Château de Vittel

Domaines des Von Frayner de Sparte
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Annonces de retrouvailles

Aller en bas 
AuteurMessage
Elou Von Strass
Grand-mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Grand-mère
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Annonces de retrouvailles   Jeu 18 Nov - 18:57

Nuage de poussière, nuage de fièvre, nuage de tourments. Lutter, lutter, contre ces intempéries mentales. Laisser s'évaporer ce brouillard dans lequel elle séjourne depuis si longtemps, allitée au couvent. Les embruns de la maladie ont envahi ses méandres depuis si longtemps que s'en débarasser même avec la foi la plus forte qu'elle puisse avoir demanda quelques longues semaines de lutte acharnée. Les religieuses l'ont soutenu à travers de longues litanies et de prières.
Combien de linges ont été nécessaires pour essuyez son front brûlant d'un combat acharné dont témoignaient les mouvements rapides et brusque de ses yeux derrière ses paupières. Souvent son coeur s'emballait à la limite de la folie, et seul l'image de son époux, le souvenir de son doux sourire réussissait à la calmer.
En guise de conclusion de cette lutte acharnée contre une maladie qui lui a valu, nombre de saignée, elle ouvrit des yeux affaiblis un beau matin, et réclama d'une voix si faible de l'eau fraiche.
A compter de ce moment, Elou ne retomba plus dans l'apathique état qui avait été le sien, des mois durant. Elle ne dormait plus, reprenait ses repas, seul, de plus en plus consistants, même si elle en était encore à manger de petites quantités de purée de carotte, navet et potiron.
Un jour, elle demanda de l'aide pour rédiger une lettre qui fût portée à son époux.
Une écriture malhabile et tremblante racontait ceci.


Citation :
Mun, mon cher époux,

Je souhaite rentrer à la maison le plus vite possible. Envoie quelqu'un me chercher.
Je suis sur le chemin de la guérison. Vous avez été, vous, mes anges, Munelly, Flavien et toi, ceux qui motivaient mon moteur pour me sortir d'ici. Encore affaiblie, mais de plus en plus vaillante, je ne peux que t'exprimer la volonté de rentrer, te retrouver, pour retrouver une vie, comme je l'ai souvent rêvé, à savoir, en famille, en famille complète et unie.

Je t'attends,

Avec tout mon amour,
Elou

Pas à pas, jour après jour, Elou retrouva l'appétit, recommença à marcher. Au début de quelques pas, au début de quelques mètres, mais elle reconquit la vie, reprit le dessus sur la maladie sans nom qui l'avait privé de tout ce dont elle avait besoin, c'est à dire la présence de son tendre époux. Maladie sans nom qui résultait des carrences de son âme, du manque cruel d'une partie d'elle même, sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mun von Frayner
Feu le Duc
avatar

Nombre de messages : 260
Age : 54
Localisation : Verdun
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Annonces de retrouvailles   Sam 27 Nov - 15:26

Les jours passaient semblables à la nuit le soleil du matin qui devait réchauffer les cœurs n'était qu'une lune froide en cette saison. Voilà des mois que celle à qui son corps et son coeur, ... buvant une dernière lampée de ce vin qu'il avait ramené des provinces lointaines s'assoupit dans un des fauteuils. Il n'y avait plus que là qu'il dormait le lit trop froid avec ces draps draps trop tirés, .....
Fermant les yeux laissant le verre tomber sur le sol qui s'éparpilla en mille morceaux, partant dans ses rêves de bonheur du temps ou elle était là auprès de lui..
Se voyant chevaucher tous les deux arriver ensemble laissant toutes marques de notoriété, sentant ces bras autour de son torse alors qu'il serrait les flancs de Nomade
pour chevaucher pendant des heures dans les campagnes.


Mouvement dans la pièce ouvrant un peu les yeux la tête lourde comme une citrouille et voyant Serval
QUOI tu n'as que cela à faire
cherchant la bouteille du regard.
Le capitaine surpris mais en ayant déjà vu d'autres.
Heurta le liquide qui était contenu dans la bouteille et celui ci se rependit sur le sol.


Monseigneur l
ui tendant le parchemin
Un peu d'eau fraiche,....

Mun prit le parchemin et le parcouru rapidement.
Ses yeux s’entrouvrirent le sourire revint sur ses lèvres
Le serrant contre son coeur.
Tout en se levant en titubant un peu

Et bien qu'attends tu tu as l'a déjà lu aussi . Fait préparer attelage pour que je puisse revivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elou Von Strass
Grand-mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Grand-mère
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Annonces de retrouvailles   Lun 6 Déc - 20:04

Elle avait convenu de la date de son retour, par l'intermédiaire de sa suivante. Jour après jour, elle reprenait vie. Santé et force conquéraient son corps longtemps affaibli par la maladie.
Elle essayait de se remplumer aussi, mais là, la tâche devenait plus ardue.
C'est encore amaigrie que la veille de son retour, elle se décida à choisir sa robe, avant que ses malles ne soient verrouillées et expédiées avant son arrivée à elle.
Elle choisit une robe bleue nuit, sous sa cape de velours ocre. En essayant la robe, c'est avec déception qu'elle constata que la robe était beaucoup trop grande pour elle. Elle qui avait échafaudé des retrouvailles grandioses, où elle serait sous son meilleur jour pour celui qui avait ravi son cœur. Un sourire de déception suivi de larmes surgirent dans la vallée de ses sentiments. Elle se jeta sur le lit et laissa cours à son chagrin. Elle ne ressemblait plus à rien, comment Mun voudrait il encore d'elle? Jamais plus, il ne pourrait la regarder comme par le passé avec ces petites étincelles de désir au fond des yeux.
Sa suivante passa la porte, venant de boucler quelques taches urgentes, et vint voir ce qui se passait. Lorsqu'Elou lui avoua ce qui lui faisait tant de peine, sa suivante se mit à rire, puis farfouillant dans la plus petite malle, sortit son nécessaire de couture et se mit à reprendre la robe de la belle, tout en lui racontant de joyeuses histoires pour la faire retrouver le sourire.
Le matin du départ, Elou avait l'estomac noué, incapable de manger avant son départ, elle se mit même à vomir. Les sœurs inquiètes craignèrent une rechute, mais Elou les rassura. Elle grimpa dans la voiture, blottie sous sa cape, la tête posée sur l'épaule de sa suivante, elle regarda le paysage défiler. Le voyage fût long, pénible. Quand enfin ils arrivèrent, on aida Elou à mettre pied à terre, sur le parvis du château. En voyant Mun arriver, elle ne put s'empêcher de pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mun von Frayner
Feu le Duc
avatar

Nombre de messages : 260
Age : 54
Localisation : Verdun
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Annonces de retrouvailles   Jeu 23 Déc - 16:54

Des jours qu'il attendait le retour d'une réponse .tournant en rond passant son temps dans la bibliothèque à lire quelques livres,renvoyant amis qui venaient le voir.
Et s’est un beau matin alors que le froid et la neige envahissait le Duché depuis plusieurs nuits, qu'il sentit en lui une flamme, une chaleur qu'il n'avait plus connu depuis ce premier jours ou il l'avait vue.
Surpris déconcerté par ce sentiment ci loin enfui en lui depuis presque deux ans,repoussant la peau d'ours s'est en braie qu'il sortit de la chambre froide se précipitant vers les cuisines; ou le feu avait été allumé . Se mettant devant grelottant regardant les flammes monter comme si il allait être absorbé par elles.
Léger frison lui parcourant le dos venant de comprendre tout en entendant une des servantes entrer dans la pièce et crier au Très Haut voyant l'homme presque nu devant lui.

Sans mots dires avec un léger sourire, il repartit vers la porte qui le mènerai au couloir de la famille.
Son cœur commençait à battre à nouveaux comme si elle était là comme si elle ne l avait jamais quittée.
A peine le temps de se rafraichir le visage dans l'eau glacée de la vasque et de revêtir sa tenue de vidame blanche liserée or oubliant son épée alors qu'une servante lu apportait de quoi prendre quelques forces .

Mun arriva en déboulant les escaliers en entendant les sabots des chevaux écraser la neige et toucher le bruit froid des pierres.
Arrivé sur l'immense dalle de pierre bleu qui séparait le bâtiment de la cour essayant de s’arrêter en voyant une dame qui attendait près du carrosse. Ses bottes glissèrent un instant out en gardant l'équilibre se retrouva quand même les genoux au sol à quelques pas de la dame.
Levant légèrement les yeux cherchant le visage tout en se disant s'est elle elle est revenue ,
Un des flambeaux renvoya des scintillement quand il vu son visage .

La bouche entrouverte l'air lui manquait dans son corps, son esprit se mélangeait les événements se croissaient un arbre la forêt des enfants. Son cœur se mit à battre de plus en plus fort prêt à exploser.
Son aimée était là elle ne ressemblait pas à celle qu'il avait vu partir un jour . Mais en son intérieur il sentait cette force qui les avaient toujours réunis.

Se redressant pour lui faire face tout en fessant tourner la bague qui les avaient unis devant le Très Haut.

Tu es là mon aimée enfin.
Se précipitant vers Elou pour la prendre dans ses bras et la serrer contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elou Von Strass
Grand-mère du Duc
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Vittel
Emploi/loisirs : Grand-mère
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Annonces de retrouvailles   Mar 28 Déc - 20:17

Elou se laissa enlacer, par Mun. Son Mun. Son époux. Elle s'écarta, le vent s'inflitra entre eux deux, pour venir glacer son visage mouillé des larmes d'émotion. Elle avait l'impression que ces larmes allait geler, comme sur les branche des arbres, et former des larmes de glace, éternelles.

Elle le regarda en souriant. Il avait vieilli. De solitude, de chagrin?


Oui, je suis là. Tremblant comme une feuille morte, elle lui tendit la main et murmura d'une voix douce et empreinte de vie : Il ne fait pas chaud, entrons si tu veux bien.

Elle le suivit en souriant, regardant tout, tout autour d'elle, comme si c'était la première fois qu'elle regardait.

"Il y a si longtemps que je ne suis venue..."


Elle suivit son époux, en le regardant avec tendresse, le détaillant de bas en haut.

"Je suis de retour, oh oui, je suis de retour"
, pensa t elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonces de retrouvailles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonces de retrouvailles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N°1670 - Retrouvailles entre cousins. (pv)
» Des retrouvailles inattendues (Aiden)
» Casus Belli : les retrouvailles...
» [Fan-Fiction] Bionicle Chronicles 6: Retrouvailles, Révélations & Trahisons
» ? retrouvailles arrosées (pv)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Vittel :: Domaine du Duché de Vittel :: Château de Vittel :: Le Château - quartiers communs :: Salle de Réception-
Sauter vers: