse, il était difficile à Jade de s’expliquer pourquoi elle s’était sentie mal à l’aise d’être intimement examinée bien que recouverte d’un drap et détendue de se faire dévêtir pour aller dans le bain… son cerveau avait conclus que la seconde option étant un geste fréquent et habituel, toute source de malaise avait disparu alors que le première s’avérait une position particulière qu’elle n’adoptait qu’en d’autres circonstances… circonstances qui avaient d’ailleurs résulté en ce ventre très tendu qu’elle observait maintenant qu’elle était nue. La noble se laissa donc aider par Yarwelh, remettant son bien-être de l’instant présent entre ses mains.



Semi-allongée dans l’étuve, la planche qui habituellement la traversait avait été enlevée pour davantage de confort, la Sparte se détendit. Elle ferma les yeux, respirant profondément et s’étira petit à petit comme un chat qui s’éveille. Ignorant encore ce qu’elle allait affronter, Jade profitait de chaque instant de répit. Elle baissa la tête en sentant une contraction qu’elle trouvait supportable, serrant fermement le bord de la baignoire en contrepartie mais relâcha son étreinte après quelques secondes. La belle rousse se détendait, se sentait moins anxieuse, le bain lui faisait le plus grand bien. Elle songeait à Flavien, se demandant s’il était en route ou arrivé, anxieux ou calme, s’il songeait à elle autant que Jade le faisait pour lui mais le visage de la belle rousse se crispa de douleur, le tiraillement dans ses entrailles s’intensifiait et instinctivement elle expira très lentement pour tenter de supporter au mieux. Ses amies avaient sûrement vu son visage car Séwen avait décidé qu’elle avait assez trempée, au grand déplaisir de la future mère qui exprima son mécontentement par une moue un peu enfantine.

Elle se fit aider par Yarwelh et Séwen pour sortir de l’étuve, se sentant si lourde, peut-être trop détendue, elle mit les pieds sur un linge posé sur le carrelage par Gersende pour éviter qu’elle ne glisse puis la rouquine se laissa sécher et revêtir de la chemise de Flavien. Celle-ci était nécessairement plus courte que les fines chemises qu’elle portait sous ses vêtements mais cela comportait plus d’avantages que d’inconvénients. Jade ressentit à nouveau un élancement dans le ventre et se pencha légèrement en se frottant le ventre, son enfant allait venir au monde et la nouvelle Duchesse chercha à se concentrer sur ce qu’elle devait faire.


Mes amies… je crois que je vais avoir besoin de m’asseoir si bébé continue de pousser ainsi…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Séwen

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Chef de Port de Marseille et Vice Amirale de Provence, Dame de Champigneulles
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Dim 3 Juil - 19:09

Aidant son amie à venir dans la chambre installée pour l’évènement, Princess essaya de la mettre plus en confiance.

Ma bonne amie tu verras que ce que tu as en souffrance en ces instants de fortes douleurs, tu les oublieras, comme tu voudras sûrement maudire ton Flavien ou demander à mourir sur place comme je l’ai entendu plus d’une fois... nous souffrons pour nos enfants et cela depuis la nuit des temps...

Étant arrivée dans la chambre d’accouchement, Princess la laissa s’assoir sur le devant du lit où se trouvait les draps installés par ses soins et ceux de Rothrude et Gersende, elle vit que Jade en s’asseyant se trouvait soulagée… Une fois assise la médecin emporta à Yarwelh un flacon où se trouvait de la pommade pour masser le dos de Jade.

Tiens masses lui le bas du dos, cela va la soulager de ses efforts, et…

Regardant Jade, elle lui ordonna une seule chose.

Ma douce amie promets de ne pousser qu’au moment où je te le dirai, sans cela il y aura risque de déchirement, je dois voir comment cela avance et au cas mettre du gras pour que le passage se fasse au mieux et sans souffrance pour toi comprends-tu, et cela et très important… Places toi comme tu te sentiras le mieux, le plus confortable... ne regardes pas à nous, fais comme bon te semble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Dim 3 Juil - 19:24

Le bain lui avait fait un bien énorme mais elle ne pouvait pas nier que le bébé cherchait sa voie hors de son ventre. Soutenue de chaque côté, ses pas se faisaient plus lents que lorsqu’elle avait dû traverser toute l’aile sud pour se rendre à l’aile nord. Elle avait l’impression que son enfant s’était engagé ce qui rendait la progression si difficile pour la future mère. Jade écoutait Séwen tout en continuant d’avancer mais la regarda les yeux étonnés, maudire Flavien ? oh ! mais impossible ! comment le pourrait-elle ? Son amour, sa vie, sa joie de vivre ? Non, jamais elle ne le pourrait !

Finalement assise au pied du lit, elle observait les installations apportées par Séwen, se demandant comment les utiliser lorsqu’une contraction plus forte et plus longue lui déchira les entrailles, laissant échapper un léger gémissement.


Ohhh !

La noble souffrait mais elle était trop orgueilleuse pour se laisser aller davantage, considérant les cris comme un signe de faiblesse de sa part qui ne lui procureraient aucun soulagement à la douleur qu’elle ressentait. Elle se laissa masser, tentant de se détendre entre les contractions qui devenaient plus fréquentes au fil du temps tout en écoutant les consignes. Jade opina de la tête en expirant lourdement, grimaçant au mot « déchirement », elle avait compris et ne tenait pas à souffrir inutilement.

Les heures passèrent lentement pour la jeune femme, chaque grain du sablier lui paraissait doubler de temps mais le travail se faisait progressivement. Jade, changeait régulièrement de position, cherchant à trouver celle où elle la douleur serait le plus supportable. Parfois semi-assise et adossée à Yarwelh, parfois accroupie se tenant fermement aux draps attachés aux colonnes du lit ou encore assise au pied du lit, elle alternait sans cesse. Ne parlant pas, épuisée par l’effort, le visage en sueur, la Duchesse gardait toute son énergie à se concentrer sur la naissance de l’héritier de Vittel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Séwen

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Chef de Port de Marseille et Vice Amirale de Provence, Dame de Champigneulles
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Dim 3 Juil - 20:09

Princess faisait les allers et retours entre l'étuve et la fenêtre où elle épiait le moindre bruit. Elle pensait que le maître des lieux se ferait voir en tout cas pour savoir qu’il était aussi impatient de l’arrivée de l’héritier ou héritière de la famille.

Mais rien pas âme qui vive dans les alentours, tout comme chez elle il semblait que les hommes avaient plus à faire que d’assister même de la pièce la plus loin de la demeure à la venue de leurs propres progénitures... Ma Jade avait la chance de savoir que Flavien se pressait pour arriver.

La médecin alla voir l’avancée du travail et une fois que son amie Jade se soit mise comme elle lui avait demandé, soit au bout de la couche. Soulevant le bas de la chemise de Jade, Princess regarda en se penchant un peu, satisfaite de l’avancée du travail, elle sourit et alla chercher une fiole avec de l’huile et du lait d’anesse purifié qu’elle avait mis à tiédir. D’une main assurée elle appliqua sur le pourtour de la petite tête du bébé qui commençait à se faire voir le gras qui allait aider à sa délivrance.


Ma chère, le bébé est en bonne position et bien en avant pour sortir, mais ce n’est pas encore le moment, je vois déjà le dessus de sa tête, et le plus gros du travail reste à faire pour toi, mais je vais t’aider, et avec ce que je t’ai mis là ça va aller, il te faut maintenant te reposer et surtout ne pas pousser, je vais faire bruler des herbes et si tu as envie de dormir fais le.

Princess souriait et alla préparer ce qu’il fallait pour apaiser Jade. Elle se souvenait que Hildegarde préconisait des cataplasmes de fenouil chauds en cas d’accouchement difficile et que cela était bénéfique, et elle demanda à Gersende d’aller en cuire quelques bulbes au cas où il y aurait des problèmes.

Princess alla vers le prie dieu attenant a un crucifit et de mit a prier..


De saincte Marguerite

Madame saincte Marguerite,
digne vierge de Dieu eslite,
qui Dieu servis dès ta jeunesse,
plaine de grace et de sagesse,
qui pour l'amour de Nostre Sire
souffris maint grant et grief martire,
qui le dragon parmi fendis
et du tirant te deffendis,
qui vainquis l'ennemy d'enfer,
enchartree et liee en fer,
qui à Dieu feiz mainte requeste
quant on te voult couper la teste,
et par especial que femme
grosse d'enfant qui à toy, dame,
de cuer devot retourneroit
et humblement te requerroit,
que Dieu de peril la gardast
et luy aider point ne tardast,
si te prie, vierge honoree,
noble martire et bieneuree,
par ta benoiste passion,
par ta saincte peticion,
que Dieu vueilles pour moy prier
et doulceent luy supplier
que par pitié il me conforte
es douleurs qu'i fault que je porte,
et sans peril d'ame et de corps
face mon enfant yssir hors
sain et sauf, si que je le voye
baptizé à bien et à joye.
Et se de vivre il a espace,
luy ottroye s'amour et sa grace,
par quoy si sainctement le serve
que la gloire des cieulx desserve.
Et aux autres, en cas semblable,
par toy soit doulx et favourable.

Amen.[1]


Puis elle demanda au très haut de l’aider et d’aider Jade pour que l’enfantement ne soit pas trop dur.




[1] Rus, M., De la conception à l'au-delà. Textes et documents français d'un siècle qui n'en est pas un (1450-1550), Amsterdam, Rodopi, 1995, p. 75
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Dim 3 Juil - 21:01

Flavien…

Son nom était sorti malgré elle, invoquant sa présence, son réconfort comme une supplique. La belle rousse était confuse, partagée entre ses émotions conflictuelles. Elle souffrait, oh oui, elle souffrait ! Elle aurait voulu Flavien près d’elle et dans un même temps, ne souhaitait pas qu’il la voit éprouver de la douleur. Elle se souvenait de l’inquiétude qu’elle avait perçu dans les yeux de son bien-aimé lors de la malencontreuse chute qui lui avait fait perdre le bébé quelques mois plus tôt. Son comportement avait été exemplaire, le jeune homme s’était montré vif à réagir, volontaire, attentif, tendre et dès lors, Jade n’avait éprouvé qu’encore plus d’admiration qu’elle en éprouvait déjà pour son beau Lorrain. Et pour rien au monde, la rouquine n’aurait voulu être une source d’inquiétude pour son époux.

Elle tenta de se réconforter en se disant que le sang des Sparte coulait en ses veines, qu’elle était résistante, jeune, pleine d’énergie, qu’elle n’allait pas imposer à son époux la torture de se sentir inutile pendant qu’elle enfantait, car Jade connaissait son Flavien adoré tout comme lui la connaissait et elle savait que celui-ci devait être anxieux sans toutefois ne rien laisser paraître sous des dehors fiers et dignes. Elle savait la profondeur et l’intensité des sentiments qu’il lui portait et nul doute, que dans son esprit, il devait camoufler la peur de perdre sa douce en couche après celle si soudaine de son père.


Arghhhh !!!

Le son avait franchi ses lèvres à nouveau malgré elle ! La noble n’arrivait pas à occulter la douleur ! Pour la première fois de sa vie, elle avait envie de jurer ! D’exprimer tous ses horribles jurons qu’elle avait entendus en taverne ! Ils auraient été bien sentis, dis avec vigueur ! Mais encore là, elle se retenait autant qu’elle pouvait. Un Mordiable ! ou Ventre-Dieu ! aurait bien fait l’affaire aussi mais rien n’y fit ! La Duchesse ne s’autoriserait pas cet écart ! Elle avait gémit, elle avait invoqué le nom de son époux mais elle n'avait pas hurler !

Séwen lui demanda de se placer au bout de la couche pour l’examiner, elle aurait bien s’éviter une nouvelle posture du même acabit que la première mais Jade avait désormais trop mal pour penser à quelque pudeur que ce soit ! Les pieds contre les deux colonnes du lit, elle se laissa faire, soulagée d’apprendre qu’on voyait la tête bien qu’elle s’en doutait… la belle rousse sentait bien que le bébé s’était engagé et sûrement pour la millième fois de sa courte existence, se demanda comme il était possible qu’un nouveau-né arrive par passer dans un passage si étroit !


Dormir ??? mais voyons ! J’en serais incapable !!! Mon enfant lutte pour sortir et il fait tout pour… je vais contre nature là… je sens bien que c’est le temps de pousser !

La future mère se retenait pour ne pas pousser comme le disait Séwen et avait attendu la fin de la prière pour intervenir mais c’était plus fort qu’elle… La jeune femme gémit de douleur, ressentant les poussées de plus en plus fortes, les jointures blanchies à force de tirer sur les draps, ne pensant qu’au bébé, les cheveux défaits, le corps en nage dû à la chaleur, elle tentait de calmer l’anxiété qui la gagnait et se mit à inspirer profondément en ne songeant qu’au petit être qui allait bientôt voir le jour et à l’amour que lui portait son bien-aimé. Toutes ses pensées se dirigèrent vers leur enfant à naître alors qu’une nouvelle contraction la convainquit qu’il lui fallait pousser que bientôt elle tiendrait son bébé entre ses bras.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Séwen

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Chef de Port de Marseille et Vice Amirale de Provence, Dame de Champigneulles
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Lun 4 Juil - 21:32

Princess la regardait pousser et ne pas se ménager de quelques instants de répit. La pauvre, se dit-elle, à s’entêter de la sorte, elle risque la déchirure, il faut donc que je l’aide de mon mieux.

Séwen s’agenouilla en face de son amie et l’aida en appuyant un peu sur les coté de la tête du bébé et que cela ne suffisait pas, elle décida d’aider Jade très vite. C’est à cet instant que la médicastre prit des huiles bien tièdes et en imbiba une étoupe qu’elle fit passer à plusieurs reprise sur le dessus de la tête du bébé qui se pressait à sortir, pour que cela aide à sa venue.

L’huile et ses composants secrets qu’elle avait mis avec, aidait aussi à la dilatation, et les massages que Yarwelh faisait dans le dos aidait la future mère à expulser le bébé. Ce dernier allait surement être assez gros car en voyant déjà la tête sortir, dans une grosse poussée que Jade fit, Séwen laissa échapper ces quelques mots, souriante et rassurante…


Hoo mon dieu ! ce bébé a profité, il va faire en tout cas plus de 8 livres si je ne me trompe pas…

Hoo lala la prochaine fois que tu pousses, tu le feras plus fortement encore et je vais le tirer dès que la tête sera sortie et quand je te le dirai, nous le feront en même temps, ça va aller tout seul tu verras…


La médicastre en avait surement vu des courageuses, mais une Sparte qui ne hurle pas comme le faisait Galléna, elle en revenait pas… elle sourit à cette pensée et alla chercher le plateau d’argent où se trouvait, coutelas et lien…

Elle était prête à recevoir le bébé... tout était là pour lui assurer la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Lun 4 Juil - 22:38

Jade ferma les yeux en sentant les poussées, elle si énergique d’habitude, se sentait épuisée après des heures d’effort. Un gémissement s’échappa à nouveau involontairement de ses lèvres. Ce bébé devait être bien costaud pour lui prendre autant de temps se disait-elle ! Du moins, s’encourageait-elle ainsi ! Son époux serait sûrement soulagé de constater qu’elle avait mis au monde un enfant si vigoureux et sain. La Sparte ne pensait qu’au bébé, se disant que leur nouveau-né méritait largement tous ses efforts et tira encore plus fort sur les draps en serrant les dents. La contraction passée, elle ouvrit les yeux et regarda Séwen en guettant un signe d’encouragement pendant qu’elle tentait de reprendre son souffle avant la prochaine poussée.

La médecin lui mettait de l’huile et lui donnait ses instructions. La rouquine acquiesça d’un signe de tête, elle avait compris, elle obéirait. Encouragée par ses amies, pensant à l’amour que Flavien lui portait, elle trouva le courage nécessaire pour continuer ses efforts. Elle retint sa respiration et poussa très fort comme Séwen lui disait en expirant. Elle émit un très fort gémissement alors qu’elle sentait que la tête passait, suivi des épaules qui arrachèrent un nouveau gémissement à la future mère… elle sentit que le reste suivait comme la médecin l’avait prédit… relâchant la tension de ses muscles… un cri se fit entendre dans la chambre et la jeune femme se mit à pleurer…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Séwen

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Chef de Port de Marseille et Vice Amirale de Provence, Dame de Champigneulles
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Mar 5 Juil - 9:33

Le bébé se trouvait vraiment en bonne position, et le courage de Jade aidait à la délivrance. Une poussée et la tête fut dans les mains de Séwen, ensuite une autre poussée et en prenant le bébé par le cou, la médicastre fit une sorte de traction pour qu’elle reçoive alors le bébé en entier dans les mains. Soupirs de soulagements et pleurs de Jade, qui mêlés à ceux du bébé faisait une belle cacophonie.

Une bonne journée de travail ce qui était normal pour un premier enfant à naître. Au dehors, la nuit était tombée et c’est à la lueur des chandelles que Princess donna une bonne tape sur les fesses du petit être qu’elle tenait par les pieds, ensuite elle le déposa sur un draps et ligatura le lien vital, puis elle coupa ce dernier d’un coup sec.

Le bébé était maintenant dans les mains du très haut et non plus dans le ventre de sa mère. Princess dit alors à Jade, en allant laver le bébé…


Il faut maintenant attendre comme tu es là, pour que le reste s’en aille, et ça va se faire assez prestement je pense, assied toi sur la chaise d’accouchement ce sera mieux pour toi, garde bien tes jambes ouvertes et toussote un peux ça aidera...

Hooo à propos... le bébé a tous ses membres et il doit faire, comme j’ai pensé, bien ses 8 livres, je vous félicite Dame Jade mon amie, bienvenue dans le monde des mères.…


Princess rigola tout en faisant la toilette du bébé, elle lui passa ensuite des huiles sur le corps et l’emmaillota, elle était contente de le tenir dans les bras et elle alla le montrer à Jade et le mettre au sein, pour qu’il arrête déjà de pleurer.

Jade s’était mise sur la chaise aidée par Yarwelh, et on avait placé un bac en bois au-dessous d’elle pour récupérer ce qui devait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade
Mère du Duc
Mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 1653
Age : 25
Localisation : Au lit
Emploi/loisirs : À la retraite
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Mar 5 Juil - 12:56

Les pleurs de son nouveau-né arrachèrent des larmes de bonheur à la jeune mère. Celle-ci, bouleversée, oublia instantanément les douleurs de l’enfantement, son enfant était suffisamment fort et vigoureux pour faire entendre sa voix à la terre entière ! Elle en oubliait de demander si c’était un fils ou une fille qu’elle avait mis au monde tant la joie de voir ce petit être dans les mains expertes de son amie l’émouvait. Instinctivement, elle tendit les bras, elle portait en son sein cet enfant depuis des lunes et n’eut qu’une envie ; tenir son bébé dans ses bras et embrasser son bien aimé.

Mais elle devant attendre ! Et là, elle eut envie d’hurler qu’on lui donne son bébé ! Elle sut à ce moment qu’elle avait bel et bien un instinct maternel ! Yarwelh l’aida à se déplacer jusqu’à une chaise spéciale pour les accouchements qu’elle n’avait pas utilisé, ayant préféré se tenir aux draps assez régulièrement et lorsque Séwen lui tendit finalement son enfant, Jade se mit à rire tout en pleurant, le bébé ressemblait à Flavien bien qu’elle trouvait qu’il y avait tout de même un peu de ses yeux à elle, du moins, autant qu’une mère émue peut être bon juge en la matière ! Le nouveau-né, blotti contre le sein de sa mère, cessa de pleurer presqu’aussitôt, percevant les battements familiers du cœur de la Sparte tout en cherchant à se nourrir. Le temps s’était interrompu, fascinée elle observait la courbe du visage, touchait la peau, comptait les doigts et les orteils… 10 de chaque ! Tout allait bien ! Elle souleva finalement la couverture pour connaître le sexe de l’enfant… Mais à ce moment, elle était heureuse, peu importe qu’elle eut une fille ou fils ! Toutefois, Flavien devait être impatient de savoir ! De savoir qu’elle allait bien de même que leur enfant. Elle se tourna vers Rothrude et Gersende


Gersende, changes les draps. Rothrude, fais ma toilette puis après tu iras chercher le Duc…

Orgueilleuse, elle ne tenait pas à ce que Flavien la voit dans cet état, la noble ne laissa pas son enfant pendant que Rothrude s’occupait d’elle et que Yarwelh s’afférait à démêler sa longue chevelure, continuant de le nourrir pour lui donner sa propre force. Le nouveau-né était déjà nettoyé et présentable pour son père qui allait arriver d’un instant à l’autre. Pour rien au monde, elle n’aurait laissé à quelqu’un d’autre la joie d’annoncer à son beau Lorrain, la naissance de leur enfant !

Assise bien droite dans le lit désormais propre, son nouveau-né reposant précieusement contre son bras gauche après avoir bu, les joues de la jeune mère rosies par l’effort et l’excitation du moment, ses boucles rousses rapidement brossés mais laissés libres de toute contrainte, les yeux brillant de mille feux, Jade attendait son amour, sa vie, l’homme à qui elle avait donné un enfant, à qui elle avait fait tous les serments, son homme, son Flavien !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flavien
Feu le Duc
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Mar 5 Juil - 18:11

[désolé du retard, bug internet imprévu! je me mets à jour d'ici peu]


Les mois de chaleur, de soleil et autres délices de saison, venaient de débuter. Ainsi, le couple aimait profiter du soir, où l’air y était doux, et où le couché de soleil venait parachever une ambiance romantique.

Je passerai donc les détails de la soirée, et continue la petite journée de Flavien.

Les lendemains matins de ces soirées là étaient dans la plupart des cas assez douloureux... Cependant, et à la grande surprise de Flavien, en ce beau matin du 30 juin, Jade eut la plaisante idée de profiter du sommeil du jeune duc. En effet, la belle frayner, prit le bras de son mari, et se mit avec une infime douceur à lui prodiguer douces et délicates caresses, enchevêtrées de langoureux baisers.

Bref, elle continua jusqu’au moment où Flavien se réveilla. Un doux réveil, dont le futur père profita de longues minutes. Avant, par d’habiles manœuvres, de se retrouver à distance acceptable pour embrasser sa moitié.
Suite à cela, et sous les conseils de Jade, le maitre des lieux se leva, s’habilla, puis partit en direction de Nancy et de son castel, pour rejoindre ses bureaux de l’hérauderie impériale notamment.

Durant le trajet, et pour une raison inconnue, son esprit arriva à en réfléchir au prénom de son futur enfant. Il commença d’abord par un prénom féminin, mais rapidement, il se laissa emporter par son désir d’avoir garçon et se mit donc à trouver un prénom masculin. Plusieurs lui vinrent en tête, mais il n’en retenu qu’un seul, il s’agissait de Maximilien…. Maximilien von Frayner de Sparte ! Son fils, si tel était le désir de notre père, se devrait d’être à la hauteur de ses espérances, et cela devrait commencer par un prénom digne, élégant, puissant en bouche !

Plus tard dans la journée, alors qu’il allait arrêter la recherche de fiefs, et autres plaisirs que procure l’art héraldique, il reçut une missive, la missive qu’il attendait avec impatience depuis neuf mois. Elle annonçait enfin l’arrivée prochaine de son enfant, l’accouchement ! La famille allait s’agrandir, comblant le manque grandissant de son père, un nouveau roi, l’enfant prodige allait naitre.

Bref Flavien, prit les reines et partit rapidement en direction de son domaine, lieu de l’heureux événement. A pleine vitesse, il ne put s'empecher de crier au monde


Je vais être père, je vais être père!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rothrude

avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Servante dévouée et fidèle
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Mar 5 Juil - 19:23

Rothrude, dépassée par les événements, se contentait d’obéir, elle s’occupait du bain, attachait les draps comme la médecin demandait, vidait le bain, faisait l’aller-retour entre les divers protagonistes de cet acte dont elle était figurante avec Gersende. La gamine arrivait à suivre et Rothrude fut satisfaite, au moins elle n’avait pas passé son temps à lui enseigner en vain les rudimentaires connaissances pour assurer son service.

La Duchesse venait de mettre au monde un enfant et Rothrude se mit à espérer qu’il y aurait bientôt fête pour célébrer l’heureux événement, ce qui voulait dire nécessairement des restes fort appétissants pour les domestiques ! L’ordre de sa maîtresse la sortit de ses pensées et elle se dépêcha de s’exécuter, la lavant tout en prenant soin de contourner le bébé que la Duchesse refusait de lâcher d’une seconde. Heureusement que la Dame de Fraize s’occupait des cheveux car là c’était la pagaille ! La servante revêtit ensuite la noble d’une chemise de tissus fin et d’un peignoir d’un riche brocart. Elle dût faire preuve d’imagination et d’habileté pour la vêtir alors que la jeune mère tenait encore son rejeton dans ses bras.

La servante partit à la recherche du Duc, elle ignorait où il se trouvait et le Castel était vaste ! Rothrude croisa les autres serviteurs qui la dirigèrent, parfois incorrectement mais elle finit par finalement retrouver son maître après une recherche assidue. S’inclinant devant lui, elle dit rapidement, intimidée


V’tre Grâce, votre épouse vous fait mander dans la chambre jaune de l’aile nord

Zut ! Elle n’avait pas d’instructions pour la suite ! Puis elle se souvint que la médecin avait demandé du ragoût de de volaille et de gruau d'avoine pour la Duchesse après l’accouchement. Rothrude se précipita donc aux cuisines, heureuse de pouvoir annoncer la nouvelle à la cuisinière fort curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princess Séwen

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Chef de Port de Marseille et Vice Amirale de Provence, Dame de Champigneulles
Date d'inscription : 17/04/2011

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Mer 6 Juil - 13:15

Pendant que tous s'afféraient a laver et changer la couche ainsi que Jade, Princess se lava elle les mains et les
avant bras maculé de sang..
Elle avait aussi regardé le suivit de la naissances comme on le lui avait apprit a ces cours, que une fois le bébé
avec sa mère le placentas sortirait de lui même, et se fut le cas.
Avant que les femmes de chambre aient commencés a préparer et laver Jade, Princess retira le bac et vit que
la chose qui se trouvait a l'intérieure était de belle allure bien rouge.
Cela allait donner espoir a toute la famille, le bébé allait vivre..

La médicastre lava ces instruments les passant dans la cendre et ensuite dans l'eau, les fit tutoyer les flammes
de l'âtre et elle les rangea par la suite dans leurs étuis de cuire..
Les fiole rebouchées avec soin prirent le même chemin de nettoyage et de rangement, puis elle dit au chambrières.

Je vous remercie de votres aides mes demoiselles, sans vous nous aurions eut bien de la peine.. merci encore
et oubliez pas la soupe pour votre maîtresse..

Puis elle s'adressa a Jade et lui dit

Si tu le souhaite, je passerai quand tu sera seule, fais moi demander, et je t'expliquerai la suite.. si cela t'arrange
je peux rester jusqu'à la fine de tes relevailles cela ne m'ennuie pas..
Mais je suis bien lasse et je vais aller me reposer et te laisser avec celui qui va sûrement pas tarder a arriver.

Elle sourit a Yarwelh et la remercia aussi de son aide si précieuse en ajoutant,

tu devrais te faire infirmière je te jure que cela te plairais..

Princess sourit et demanda la permission de se retirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flavien
Feu le Duc
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   Sam 9 Juil - 12:53

Plein vent, plein galop, le jeune duc glissait dans l'air à toute allure. Durant le trajet, qui fut assez court, il pensait inconsciemment à la scène qui se déroulait en son domaine. Sa femme, oui sa Jade, dont il était follement amoureux et dont il était fier, très fier, allait lui donner une descendance. Le fruit de leur amour allait voir le jour, et il pourrait le montrer aux yeux du monde, surement admiratif. La situation était cependant assez étrange, le frayner venait de perdre son père, et son enfant allait naitre. Le seigneur lui prenait une âme pour le lui rendre.. Un terrible tourment dont Flavien devait faire face...

Enfin, il arriva devant les grilles de son domaine que les gardes s'empressèrent d'ouvrir en voyant l'épaisse poussière soulevée au passage de l'étalon, comprenant bien entendu qu'il s'agissait de leur suzerain.
Il conduit la bête à l'écurie et la laissa en charge à l'un des servants, pour se précipiter ensuite vers le castel, lieu de l'accouchement.

A peine rentré, il croisa une servante, qu'il n'avait alors jamais vu. Appréciant de savoir à qui il avait à faire, mais surtout voulant connaitre l'ensemble de ses domestiques, il répondit à la phrase de la jeune femme.


Merci bien! Cependant j'aimerai vous voir en privé, il faut que je vous parle.

Étant peu clair, il aimait jouer de sa situation privilégiée et de sa supériorité pour faire peur à ses servants...

Bref à vive allure il monta l'ensemble des marches de l'escalier, les avalant d'une traite. Puis il regarda autour de lui, prêt à bondir sur la poignée de porte ouvrant la fameuse chambre. Quant, soudainement, il se rendit compte qu'il s'était dans la précipitation et avec l'émotion trompé d'aile, étant malencontreusement parti, dans l'aile sud!

Diantre, je suis vraiment stupide! dit il à voix basse.

Il redescendit deux à deux tous les marches, et courut rapidement dans la bonne direction. Après cinq minutes tout au plus, il se trouva enfin devant la bonne pièce. Essoufflé, transpirant, il eut subitement une hésitation avant de pousser la porte. Comment allait être son enfant? Quel allait être l'état de forme de Jade? Tant de questions dont il ne s'était pas encore préoccupé et qui venait l'envahir, maintenant.
Mais c'était trop tard, le voilà devant, il se devait désormais de pousser cette porte.
il respira un grand coup

et

UN, DEUX, TROIS


Droit devant lui, Jade qui le regardait, les bras chargés, chargés de son enfant! Etait ce un fils? une fille? Bientôt il le saurait. Il s'approcha à petit pas du lit, avant de s'y asseoir.

Mon aimée, comment allez vous? C'est un garçon?


Dans le même temps, il souleva le drap qui recouvrait le corps du nourrisson! Son corps se mit à battre, il était en ébullition, un véritable feu d'artifice était en lui, puis il lança plein de joie

Je vous aime ma douce, ma dulcinée! Vous m'avez fait un fils.
Il se nommera Maximilien von frayner de Sparte, si vous êtes d'accord!


Il le prit dans ses bras, le regarda, que dis je.. il l'admira! Le jeune père se retourna puis dit à l'un des servants encore présent derrière la porte qu'il devait dès maintenant rassembler l'ensemble du personne dans la grande cours.
Quelques minutes plus tard, et apres de longs regards affectifs envers Jade, tous étaient réunis en bas. Tel un roi, Flavien ouvrit la fenêtre donnant sur la cours, mit son fils à bout de bras et cria fièrement.

Voici votre futur suzerain!
Qu'il soit traité dignement et à la hauteur de son rang.
J'ai confiance en vous et en vos talents...


Une fois ce petit discours terminait, il rentra l'enfant et referma la fenêtre. Le frayner retourna s'asseoir auprès de Jade et lui dit.

Il faut dès maintenant prévenir la Lorraine, nos familles, nos amis, et qu'un banquet en son honneur soit fait! Êtes vous d'accord?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un événement fort attendu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un événement fort attendu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelle vitesse d'entraînement
» [ RESOLU ] Faire disparaître un personnage + enlever un événement une fois fait
» Petite question entraînement
» Maquette d'un fort de l'empire
» [18+]Plus fort que Renaud et Gérard Majax.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Vittel :: Château de Vittel :: Aile Nord-
Sauter vers: